MIMOS 2013 Festival International du Mime - jour 6 mardi 6 août 2013

MIMOS, festival international des arts du mime et du geste à Périgueux

[ Mimos 2013 - jour 1 - jour 2 - jour 3 - jour 4 - jour 5 (F. Hollande & orage) - jour 5jour 6le témoignage de Claire ]

Le « off » joue et gagne

C’est samedi soir à la Visitation que s’est joué l’épilogue de Mimos 2013. En effet, depuis trois ans n’est plus décerné de Grand prix de Mimos, mais simplement un Prix du public Mim’off. Il vient encore souligner l’importance, dans ce rendez-vous estival, des spectacles « off » (20 compagnies cette année, dont quatre belges, et 150 artistes)

Sur 1 417 bulletins exprimant la voix des spectateurs des rues, 328 se sont portés sur la compagnie belge Zineke Kabuki et son spectacle « Doffice » de mime-clownerie, satire de la vie des ronds-de-cuir.

Quelque 1 500 euros lui ont été remis par le maire Michel Moyrand et Paul Larue, président de L’Odyssée, en présence de l’adjoint à la culture Arnaud Le Guay.

Les lauréats n’étaient pas présents sur le podium, pas plus que les seconds, les comédiens savoyards du Cirque content pour peu (« Entre le Zist et le Geste »).

Les troisièmes, du collectif belge Le Geste qui sauve (« L’Absent »), étaient en revanche sur les marches de la gloire et se réjouissaient d’un très bel ouvrage offert.

Mimos 2013 - jour 6 -PériblogSamedi soir, à la Visitation, la remise fort attendue du prix du public du « off ». Cette photo et les trois suivantes 2013 © JDC
Mimos 2013 - jour 6 -PériblogLes lauréats de la troupe belge Zineke Kabuki avaient offert, à la mi-festival, un excellent « Doffice », satire clownesque de la vie de bureau. En son absence, Dominique Couvreur, chargée du « Off » (à g.) tient le maxi-chèque de 1 500 euros à lui remettre 2013 © JDC
Mimos 2013 - jour 6 -PériblogRemise des prix de Mimos à la Visitation. Ici, celle du 3e prix au collectif belge Le Geste qui sauve, seul lauréat présent 2013 © JDC
Mimos 2013 - jour 6 -PériblogRemise des prix de Mimos à la Visitation, en la présence d'Arnaud Le Guay, Paul Larue et Michel Moyrand, maire de Périgueux 2013 © JDC

Plans-guides et impact économique

Ce 31e festival s’achevait donc dans la bonne humeur, après avoir comptabilisé, jusqu’à vendredi soir, approximativement 70 000 visiteurs pour l'ensemble du festival (dont 5 500 pour les « in » payants ― 7 000 en 2012).

Sans doute y aura-t-il encore bien des éléments à améliorer : ainsi les deux guides du « in » et du « off » qui pourraient éventuellement être réunis et qui, en tout cas, devraient être plus précis en matière de localisation des spectacles : simple exemple, la place Émile-Goudeau n’existe pas sur le plan du guide « off », ou bien il n'était pas indiqué, pour l'école Lakanal, que les spectacles se jouaient côté maternelle, plongeant une personne au moins dans le dépit lorsqu'elle s'est trouvée face à la grande grille de l'entrée principale fermée et dépourvue de toute indication.

On notera aussi, nous a t-on dit, la confusion qu'ont ressentie certains visiteurs, lorsque traversant une place, ils se trouvaient nez-à-nez avec un spectacle du « in » (mais gratuit), et n'en découvraient aucune trace dans le guide du Mim'Off, le seul souvent qu'ils avaient en leur possession.

[ lire prochainement sur Périblog l'expérience personnelle d'une amatrice de Mimos ]

De son côté, Paul Larue appela de ses vœux une meilleure fréquentation ― y compris par les journalistes ― des précieuses rencontres matinales de débriefing (le terme incontournable !) à la Visitation. Même si leur moyenne de participants a doublé en un an, passant d’une vingtaine à une quarantaine.

Le premier magistrat, lui, se plut à évoquer l’impact économique de Mimos : « Le tourisme, ce n’est pas que Sarlat et, ce soir, si vous voulez manger en ville à 23 heures, c’est possible ! » Comme dirait le Président américain : « Yes, we can ! »

Il restera à chiffrer tout cela… en attendant l’Institut des arts du mime et du geste à officialiser à la rentrée !

Auteur Alain Bernard | Photoreportage JDC & William Lesourd
Pas d'utilisation des photos et du texte sans l'autorisation expresse des auteurs et de Périblog

Nos Dernières photos de Mimos 2013


Mimos 2013 - jour 6 -PériblogLes Streuhbles, décrits par eux-mêmes comme des artisans au service de la poésie où les acteurs sont aussi des créateurs. Ce duo sympathique s'est greffé sur Mimos. Cette photo et la suivante 2013 © JDC
Mimos 2013 - jour 6 -PériblogLes Streuhbles, Parisiens d'origine qui tournent en marge des festivals de ville en ville. Ils interprêtent des rengaines montmartroises 2013 © JDC
Mimos 2013 - jour 6 -PériblogLes peintres nomades la compagnie Nomadenko (France) 2013 © JDC
Mimos 2013 - jour 6 -PériblogLes Philébulistes (France) ont donné leur dernière représentation (« Arcane ») samedi soir sur l'esplanade Badinter devant de très nombreux spectateurs 2013 © JDC
Mimos 2013 - jour 6 -PériblogLes Philébulistes durant leur dernière représentation pour Mimos 2013 à Périgueux. Ces deux dernières photos et les deux suivantes 2013 © JDC
Mimos 2013 - jour 6 -PériblogLes Philébulistes 2013 © JDC
Mimos 2013 - jour 6 -PériblogAprès la représentation, plusieurs spectacteurs sont venus inspecter la roue. Cette photo et le clip vidéo suivant 2013 © William Lesourd
La roue après la représentation de samedi soir 2013 © William Lesourd

Voir tous les billets de MIMOS 2013


Mimos - jour 6 (cette page)

 Remise des prix de Mimos à la Visitation 2013 © JDC

C’est samedi soir à la Visitation que s’est joué l’épilogue de Mimos 2013. En effet, depuis trois ans n’est plus décerné de Grand prix de Mimos, mais simplement un Prix du public Mim’off.

[ voir Mimos - jour 6 ↑ ]

Mimos - jour 5

 La compagnie Tibodypaint déambule sur les boulevards de la ville avec leur spectacle « Les Folmaloïdes Dracos » 2013 © JDC

Côté acrobatie, dans un registre d’ailleurs plutôt cirque que mime, outre ses spectacles déambulatoires sur le boulevard Montaigne, au Gour-de-l’Arche et à Saint-Georges, la troupe Tibodypaint a produit son décapant spectacle des « Folmaloïdes Dracos » (anagramme amusant qui rappelle on sait qui !) samedi à midi place Francheville.

[ voir Mimos - jour 5 ]

Mimos - jour 5 (visite de F. Hollande à Périgueux et orage)

 À la fin de leur entretien, François Hollande flanqué de Germinal Peiro et de Michel Moyrand se dirige vers la sortie de la mairie où l'attend une foule presque entièrement composée de sympathisans 2013 © William Lesourd

Ces supporters infaillibles se sont indignés, au sortir de mairie, de quelques cris hostiles du genre « Alors, et vos devoirs de vacances ? » Ils ont pu ensuite se défouler en balayant les pare-brise de tracts anti-hollandiens « L’échec » diffusés par un UMP par ailleurs absente de la manifestation

[ voir Mimos - jour 5 (visite de F. Hollande à Périgueux)]

 Dans ce clip le personnel du Café de la Place fait tout ce qu'il peut pour éviter les dégats 2013 © William Lesourd

Orage, Ô désespoir !

Le vidéo clip montrant l'orage s'abattant sur la place du Marché-au-bois à Périgueux

voir ce clip en bas du billet jour 5 ]

Mimos - jour 4

 La compagnie Cirquons Flex au cours de la représentation du soir au parc Gamenson 2013 © JDC

Avant la visite de François Hollande ce vendredi avec au menu « Hop ! », belle saga des balayeurs (on a découvert cette précision de programme… sur les arrêtés municipaux), Mimos se promène même en bus à travers la verte campagne vernoise.

[ voir Mimos - jour 4 ]

Mimos - jour 3

 « Dis-le moi », un sketch interprété par Mastoc Production. Cette photo et les cinq autres ci-dessous 2013 © William Lesourd

La nouvelle est tombée mercredi après-midi : François Hollande sera festivalier ce vendredi sur un secteur Wilson-Bugeaud-Taillefer après avoir été reçu à 17 h 30 à la nouvelle mairie. Michel Moyrand dans son bureau tout neuf exulte et il a bien raison !

[ voir Mimos - jour 3 ]

Mimos - jour 2

 « Volver, un regard en arrière » de Triade Nomade (France/Argentine), c'est le ballet passionnel, au Coderc, des danseurs de tango à échasses 2013 © Alain Bernard

Merveilleux et éclectique festival ! Mardi après-midi entre la place de l’Ancienne-Mairie et le Coderc, la foule des grands jours a plébiscité deux spectacles du Mim'Off — sans d’ailleurs que les autres, de ruelles en placettes, aient démérité. Deux spectacles sans rapport entre eux, mais animés d’une même passion à partager, relevée d’un zeste de folie.

[ voir Mimos - jour 2 ]

Mimos - jour 1

 Le dictateur, après avoir maté son peuple, reprend les rênes du pouvoir 2013 © William Lesourd

Il faut remonter au meeting de Hollande l’avant-veille de la présidentielle pour imaginer la densité de la foule ayant envahi, lundi soir, l’esplanade Badinter pour Basculoscopia le spectacle donné lundi soir pour lancer Mimos 2013.

[ voir Mimos - jour 1 ]

Précédentes éditions de Mimos


MIMOS en 2012

MIMOS en 2011

MIMOS en 2010

MIMOS en 2009

MIMOS en 2008

MIMOS en 2007

Quelques liens utiles en rapport avec le festival international des arts du mime et du geste de Périgueux :



Libellés : , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 6 août 2013 à 14:06  

La "Compagnie non identifiée" d'un couple de chanteurs façon "titi parisien" qui figure en photo sur votre site n'a rien à voir avec Mimos (ni "In", ni "Off"). Ce couple était d'ailleurs déjà présent sur Périgueux plus d'une semaine avant le Festival.

Commentaire de Blogger Périblog , le 6 août 2013 à 17:22  

Merci beaucoup, W

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog