Vernissage Kristof Guez et Marc Pichelin jeudi 18 décembre 2008

Vernissage à la Visitation novembre 2008
Vernissage à la Visitation novembre 2008Le mois dernier, je me rendais à la Visitation pour le vernissage de Nocturnes, une exposition proposée par Kristof Guez et Marc Pichelin : respectivement photographe et phonographiste.

Au hasard de ses déplacements dans toute la France et ailleurs, Kristof Guez sort son appareil moyen format et capture sous la lumière blafarde des clairs de lune, des scènes citadines, campagnardes, montagneuses ou marines. L'effet est troublant et les scènes prêtent à l'interprétation : nous ne sommes pas habitués à voir notre environnement baigné dans ce drôle d'éclat.

La technique de la photo de nuit est simple : elle est celle que les photographes argentiques utilisent depuis des années : avec l'appareil fixé sur un trépied fermement posé au sol, le photographe règle en fonction de la luminosité et de la sensibilité de son film le diaphragme de son objectif sur une petite ouverture, f8 en l'occurrence, et expose le film durant une longue période (5mn dans ce cas). Il n'est pas surprenant qu'avec une si longue exposition, on puisse parfois apercevoir dans le bleu du ciel, l'égratignure laissée par un objet céleste ou comme déchirant le noir profond d'une route, les sillons rouge et blanc des véhicules bien terrestre. Si la technique est à la portée de tous ceux qui utilisent encore le matériel argentique, le regard artistique du photographe en revanche n'est réservé qu'à une élite, dont Kristof fait évidemment parti.
Marc PichelinKristof Guez - novembre 2008
[1] Kristof Guez [2] Marc Pichelin

Je n'ai pas encore parlé du son de Marc Pichelin, compositeur phonographiste. J'ai trouvé déconcertant que les sons, pour clairs et nets qu'ils fussent, n'aient rien eu en commun avec les images (ou vice versa). Ne pouvant faire de rapprochement entre ce que je voyais et ce que j'entendais, j'occultais instinctivement l'un pour mieux apprécier l'autre. Mais j'aurai sans doute l'occasion d'écouter le travail de Marc dans d'autres circonstances.Nocturnes - 3 photos de Kristof GuezNocturnes, c'est au Centre Culturel de la Visitation (à deux pas du marché de Noël) et cela se termine le vendredi 19 décembre.

Puisque nous parlons de clairs de lune et de photos, voici la Mare au clair de lune photographiée en 1904 par Edward Steichen, et vendue en février 2005 chez Sotheby's à New York pour 2,9 millions de dollar ! un prix astronomique...Mare au clair de lune par Edward Steichen - 1904

Libellés : , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous rOger , le 20 décembre 2008 à 18:20  

Bonsoir William, je me suis permis cette intrusion pour ajouter ce détails: Il ne faut pas oublier avec le fameux trépied; un déclencheur pour éviter les vibrations qui peuvent gâcher la prise!

Et juste au passage, il y a pour quelques euros et un peu de bricolage, se fabriquer ce petit accessoire a moindre frais comme sur ce lien "http://www.astrosurf.com/rondi/instru/decl350d/"

Roger ;)

Commentaire de Anonymous eva baila , le 29 janvier 2009 à 11:08  

Cette photo est étrange, elle a l'air d'un tableau surréaliste, c'est sans doute ce qui explique son "prix"...

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog