Pablo et Cherbero au CH de Perigueux dimanche 1 juin 2008

Pierre Cherbero, pianiste et Pablo, peintre
Pierre Cherbero et Pablo
Flocon et Noisette, le museau affiné et la moustache fringante - signe de bonne santé - folâtraient dans les herbes devenues grasses d'avoir tant bu l'eau du ciel.

Je les ai étudiés quelques instants, puis j'ai poursuivi ma route jusqu'à l'Institut de formation en soins infirmiers, où Pablo le peintre et Pierre Cherbero le pianiste attendaient nonchalamment qu'on leur donne l'accord pour que l'un balance ses couleurs crues sur la toile de lin au son des notes jazzy et improvisées de l'autre.
Signature de la charte par Patrick Médée et Jean-Marie CazauranPatrick Médée et Jean-Marie Cazauran signent la charte d'engagement des mains propres

l'Institut de formation en soins infirmiers
l'Institut de formation en soins infirmiers de Périgueux
Le communiqué de presse avait été envoyés diligemment aux différents médias de la région, mais peu nombreux furent les journalistes qui se déplacèrent pour la journée des mains propres.

Il est vrai qu'en surface les termes « journée hygiène des mains » contrairement à « journée Monica Bellucci (ou Vincent Cassel, pour les dames) » manquent de zeste et ont bien du mal à enflammer les imaginations. Pourtant Danielle Vigier, infirmière hygiéniste avait eu la judicieuse idée d'inviter Pablo à exprimer sans la moindre préparation – m'a-t-il affirmé –, sa vision du sujet du jour ; et en ce qui me concerne, quand Pablo peint « live », c'est toujours un événement transcendant qui mérite bien que je lui consacre quelques uns de mes plus beaux pixels.

Pablo peignant sur la musique improvisée de Pierre CherberoPablo peignant sur la musique improvisée de Pierre Cherbero

Pablo sur le point de finir son tableau et vue rapprochée de sa mainPablo est ici sur le point de terminer son œuvre. La main, un de ses outils préférés.

L'audience était constituée notamment d'infirmiers et d'aides-soignants en formation ou confirmés, et aussi de Patrick Médée directeur du Centre Hospitalier de Périgueux, Jean-Marie Cazauran président de la commission médicale d'établissement du CHP et enfin du président du CLIN.

Que la performance commence

Pablo s'est lancé d'emblée dans sa peinture, traçant vaguement en bleu les contours d'une tête, d'une main et d'une paire d'ailes qu'il a par la suite agrémentées de couleurs plus vives. Les traits se sont précisés sous l'impulsion de la musique de Cherbero et au fil des minutes on pouvait reconnaître une figure énigmatique (et récurrente) sur la gauche du tableau, avec un haut-de-forme, semblable à celui que porte parfois le peintre, regardant se poser sur sa main tendue, la blanche colombe de la liberté. En un peu plus d'une demie-heure, alors que Cherbero égrenait ses dernières notes, Pablo signait. S'ensuivirent les applaudissement des spectateurs ébahis qui jusque là avaient fait preuve de beaucoup de réserve. Même si le personnel soignant et les médecins ne sont pas étrangers à la peinture (beaucoup d'entre eux peignent et prennent part à des expositions), le fait que cette performance ait eu lieu dans les locaux de l'hôpital peut en laisser quelques uns perplexes ; cette initiative, m'a-t-on dit, s'explique par le désir de faire occasionnellement entrer l'art et la créativité au sein d'un monde où ces attributs n'ont d'ordinaire pas leur place ; but atteint !... et bien que dans ce cas précis mon petit cerveau m'empêche d'en comprendre clairement la raison, j'aime que l'art soit à l'affiche partout, et surtout là où on ne l'y attend pas.

Photo de groupe de Pierre Cherbero, Pablo, Patrick Médée, Danielle Vigier, Frank LestradeDe gauche à droite : Pierre Cherbero (pianiste), Pablo (artiste peintre) commentent avec Patrick Médée (directeur du Centre Hospitalier de périgueux), sur le tableau qui vient d'être achevé. On peut apercevoir Frank Lestrade (directeur des Affaires Générales et de la Communication au CH) contre le mur à gauche et Danielle Vigier (infirmière hygiéniste et organisatrice de cet événement) derrière M. Médée, à droite.

Après avoir passionnément discuté avec la charmante Emelyne Faguet, chargée de mission au développement local de Saint-Astier, qui était là par curiosité et parce qu'un membre de sa proche famille travaille au CHP, je suis descendu en ville où mes pas ont de nouveau croisé ceux de Flocon et de Noisette toujours aussi insouciants.

La main, une œuvre de Pablo, peintre en Périgord
L'oeuvre de Pablo (déjà vendue). Comment l'intituler ?...
« Ah la vie est belle, me suis-je dit, lorsqu'on est un rat de laboratoire qui s'est fait la belle ! » Belle et brève comme elle le fut certainement pour Noisette que j'ai revu le lendemain aplati comme une crêpe au rond point de l'hôpital... suis-je le seul à avoir ressenti une pointe au cœur en constatant cette fin brutale ? J'ai eu le sentiment ce jour là, que tous les autres s'en lavaient les mains !

Institut de formation en soins infirmiers et d'aides soignants
80 avenue Georges Pompidou
24000 Périgueux, France
Tel : 05 53 05 25 89

Pour que Pablo et/ou Pierre Cherberro se produisent dans vos locaux, veuillez les contacter directement aux numéros ou adresses ci-dessous, ou via Périblog.

Pablo Corréa artiste peintre
20, impasse Anatole France
24660 Coulounieix-Chamiers, France
Tel : 06 74 38 01 00
www.atelierdepablo.fr

Pierre Cherbero
Mieux connu dans le monde de la musique sous le pseudo de Peyochanchan
Pierre Cherbero est à la fois un tourneur, producteur, musicien, interprète...
Pour le contacter, merci de vous rendre sur son espace MySpace et lui envoyer un message :
www.myspace.com/peyochanchanmusic

Pour info : Ce week-end Pablo est l'invité d'honneur du festival de l'art dans la rue à Sorges. Il s'agit d'un concours de peinture dans le même genre que le cadre d'or de Périgueux.

Bien sûr il ne prend pas part au concours car il est membre du jury. Il exposera une dizaine de toiles et fera aussi un peu de spectacle pictural, mais cette fois-ci, sans accompagnateur.

Les peintres dans la rue à Sorges dans le Périgord
- Les 31 mai et 1er juin 2008. Voyez le programme ›

Pour d'autres billets sur l'hôpital de Périgueux, Pablo etc. cliquez sur un des libellés ci-dessous.

Libellés : , , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Florence , le 29 mai 2008 à 16:41  

Bonjour
j'ai pris plaisir à visiter votre blog
merci
bisous
Flo
http://decoflo.blog.mongenie.com

Commentaire de Anonymous NellyB , le 31 mai 2008 à 20:39  

Ton blog est très sympa, c'est dommage que les moteurs de recherche ne le liste pas dans les 1ers sites lorsque l'on fait une recherche sur périgueux ! Mais je l'ai quand même trouvé et ça me fait très plaisir que des gens comme toi aient une telle démarche pour sa ville, d'autant + que c'est aussi ma ville. Alors ça m'intéresse ! Salut Nelly

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog