Cubjac - salon du livre - mars 2012 mercredi 21 mars 2012


L'église de Cubjac 25/03/0012 © William Lesourd

Au moment même où se tenait, dans un brouhaha que j'imagine indescriptible, le dernier jour du grand salon du livre, porte de Versailles, un autre, tout petit et tout mignon, était organisé dans la salle des fêtes du joli village de Cubjac.

Y participaient quelques pointures régionales comme Michel Testut, Alain Bernard ou Marie-Françoise Mespoulède pour n'en nommer que trois. Un nombre qui me plaît et ne fait pas de jaloux.

Je suis arrivé à Cubjac après avoir négocié laborieusement virage après virage une route tracée au travers d'un paysage forestier.

Cubjac, à 22 kilomètres de Périgueux environ, est lui-même traversé par l'Auvézère, un des principaux affluents de l'Isle. Un village où je retournerai sans aucun doute cette année pour y effectuer des randonnées.


La petite ville de Cubjac en Dordogne25/03/0012 © William Lesourd

Voici pour vos yeux seulement mon reportage photo et vidéo (toutes les photos ont été prises avec un iPhone 3Gs sauf les photos à l'extérieur qui ont été prises avec un 28mm f2 Carl Zeiss monté sur un Canon EOS 5D Mark II :


Alain Bernard portant une de ses cravates qui souligne son esprit burlesque. Il est cette fois-ci réellement à la retraite (après un faux départ il y a un an ou deux) ; mais loin de lui l'envie de se reposer. L'écriture sous toutes ses formes restera, en ce qui le concerne, une pulsion vitale pour très longtemps encore. Alain Bernard sur Périblog 18/03/0012 © William Lesourd

Claude Carreaux, auteur venu du Limousin avec un premier roman intitulé « L'ictus de Simon ». Voir ici les résultats de recherche pour le livre 18/03/0012 © William Lesourd

Jean-Jacques Dallemand, maire auto-proclamé de la commune du Coderc, poète surréaliste. Il vient de publier « Éloge du pays vésunien », un conte philosophique bien trop compliqué pour mon p'tit cerveau cartésien. Voir son livre ici. À ses côtés se trouve Michel Testut, indubitablement une des plus grandes pointures du salon. Michel Testut sur Périblog 18/03/0012 © William Lesourd

Jean-Pierre Dubreuil charcutait autrefois (dans le bon sens du terme) le porc sous le marché couvert du Coderc. Il a recueilli dans un petit livre « Le père Dubreuil se met à table », les recettes les plus importantes du terroir afin qu'elles ne s’oubliassent pas. S'y trouvent aussi des tours de main et des astuces que l'on trouvera nulle part ailleurs. Dixit Jean-Pierre Dubreuil 18/03/0012 © William Lesourd

Nicolas Bouvier de Sarlat, mais originellement de Louviers, dans l'Eure, dont j'ai lu le livre « Sentiments partagés ». L'histoire est celle d'un adolescent dont l'existence se trouve bouleversée par un accident de la route. Dans le choc, il perd à la fois sa pureté originelle, source de ses déboires à l'école, et sa petite sœur, dont la mort est à l'origine d'une rancœur tenace envers le chauffard qui s'est enfui avant l'arrivée des secours. Ce dernier point servira de prétexte pour donner une suite aux romans que l'auteur promet d'écrire dans les mois et les années à venir. Ayant constaté quelques faiblesses dans la narration de ce premier roman, j'espère que les prochains livres, qui comme le premier traiteront principalement du harcèlement à l'école, bénéficieront d'une plus grande maturité littéraire de l'auteur. En attendant, Nicolas Bouvier m'a surpris par son intelligence et sa persévérance en terme de communication. Celles et ceux qui sont sur sa liste de contacts sauront ce à quoi je fais allusion. 18/03/0012 © William Lesourd

Pierre Gonthier, fort et placide, a écrit « L'enfant qui parle à la rivière ». Une fort belle histoire, magnifiquement illustrée par Marcel Pajot. Voir sur Périblog ma critique de son livre 18/03/0012 © William Lesourd

Les dédicaces allaient bon train 18/03/0012 © William Lesourd

Michel Testut est un joyeux drille 18/03/0012 © William Lesourd

Le peintre Jacques Teulet à gauche auquel Jean-Jacques Dallemand consacre un chapitre de son livre. Voir Jacques Teulet sur Wikipédia 18/03/0012 © William Lesourd

Le barrage et le gîte communal désaffecté de Cubjac 25/03/0012 © William Lesourd

Commerces à l'entrée de Cubjac 25/03/0012 © William Lesourd

La mairie de Cubjac et son monument aux morts25/03/0012 © William Lesourd

Un canard malin de Cubjac (canard de Muscovy)25/03/0012 © William Lesourd

Gîte désaffecté à l'entrée de Cubjac 25/03/0012 © William Lesourd

École élémentaire de Cubjac 25/03/0012 © William Lesourd

En face de l'école élémentaire de Cubjac 25/03/0012 © William Lesourd

L'insolite à Cubjac : dans le sens des aiguilles d'une montre [1] Cette tête de bois posée sur un mur a sans doute été ramenée d'un voyage lointain - [2] Les canards à Cubjac sont malins. Ils placent fermement leurs pieds palmés tout en haut des barrages est attendent que la nourriture transportée par les eaux vives de l'Auvézère passe devant leur bec - [3] La porte du Docteur Xavier Adam - [4] Une porte que personne n'a passé depuis de nombreuses années25/03/0012 © William Lesourd

La brouette 25/03/0012 © William Lesourd
Auteur : William LESOURD

Libellés : , , , , , , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Blogger Périblog , le 22 mars 2012 à 19:02  

@Jean-Jacques Dallemand : J'ai apporté les corrections que tu m'as demandées. Merci, W

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog