Photos du Cadre D'Or 2009 à Périgueux dimanche 30 août 2009

Dimanche 23 août, des artistes de tous horizons et de tous talents se sont adonnés dans les rues de Périgueux à la peinture et au dessin. Surpris comme je le fus l'an passé par la rapidité avec laquelle les heures défilaient, j'ai été une nouvelle fois contraint de courir d'un peintre ou dessinateur à l'autre afin de les immortaliser en plein travail. Ils étaient 63 inscrits au Cadre d'Or 2009 et j'ai seulement eu le temps d'en capturer une petite vingtaine avant 16h30, heure à laquelle le concours se terminait.

Moi en train de photographier
Christian Panissaud m'a envoyé une photo sur laquelle on me voit photographier la remise des prix
J'ai d'abord rencontré Annie, Annie tout simplement qu'elle m'a dit, descendue de Chatou dans les Yvelines. Se tenant sous la porte d'entrée du bar Saint-Silain, elle était passablement enquiquinée par une voiture qui gênait son champ de vision et une autre qui l'empêchait de prendre du recul. Des dizaines d'autres véhicules petits et gros ont sans doute oblitéré partiellement la vue de nombreux artistes qui avaient placé leur chevalet sur la place Saint-Louis, la place du Coderc et de la Clautre sans oublier certaines des rues du centre-ville qui, en temps normal, sont interdites au stationnement. Avoir toutes ces voitures garées là où elles n'avaient que faire un dimanche comme celui-ci est une aberration... Heureusement qu'à l'instar de Maman (voir son commentaire ci-dessous), ces artistes créatifs font preuve d'imagination et ont la faculté d'occulter ce qui est disgracieux et de faire ressortir, pour la plupart d'entre eux du moins, toute la beauté intrinsèque de nos vieux murs quel que soit l'horreur qui les masque. Espérons que la Société des Beaux-Arts du Périgord soutenue par la mairie, trouvera une solution pour inciter les automobilistes résidents à faire un effort et respecter cet évènement lors des concours futurs.Alice Debordeaux
Alice Debordeaux originaire de Reims mais vivant à Paris, à peint le quartier Saint-Georges (et sa propre toile sur son chevalet ce qui est assez original), vu du jardin du Thouin
Brigitte Perraudin-Quelin et Gérard
Brigitte Perraudin-Quelin et Gérard près de la place de la Clautre
Marcel Druon et Marie sur la place du Coderc
Marcel Druon et Marie sur la place du Coderc
Les membres du jury en train de choisir les meilleures œuvres. Sont assis : - Jean Louis Fromentière (t-shirt saumon), Jean Louis Dall'Omo, Claude Rabeau, Jean Lafon lauréat du concours en 2008, Agnès ?, Gilles Montillaud
Les membres du jury sont en train de sélectionner les œuvres qui seront primées. Sont assis de gauche à droite : Jean Louis Fromentière (t-shirt saumon) - Jean Louis Dall'Omo - Claude Rabeau - Jean Lafon - Agnès ? - Gilles Montillaud
Alfonso Madden - le Troisième Prix
Dessin d'Alfonson Madden qui a remporté le Troisième Prix
Comme chaque année, la qualité des œuvres rendues aux juges était remarquable. À mon avis, deux peintres se sont démarqués lors de ce 23ème concours. Le premier de ces artistes est Alain Bisoire dont j'avais beaucoup aimé la contribution lors du Cadre d'Or édition 2007. Sans vouloir nullement déprécier la valeur de l'œuvre de Charline Didier qui lui valut de remporter le premier prix cette année-là, mon choix s'était porté sur l'aquarelle d'Alain. Il reçut le second prix. Ce qui n'aura pas échappé aux critiques alors et maintenant c'est la justesse de son geste et de ses couleurs. Sur l'aquarelle qu'il a peinte dimanche dernier, les tomates ont une forme vague et inachevée, mais sur l'étal au milieu de cette scène de marché, elles paraissent justement rondes... et délicieuses. Sur le papier, les personnages reçoivent un traitement tout aussi indécis, mais ils transcendent ceux que les autres plasticiens moins expérimentés ont placé ici et là dans leurs œuvres. Ce qui toutefois est le plus frappant chez Alain Bisoire, c'est le traitement de la lumière. Peut-être, en 2007, était-elle un peu forte et rappelait celle qui noie les murs d'Alger plutôt que ceux de Périgueux. C'était de la vraie lumière comme on s'imagine l'être lorsqu'on lit l'Étranger . Elle était blanche et éblouissante. Cette fois-ci Alain avait donné plus de nuance à sa lumière et les éclats blancs tenaient une place moins importante. Cette année la lumière, sujet délicat entre tous, était plus juste.Alain Bisoire le gagnant du Cadre d'Or 2009 recevant son trophée
Alain Bisoire Cadre d'Or 2009 reçoit le trophée des mains d'Alain Bougouin de Montpon-Menestrol qui en est le sculpteur (photo de droite © Christian Panissaud)
Christian Reynaud - le Second Prix
le panorama de Christian Reynaud qui lui a valu le Deuxième Prix
Œuvre de Anaïs Fromentière
La peinture de style fauviste d'Anaïs Fromentière, Prix de l'Originalité
Maurice de Vlaminck - le pont de ChatouLe pont de Chatou par Maurice de Vlaminck
Anaïs Fromentière fille de Jean-Louis (qui était membre du jury) est la seconde artiste dont l'œuvre a retenu mon attention. J'ai trouvé osé de sa part de choisir un sujet tel que le quartier Saint-Georges auquel elle avait ajouté un angle du jardin du Thouin et de le traiter comme un tableau à la Matisse ou Vlaminck. Je ne suis pourtant pas un grand fan du fauvisme, mais la peinture d'Anaïs se détachait évidemment du lot grâce à la vivacité des couleurs et à l'excellent traitement du sujet et rien que pour cela, — sans compter que sa toile était large et avait dû demander une grande rapidité d'exécution — je lui aurais bien volontiers donné le deuxième ou troisième prix... Il y a cent ans on aurait crié au scandale... dimanche, Anaïs est repartie à Paris où elle enseigne l'histoire-géo avec le Prix d'Originalité.Audrey Montigaud et François-René Piot
Le Prix Enfant (moins de 12 ans) peint par Audrey Montigaud et le Prix Spécial Jeunes (moins de 18 ans) dessiné par François-René Piot
Enfin du 4ème au 10ème Prix : Dominique MONNEREAU _ René BOULANGER _ Charly FAVARD _ Sylvie MARCILLAUD _ Suzanne BERTRAND _ Serge TRIQUET _ Anne-Marie NABOULET
1 LOPEZ Claude _ 2 BERTRAND Suzanne _ 3 PIATTI Bernard _ 4 KOTARSKI Jean-François _ 5 MADDEN Alfonso _ 6 MARIETTE Bernard _ 7 CLUZEAU Jean-Pierre _ 8 TRIQUET Serge _ 9 PICHET Josselin Claude _ 10 BOULANGER René _ 11 RIVALAN Olivier _ 12 GALY Jean-Louis _ 13 LOIZEAU Jacky _ 14 CHAMPION Monique _ 15 MEMO _ 16 REYNAUD Christian _ 17 ALLEN Penelope _ 18 DEMESURE Guy _ 19 NABOULET Anne-Marie _ 20 PIOT François-René _ 21 BISSOIRE Alain _ 22 SANCHEZ Martine _ 23 TRUFFAUT Denise _ 24 AUDEVARD Sandrine _ 25 BARRÈRE-MONNERAUX Ode _ 26 MONNERAUX Dominique _ 27 BICKERSTAFF Anthony _ 28 BICKERSTAFF Christine _ 29 HENDERSON Brenda _ 30 HOYWOOD Nicole _ 31 DAUGA Jean-Jacques _ 32 MARCILLAUD Sylvie _ 33 VUJOSEVIC Isabelle _ 34 TURNER Claire _ 35 DAGUET Jeanine _ 36 DRUON Marcel _ 37 MATHIEU Brigitte _ 38 MONTIGAUD Martine _ 39 MONTIGAUD Audrey _ 40 CADET Wilfri _ 41 CASAROTTE Henri _ 42 BONNEAU Anne-Marie _ 43 FOURTEAU-LABARTHE Françoise _ 44 CHAPON Valentin _ 45 CUZANT Raymond _ 46 CHAPON Annie _ 47 JUGIE Lucette _ 48 CHEVER Carine _ 49 ACHARD Joël _ 50 FAVARD Charly _ 51 PERRAUDIN-QUELIN Brigitte _ 52 PERRAUDIN-QUELIN Delphine _ 53 LAFON Marie-Claude _ 54 CALEIX Marcel _ 55 TACCONE Eric _ 56 FROMENTIÈRE Anaïs _ 57 BAWDEN Jeff _ 58 BAWDEN Claudia _ 59 DIDIER Charline _ 60 LACOMBE Lloyd _ 61 DESMOULIN Morgane _ 62 DEBORDEAUX Alice _ 63 LE ROCH Sébastien

Voir ci-dessous la remise des prix dont j'ai filmé les premières minutes avant que la batterie de mon appareil photo ne me lâche. Elle s'est faite en la présence de Michel Moyrand maire de Périgueux qui a dû changer de place durant son discours, car l'Arsène l'embêtait. Connait pas ce gars là.




Pendant que les juges délibéraient, nous, les badauds, arrêtions notre regard critique devant chaque toile ou papier collé ou accroché aux parois de la tente et faisions notre propre sélection. Ce faisant, je retrouvais avec grand plaisir une aquarelliste que j'adore et qui est devenue une de mes People : Colette Moreau qui vit à Chancelade [ voir le portrait de Colette Moreau sur PERIBLOG en 2007 ] et aussi Christian Panissaud d'une humeur particulièrement taquine [ voir le portrait de Christian Panissaud sur PERIBLOG en 2007 ]. Des œuvres que j'ai vues et, outre celles dont je viens de parler, j'ai retenu celles de Jean-Jacques Dauga, René Boulanger, Alfonso Marden, Alice Debordeaux, Anthony Bickerstaff et quelques autres... le Cadre d'Or 2009 était un très bon cru.

Le Cadre d'Or est un concours de peinture, dessin, aquarelle... organisé par la Société des Beaux-Arts dans le cadre des animations proposées par l'Office Périgourdin d'Animation.

Libellés : , , , , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Maman , le 31 août 2009 à 00:28  

Ayant participé au concours j'avais hâte de voir les commentaires et les photos de l'évènement dans les journaux. Ce qui m'a amenée à consulter votre Blog et à lire vos bulletins.Bien m'en a pris car j'apprécie le ton que vous prenez, humour teinté de critique...J'attends donc avec impatience vos commentaires et les photos de l'évènement 2009.Par rapport aux remarques 2008 en ce qui concerne les voitures... rien n'a changé, mais quant à moi,j'ai la faculté d'occulter ce qui me gène dans mon champ visuel, heureusement... A bientôt.
Claire Turner

Commentaire de Anonymous boguy , le 1 septembre 2009 à 11:05  

Quelle belle initiative et quel plaisir de découvrir dans tous ses détails un évènement aussi utile pour la culture locale !

Alice, est-elle Debordeaux ou de Reims ?....

Commentaire de Anonymous Véro , le 1 septembre 2009 à 12:36  

Je rentre d'une expo formidable à la pinacothèque place de la Madeleine Utrillo Valadon Quelle belle découverte pour moi que la peinture de Suzanne ,une révélation les couleurs sont franches le trait fort et maîtrisé, on sent la femme qui se libère de son temps avec un petit coté goguenard,une pointe de féminisme j'ai adoré. par contre moi qui suis une barbouilleuse du dimanche j'ai été surprise de certaines toiles d'Utrillo à mon sens comme" bâclées" je suppose que son état d'alcoolique devait fortement interféré sur ses capacités picturales, bref emballée par Valadon légèrement déçue par son fils mais cela n'engage que moi d'aucun trouveront dans ces accidents les accents du génie
Au plaisir de vous lire

--
véro Seine et Marne

Commentaire de Anonymous Alice Debordeaux , le 1 septembre 2009 à 16:46  

Ravie d'avoir des nouvelles de Périgueux sur votre blog. J'ai été surprise de me retrouver en image, bien que non lauréate.En tous cas pour faire perdurer le mythe on peut rajouter qu'en m'appelant "Debordeaux" je suis pourtant née à Reims, mais je vis à Paris!!!!!!!!!!! L'affluence va sûrement être au RDV pour ce nouveau scoop! Bref je voulais vous remercier pour votre gentillesse lors de ce concours.

Je vous rappelle mon site: http://crealice.blogspot.com

Merci et bonne soirée!

Commentaire de Anonymous jean-pierre et danielle , le 1 septembre 2009 à 19:04  

Il s'en passe à Périgueux !!!

Je suis ravi que tous ces artistes aient l'occasion de voir leurs toiles exposées à un aussi nombreux et enthousiaste public.

Je rappelle que des artistes locaux un peu plus anciens sont exposés en permanence au Musée d'art et d'archéologie du Périgord ( à périgueux !)

de mémoire Cluseau-Lanauve, Rieupeyroux...

Commentaire de Anonymous Nino , le 1 septembre 2009 à 20:11  

A propos des peintres périgourdins et du Musée du Périgord... Cluseau-Lanauve y serait enfin représenté ? Si c'est bien le cas, ce n'est pas trop ! Rieupeyroux, à ma connaissance n'y est pas, ni leur ami commun, Jean-Daniel Ribeyrol, qui fut pourtant l'un des artistes parmi les plus influents de la peinture périgourdine.
Il est vrai que si les peintres ne font pas spontanément don de leurs œuvres ils ont peu de chance de trouver leur place - fut-elle justifiée - aux cimaises municipales. On en connait qui peuvent ainsi prétendre avoir plusieurs œuvres au MAAP (où elles ne sont pas forcément accrochées !).
Bon, c'est pas grave... Le Cadre d'Or s'est bien passé, les artistes ont produit des œuvres sympas et les photos qui en résultent sont de belle qualité... Merci Monsieur Lesourd pour l'excellent reportage.

Ceux qui en 1987 ont créé ce concours (Ribeyrol en était) sont heureux du beau résultat.


Nino

Commentaire de Anonymous verogovinique , le 4 septembre 2009 à 19:25  

C'est avec attention et plaisir que j'ai visualisé les oeuvres présentées mon coup de coeur sera pour le numéro 45 ce flou coloré et hardi ce côté audacieux dans le traitement du sujet m'a conquise bravo à l'artiste
véro

Commentaire de Blogger Periblog , le 7 septembre 2009 à 11:49  

Oui Raymond CUZANT (45) est un habitué du concours et un des artistes les plus identifiables qui y participent. W

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog