Le Cadre D'Or 2007 Périgueux lundi 27 août 2007

IMPORTANT : Noms, noms, noms... Il me faut des noms ! Allez j'attends, personne ne va vous manger.

Remise des prix


J'ai rencontré une artiste peintre que je connais un peu l'autre soir au cours du Macadam Jazz qui m'a confié ne pas avoir voulu participer au Cadre d'Or. Je lui ai répondu avec un petit sourire qu'elle avait peut-être eu raison. Drôle de réflexion... Le genre de chose qu'on dit comme cela, d'un jet, mais que l'on regrette d'avoir dit aussitôt après.

Ma véritable opinion est que tout ceux qui s'en croient capables, devraient participer à cette grande manifestation artistique. Tous et toutes, de la plus jeune artiste à la plus âgée on fait preuve d'un talent et d'une rapidité d'exécution surprenante. C'est seulement hier, après avoir arrêté mon regard quelques instants sur les photos des artistes et de leurs œuvres, que je me suis rendu pleinement compte du talent dont ils ont fait preuve et de leur capacité d'oublier le regard et les commentaires des promeneurs de passage. Il y a plus d'un artiste que de telles pressions auraient paralysé.

Voici le Premier Prix du Cadre d'Or 2007
Cliquez sur les petites photos pour voir un agrandissement apparaître sous celles-ci. Si vous utilisez Internet Explorer, veuillez attendre que la page soit tout à fait téléchargée avant de cliquer, et ceci afin d'éviter des erreurs de script.

Je n'ai pas vu d'oeuvres qui aient été de qualité médiocre. Elle n'étaient pas toutes extraordinaires, c'est vrai, mais certaines d'entre elles se détachaient du lot par leur superbe graphisme, couleurs et exécution. Je regrette d'avoir eu à me presser toute la journée, d'une part pour prendre les photos puis d'autre part pour aller chez mon ami JJ, mettre en page des cartes de visite sur son ordinateur et les imprimer pour enfin les distribuer durant la remise des prix. C'était un manque d'organisation de ma part auquel je pallierai la prochaine fois.

J'ai eu l'occasion de discuter avec Francis Ardouin (un Gulliver parmi les lilliputiens!), maire adjoint de Périgueux qui représentait Xavier Darcos. Durant le pot servi à la fin de la manifestation, celui-ci m'expliquait comment et pourquoi il n'avait pas de téléphone portable. Même si je ne suis pas un inconditionnel de ce petit outil de communication, j'aurais bien du mal à m'en défaire. Mais j'ai compris son point de vue, et effectivement, on peu vivre sans portable, mais cela dépend du mode de vie que l'on adopte. Il n'était pas le seul puisque un des juges derrière la table qui servait les boissons, lui aussi clamait ne pas en avoir l'utilité.

Puis nous avons parlé un peu des oeuvres et de sa préférence à lui. Comme moi il a été séduit par l'oeuvre d'Alain Bisoire qui a reçu le deuxième prix et je pense qu'il lui aurait bien volontiers donné le premier prix. Ceci dit, le premier prix avait beaucoup d'attraits lui aussi, surtout à cause de l'envolée du crayon et de la brosse qui donnait à l'ensemble de l'œuvre une expression de légèreté et de gaieté.

Voici le reste de la remise des prix (mon choix pour le premier prix a eu le second prix... Alain Bisoire de la région de Pau, puisqu'il s'agit de lui, est sur la photo en haut à gauche de cette liste. Son dessin d'une rue noyée par un soleil aveuglant, était tout bonnement magnifique) :
Alain Bisoire de la région de Pau reçoit le second prix


Aurélien Mayé

Quelques uns des peintres au travail

Cliquez sur les petites photos pour voir un agrandissement apparaître sous celles-ci.
Aurélien Mayé



Alain Bisoire de la région de Pau

Thierry Terrier, Aquarelliste amateur de GrenobleMarinette Prost

Les peintres (dans le désordre) : Alain Bisoire - Aurélien Mayé - Marinette Prost - Thierry Terrier - ...
Chères visiteuses et chers visiteurs, comme je l'ai dit plus haut, j'ai besoin de noms, notamment ceux des personnes qui remettaient les prix et ceux des artistes. Merci de m'envoyer un message par le biais de mon formulaire de contact ou en m'envoyant un commentaire (lien au bas de cet article) ; merci d'avance.

Libellés : , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 29 août 2007 à 21:46  

Bonsoir, après avoir reçu votre carte de visite sur laquelle figurait l'adresse de ce blog, je n'ai pu m'empecher de visiter ces pages. Et ma fois, je ne suis vraiment pas déçu d'avoir été curieux car je trouve votre démarche excellente. Ce blog est vraiment très sympa. Pour moi c'était la première fois que je participai à ce genre d'activité et à vrai dire(après une appréhension au début du concour, ma timidité me perdra...) j'ai vraiment adoré cette journée. Le coté convivial de cette manifestation m'a beaucoup touché, que ce soit de la part des artistes, des organisateurs mais aussi des passants qui par leurs enthousiasmes nous encouragaient en nous faisant part de leurs ressentis. Pour moi, ce fut une journée mémorable, d'ailleurs le fait que vous ayez mis des photos de ce week-end me fera repasser de bons moments, quand dans quelques années je fouillerai dans le disque dur de mon PC. Merci d'avances pour ces agréables instants de nostalgie futures! En lisant votre article j'ai constaté que vous demandiez des noms, je pense que vous pourriez en trouver quelques uns en contactant la Société des Beaux arts de Périgueux qui organisait ce concours.

Commentaire de Anonymous Thierry Terrier , le 3 septembre 2007 à 17:26  

Un petit mot pour un grand bravo, car j’ai trouvé votre blog : « Vivre en Dordogne à Périgueux ». très intéressant, très clair, et bien monté. Le style reporter avec quelques appréciations personnelles donne un certain attrait. Bref, je l’ai trouvé sympa. Le principe de présentations des photos par vignettes sur Le Cadre d’Or est
très bien fait. Et puisqu’il fallait des noms pour l’article, alors je suis
la photo : « cadre-d-or-peintres-07-22S.jpg ». Je suis de Grenoble et j’ai
été entraîné dans ce concours pour la première fois par une amie : Charline qui a eu le premier prix.

Thierry TERRIER. Aquarelliste amateur.

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog