Christine Kerbellec en fuite pour échapper à la prison vendredi 15 mai 2009

[ Billet publié le 10 mai et republié le 15 mai ]
Christine Kerbellec Comme vous tous, j'ai entendu parler de la femme qui est partie en cavale en Provence afin d'échapper à la prison. Comme vous, j'ai pensé que la justice était folle de vouloir condamner une mère de famille à 100 jours de prison pour une ou deux infractions somme toute, assez mineures... je n'en aurais pas parlé, si hier dans la Dordogne Libre je n'avais pas reconnu cette jeune femme, Christine Kerbellec.

À mon arrivée à Périgueux en 2005, j'avais bavardé avec une personne à la terrasse du café Errel, place du Coderc. Maryse qu'elle s'appelait (elle n'habite plus dans la région). Elle voulait un co-locataire pour sa grande maison surplombant le parc Gamenson et moi je cherchais un logement. Mes moyens financiers étaient plus dérisoires encore qu'ils le sont maintenant et j'avais décliné l'offre d'aller habiter dans ce bel endroit. Par la suite, nous sommes devenus bons copains et au bout de quelques jours elle me présentait à l'amie de sa fille. Elle était jolie, grande, élancée et elle s'appelait Christine... la Christine dont on raconte en ce moment l'absurde histoire dans les journaux et aux informations télévisées.

C'est la douceur de sa voix et la gaieté derrière chacun de ses mots qui m'ont interpellé le jour où j'ai rencontré Christine. Une gaieté qui me paraissait tout à fait sincère. C'est avec elle (et Maryse), que j'ai assisté à mon tout premier feu d'artifice du 14 juillet sur les bords de l'Isle ; écouté, un verre de rosé dans une main et une chipolata dans l'autre, un concert nocturne du côté de Brantôme. Avec elle j'ai souvent commenté sur les actualités en sirotant une boisson à la terrasse d'un café. Il n'est pas surprenant donc, que j'ai gardé un excellent souvenir de cette jeune femme et c'est elle — avec Maryse et d'autres personnes sympathiques — qui m'a fait aimer le Périgord.

Puis, sans qu'il y ait jamais eu la moindre tension entre nous, les rencontres se sont peu à peu espacées. Peut-être était-ce parce que nous évoluions dans des cercles d'amis différents, ou parce que nous avions d'autres préoccupations ? J'appris, lors d'une de nos dernières entrevues l'été dernier, qu'elle avait terminé une formation d'esthéticienne et surtout qu'elle avait été victime d'un grave accident de la route d'où elle avait failli sortir défigurée. Sa voix, ce jour-là, m'avait paru un peu moins gaie. Elle n'a pas abordé le problème du permis, ou si elle l'a fait, je n'ai pas entendu. On m'accuse parfois, à juste titre, de ne pas toujours prêter suffisamment attention à ce que l'on me dit.

Dans le contexte d'une séparation acrimonieuse entre elle et son mari, Christine, selon moi, s'est essayée avec plus ou moins de bonheur à affronter les tribulations de l'existence. Elle est allée d'un petit boulot à l'autre et a repris des études en espérant que cela lui ouvrirait des portes... mais c'était compter sans la scoumoune qui ne l'a pas quittée de toute la dernière décennie... les cyniques et les bien-pensants diront qu'il n'y a rien de tel que la scoumoune et qu'on a le bonheur qu'on mérite... ou bien plus précisément dans ce cas, que l'on est responsable de son propre malheur. C'est assez vrai...

Seulement il serait injuste d'ignorer qu'il existe, des raisons pour lesquelles le malheur frappe une personne plus fort et plus fréquemment qu'une autre. Les gens ne sont pas tous nés avec les mêmes armes ; ou, dit d'une autre façon, certains individus ont un manque de confiance en eux qui est inné ou, inhérent aux exactions mentales ou physiques qu'ils ont pu subir durant leur enfance. Ceux, que la génétique ou le destin a bien armé, ont du mal à comprendre cela. « C'est de ta faute, remue-toi ! » qu'ils disent... c'est un conseil facile à donner, mais qui n'est pas toujours facile à suivre.

Mon sentiment, est simplement que Christine est une femme désemparée qui a trouvé comme seul remède à l'afflux de difficultés qui la torture mentalement depuis des années, que la fuite ; un système d'auto-défense insidieux et finalement destructeur qui consiste à occulter ses problèmes dans le vain espoir qu'ils s'estomperont et disparaîtront. Pour ceux qui ne peuvent vraiment pas faire face à leurs problèmes, il existe une autre solution... heureusement ce n'est pas celle à laquelle je viens tout juste de faire allusion que Christine a choisie. En dépit de ce que sa fuite peut laisser penser, elle aime trop ses enfants pour leur causer cet ultime malheur.

Je ne mets pas en doute la version des faits mis en évidence par celles et ceux qui défendent Christine Kerbellec. Il se peut qu'elle ait eu de bonnes raisons pour ne pas se présenter à telle ou telle convocation en temps et en heure... peut-être a-t-elle effectivement égaré son « précieux papier rose »... je ne veux pas dire pour autant que j'adhère aveuglément à toutes ses défenses, qu'elles soient fondées sur des faits tangibles ou sur des présomptions. Quelque soit la vérité, j'aimerais en appeler à la compassion du public et des officiels qui la jugent. J'aimerais qu'ils considèrent la situation sous un autre angle, tel que je la considère moi-même... qu'ils comprennent que dans ses apparents outrages envers la justice, Christine Kerbellec n'a fait preuve d'aucune malice et qu'ils accordent à cette femme tourmentée, la grâce qui lui permettra de sortir de cette situation rocambolesque, sinon la tête haute, du moins pas dans un état d'anéantissement total... la prison ou d'autres peines sérieuses feraient indubitablement cela. On peut être certain que Christine aura appris sa leçon et qu'elle en aura tiré tout l'enseignement qu'il faut. Notamment qu'il vaut mieux affronter ses problèmes à la source et sans attendre, plutôt que de les laisser vous submerger (cette dernière phrase a fait sourire JJS mon correcteur qui me connaît mieux que beaucoup et qui sait quel grand procrastinateur je suis).

Christine Kerbellec sur M6 le dimanche 31 mai 2009Voici une émission intitulée « Zone Interdite » sur M6 dans laquelle on discute de l'affaire Christine Kerbellec. Le sujet de Christine même est débattu dans le chapitre 8 et au début du chapitre 10.



Christine est interviewée aux actualités télévisées LCI-TF1 . Vous remarquerez au bout de quelques seconde la photo de Christine avec du texte sur sa droite ; il s'agit de ce billet sur Périblog...

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo



Libellés : ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 10 mai 2009 à 20:22  

je suis désolée mais je n'arrive pas à trouver d'excuse à cette femme qui d'elle même a choisi de ne pas respecter les règles du Code de la Route. Elle a des enfants et elle devrait savoir que comme tous les parents nous tremblons pour nos enfants à cause des abrutis qui ne respectent rien. J'ai perdu un neveu à cause d'un chauffard comme elle et très sincèrement j'ai beaucoup de mal à compatir à sa peine. Pour ses enfants elle se devait d'être respectueuse des autres.

Commentaire de Anonymous Hélène ROBERT , le 11 mai 2009 à 06:45  

J'ai tendance à penser comme ça aussi. Les problèmes personnels ne sont pas une excuse, et quand on tourne le dos aux problèmes ou qu'on essaye de les ignorer ils vous reviennent en pleine figure à la puissance mille!

Commentaire de Blogger Michel , le 11 mai 2009 à 08:18  

Christine KERBELLEC est mon amie, je connais la vérité sur son affaire. Arrêtez de tirer à boulets rouges et méditez sur ce qui va suivre.
Le STOP: un gendarme en civil, seul, avec sa voiture perso, pas en fonction, prétend que Christine "grille" un STOP. Il est impossible de traverser la nationale à cet endroit sans s'arrêter (STOP ou pas STOP), la visibilité étant nulle à cause d'une clôture végétale de 3 m de haut. Il la suit sur 4 à 5 Km jusqu'à son domicile, attend qu'elle descende de sa voiture et l'interpelle alors avec une agressivité inexpliquable et se contente de lui dire de ne pas recommencer. Les gendarmes ne peuvent intervenir seuls, ils fonctionnent minimum par deux. Aussi, 2 heures après, 2 gendarmes en tenue se présentent chez Christine pour lui dresser un procès verbal. Mais l'agent verbalisateur doit obligatoirement être l'agent constatateur. Christine conteste le PV et demande une confrontation avec le gendarme du matin (le chef des deux autres). Elle se présente dans l'après-midi à la gendarmerie mais celui-ci se réfugie dans son bureau et refuse la confrontation. Qu'a-t-il à cacher? Qui lui a ordonné cette "mission"?
Le défaut d'assurance: Christine apporte au procureur de Périgueux les documents prouvant qu'elle était assurée. Il ne les regarde pas et ne les prend pas en compte. Ce même procureur qui vient de classer sans suite un dossier ouvert par le procureur précédent où l'ex-mari de Christine doit être entendu pour abandon de famille et où il doit s'expliquer sur des détournements de fonds vers la Thaïlande. L'ex-mari risque deux ans de prison mais ne sera donc pas inquiété. Les lois de la République n'autorisent pas un procureur à classer un dossier ouvert par son prédécesseur, il doit en prendre la suite.
Voilà la partie immergée de l'iceberg.

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 11 mai 2009 à 15:15  

Je trouve le commentaire du 10 Mai 2009 (20H22), injuste et incompréhensible, étiez vous présent lors des soit disant infractions?? Connaissiez vous les règles de la route que ce pauvre femme, comme vous le dite, "a choisi de ne pas respecter"?? Si mes souvenirs sont bon il ne me semble pas avoir entendu d'infraction grave?!! Vous vous doutiez bien que, s'il, s'agissiez d'infractions grave l'ensemble aurait était beaucoup moins médiatisé!! 100 jours ferme pour des infractions mineurs je me demande ou sont passé les sanctions pour les vrais criminels de la route?? Ne saurait il pas plus adéquate de faire travailler les forces de l'ordre sur des vrais problèmes, avec de vrais criminels, vitesse et alcool?? J'ai d'ailleurs et malheureusement l'impression qu'il n'y a pas autant d'effort pour "attraper" les vrais dangers de la route!! De plus vous dites "pour ses enfants elle se devait d'être respectueuse des autres", laisser une fille de 17 ans, peut-être encore a l'école sans mère pendant 3 mois, est respectueux?? Un permis égaré 3 mois de prison a croire qu'il faut contacter Bouygues bâtiment pour faire construire des prisons. Sur ce bonne chance Christine, ne vous laisser pas faire!!!!!!

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 11 mai 2009 à 16:31  

3 citations qui remettent les choses à leurs place :

1-Article 1 du Code Pénal :
Nul n'est censé ignorer la loi...

2-Droits de l'homme :
Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

3-Latiniste et autres...
DURA LEX, SED LEX (Loi dure, mais c'est la loi.)

pour la route : tout est autorisé, sauf de se faire prendre...

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 11 mai 2009 à 16:53  

Il n'est pas étonnant que vous vous absteniez de citer les Codes de Procédure au regard de ce qui est énoncé plus haut !

C'est marrant comme l'odeur de la viande attire les viandards. Itou en matière de morale et de préjugés quand il s'agit de donner son avis ou de dispenser ou non des excuses dont nul n'a que faire.

Mais peu importe, méconnaissant tout de l'affaire, ignorant même jusqu'aux motifs de la décision ou l'énoncé des faits, (on n'est plus à ça près), chacun y va de sa sentence populaire et de ses poncifs aveugles et sourds.

N'empêche et malgré cela, il existe un état de droit, duquel il existe encore la possibilité de faire appel ou de consulter les textes au nom desquels on sera jugé.

Et comme le disait Cicéron
DURALEX DURA SEX

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 11 mai 2009 à 17:56  

DURA LEX, SED LEX ?

Durex, c'est plus sur.

Commentaire de Anonymous Hélène ROBERT , le 11 mai 2009 à 18:55  

Mon commentaire concernant cette dame est basé sur l'article de la DL et j'ai le regret de dire que cet article la dessert plus qu'autre chose.
Il la dépeint comme une personne incapable de s'adapter à sa nouvelle condition et fuyant les problèmes, donc les accumulant du fait de son inconséquence.
Si cet article était censé lui apporter notre soutien il est tombé à côté...

Commentaire de Anonymous Kieran , le 12 mai 2009 à 23:38  

Afin de clarifier la complexité de l'affaire Christine KERBELLEC, ses amis lui ont crée un comité de soutien sur facebook, voila l'adresse vous y trouverez tout les informations, documents et preuves de l'affaire qui dure depuis déja trop longtemps.

http://www.facebook.com/pages/Comite-de-soutien-pour-Christine-Kerbellec/92681712216?ref=mf

Commentaire de Anonymous Thomas , le 13 mai 2009 à 17:45  

Bonjour à tous...
Que de belles remarques à l'encontre de cette mére de famille...
Non respect du code de la route? de sa propre famille? des autres? Il en devient presque amusant de voir à quel point les reflexions fusent.
Posez vous les bonnes questions ou ne vous les posez pas du tout. Mais inutile d'ajouter un avis lorsqu'on ne connait pas tous les tenants et aboutissants.
Que de belles phrases bien montées pour une personne dont on ne connait rien.
Etant moi même son fils, je peux certifier que l'éducation qu'elle a accordé à moi et ma soeur durant son combat pour le divorce à été celle d'une femme plein d'amour, de conseil et d'ecoute pour ses enfants.
Suivez bien la suite des événements pour avoir une réelle opinion, sinon, je ne vois pas l'utilité d'ecrire diverses futilités.

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 14 mai 2009 à 11:07  
Commentaire de Anonymous Anonyme , le 14 mai 2009 à 22:22  

J'ai eu l'occasion de rencontrer christine il y a 3 ans : sa bonne humeur et sa vivacité m'ont impressionné ! elle respirait à l'époque la joie d vivre alors j'espère simplement qu'elle va garder le moral pour traverser cette épreuve , qui je l'espère va se régler au plus vite !
La justice doit accepter elle aussi d'être montrée du doigt et surtout reconnaitre ses erreurs.
Courrage Christine

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 15 mai 2009 à 08:26  

Le blog mis à jour par le comité de soutien de Christine Kerbellec se trouve en réalité à l'adresse suivante:
http://comitechristinekerbellec.fr.gd/
Vous y trouverez les informations nécessaires pour vous faire une opinion plus juste et l'origine de l'Affaire Kerbellec ainsi que les possibilités de soutien.
Merci, nous avons besoin de vous! Pensez à elle, pensez à ses enfants... un peu d'humanité ne nuit à personne!
Hervé Mailloux

Commentaire de Anonymous Mylène , le 15 mai 2009 à 16:37  

Assez édifiant ce que le malheur des gens peut laisser indifférent voir même alimenter une certaine forme de rancoeur collective. Bien sûr les faits sont là, véritables.
Mais que fait-on de la souffrance de cette personne ou au moins ne peut-on respecter un peu de discrétion vis à vis de sa situation au lieu de lui jeter des pierres! quelle époque formidable!

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 17 mai 2009 à 00:11  

J'espère que la situation va vite se débloquer et que le recours en grâce va finalement aboutir nous te souhaitons beaucoup de courage et continue ton combat à plus

Commentaire de Anonymous marine , le 19 mai 2009 à 01:33  

chère Anonyme,

En réponse à votre petit commentaire mal placé, j'ai l'honneur de vous répondre..

Tout d'abord, je tiens à vous dire que je suis la fille de Christine KERBELLEC, que moi aussi j'ai été victime d'un accident de la route très violant, et que par conséquent je ne tolère absolument pas les " dangers de la route ".
Ayant très peur en voiture à présent, je ne monte plus avec personne mis à part ma famille.
Si ma mère était un chauffard, je serai la première personne à la calmer.
Donc, je ne vous permet pas de dire "J'ai perdu un neveu à cause d'un chauffard COMME ELLE".
Moi, j'ai faÏt perdre ma maman à cause d'un chauffard, un vrai!
Voulez vous les photos de l'accident ??

Et pour votre neuveu, qui sait, rien ne prouve que ce n'était qu'une victime ...
Alors, quel effet cela fait il d'etre accusé à tort ??

Marine MANUELLO ( KERBELLEC )

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 20 mai 2009 à 19:10  

A qui le tour ?
Je ne connais pas cette dame, cependant sa situation et un exemple de la répression accrue de notre société...
Je vous invite à approfondir le sujet de façon sur le lien suivant :

http://www.40millionsdautomobilistes.com/index.asp?intIdArticle=272

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 31 mai 2009 à 22:22  

Bonsoir,

Laisser déraper une situation à un tel point est révélateur d'un problème émotionnel important. L'émission de M6 ne met pas cette femme à son avantage. On la sent totalement à coter de la plaque. Il serait peut-être temps de consulter un médecin avant d'avoir de plus gros soucis. La famille devrait aussi réagir. La laissé s'obstiné est ridicule, voir dangereux ! Pensez-vous vraiment l'aider en la laissant fuir ces responsabilités ?

Bonnes chances dans tous les cas. Vous en aurez besoin.

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 31 mai 2009 à 22:40  

Je suis désolée, mais les problèmes perso ne sont pas une excuse.

Quand on ne respecte pas la loi, il n'est pas étonnant que la chose se fasse sanctionner !
Nul n'est censé ignorer la loi, donc quand on se fait prendre dans le cadre du non respect de la loi, la sanction est amplement méritée.
Espérons qu'elle continue à avoir la tete sous l'eau, car elle n'a que ce qu'elle mérite !

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 31 mai 2009 à 22:42  

Bonjour!
J'espère que Christine Marine et Thomas verront ce message... De tout mon coeur je vous encourage et vous souhaite de garder espoir dans cette mesaventure que je trouve si injuste...
Pour les malins qui ne connaissent ni Christine ni ses enfants je voudrais juste dire que l'on ne peut pas juger les gens comme ca! Christine a toujours pris soin de ses enfants et fait au mieux pour eux, malheureusement le vie ne lui a pas souvent souris... alors arrétés tous de vous lamenter sur son sort, et avant de dire quoi que soit, cherchés plus loin que le bout de votre nez et stoppés les préjugés blessant et completement faux! et surtout inutils...
Christine continue de te battre comme tu le fais, avec toujours autant de determination...
Thomas, je te transmets toute mon amitié (même si tu l'as depuis nos 16 ans... nos mère étaient amies souviens toi...)et saches que tu peux compter sur moi...
Marine, sois forte!
Tout mon soutien se tourne vers vous... courage à vous trois.
A..............

Commentaire de Anonymous michel , le 1 juin 2009 à 05:12  

En réponse à l'anonyme du 31.05 22:22, relisez mon commentaire du 11.05 8:18. Si vous étiez accusé d'avoir grillé un STOP alors que ce n'est pas le cas (-4pts) et dans les conditions dans lesquelles "l'infraction" a été relevée. Si on vous accusait de ne pas avoir laissé immobilisé votre véhicule sur place après constatation de l'infraction (-6pts) alors que le gendarme en civil a attendu que Christine soit arrivée chez elle et descendue de sa voiture. Ceci fait un total de 10 pts, mais le Code de la Route prévoit qu'on ne peut que vous enlever 8pts sur une même situation. Alors si on vous accusait de rouler sans assurance (-4pts) bien que vous remettez en main propre au procureur les documents certifiant que vous êtes assuré, vous iriez en prison, pauvres moutons émasculés?
Vous voyez Mesdames et Messieurs les bourreaux aux mains propres, on y est arrivé aux 12 points. Et on ne parle plus de ceinture, de téléphone ou de petits excès de vitesse d'il y a une éternité! Je suis certain que vous avez tous conduit un jour ou l'autre en infraction, mais sans jamais vous faire prendre, et plusieurs fois!Jamais plus de 50 Km/h en agglomération, même sur des chaussées à 4 voies? Jamais plus de 90 Km/h sur un route ou un portion d'autoroute. Pardi! bien sûr que non! Jamais passé à l'oranfe ou au rouge non plus, Jamais, jamais? Et là vous vous la jouer chevalier blanc. Mais la différence est que les fautes reprochées à Christine n'existent pas. Dans quel film vous avez vu des gendarmes perquisitionner un domicile et une voiture pendant une demi-journée, plus fouille au corps pour un permis de conduire!! Ils ne le font pas pour de la drogue, des armes ou des objets volés! Même Luc Besson n'y a pensé dans ses sénarios les plus délirants. Que nous cachent ce gendarme et son procureur? C'est ça, ce que nous voulons savoir!
Alors que ceux qui pensent que Christine est une délinquante de la route, un assassin en puissance, et qui eux-mêmes sont coupables de réelles infractions, ayez le courage de vous rendre à la gendarmerie la plus proche et d'y avouez vos crimes, demandez à ce que l'on vous emprisonne, si telle est la justice et si elle doit être appliquée à tous. Mais vous n'avez pas le millième du courage qu'à cette femme qui a dû élever seule ses enfants, malgré toutes les misères qu'elle a endurées. Elle, elle a su dire NON. Elle, elle a le eu le cran de MAINTENANT CA SUFFIT.
C'est de votre soutien dont elle a besoin, pas de votre lapidation gratuite et malsaine.

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 1 juin 2009 à 10:01  

Bonjour,

Je ne cherche à lapider personne, mais je note que vous avez de bons arguments pour défendre votre amie.
Ce ne sont pas les lecteurs de votre blog qu'il faut convaincre ! Prenez un avocat est faite face à vos accusateurs. La fuite ne résout jamais un problème. Au contraire, vous ne faites qu'aggraver la situation. Si l'avocat pose un problème financier voyez avez 40 millions d'automobilistes. Je suis certain qu'ils trouverons un avocat pour vous. Aller, un peu de cran que diable !

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 2 juin 2009 à 13:47  

Chers anonymes,

Pour celle disant qu'elle est "à coté" (petite vérification orthographique) et non "à coter" ou qu'elle doit assumer "ses" responsabilités (et non "ces", démonstratif et non possessif), je l'invite à s'offrir un prof de français plutôt que de suggérer de sordides idées concernant la victime. Ma mère se porte plutôt bien.

Pour celui qui appelle le courage, je l'invite à me donner ses coordonnées (et non "ces") afin de l'inciter à reproduire ce qu'il annonce et qu'on en discute. Un peu de cran que diable!!!! la fuite n'est pas une solution!!! j'en rigole d'avance...

Et pour mes amis les détracteurs, n'appelez jamais à l'aide si une telle histoire vous arrive!

Petit dicton pour les autres amis philosophes et adeptes latinus en tout genre.. "La culture c'est comme la confiture, moins on en a , plus on l'étale"..

Merci à toi Michel pour tout ce que tu as pu faire. Je n'oublie pas Hervé, Kieran et tout ceux qui la soutienne.

Thomas M

Commentaire de Anonymous Michel , le 2 juin 2009 à 20:36  

En fait mon commentaire s'adressait plutôt à l'anonyme du 31 mai 2009 22:40, (l'heure tardive à laquelle je l'ai rédigé ayant engendré cette erreur plus quelques fautes de frappe) ainsi qu'à tous ceux qui, sur ce blog ou sur d'autres,jugent et condamnent Christine sans même lire les commentaires des intervenants la connaissant et connaissant son histoire, sans même écouter correctement les commentaires audio des journalistes l'ayant rencontrée.
Au risque de me répéter, reprenons les braiments de cette courageuse et très respectueuse citoyenne qui préfère se cacher dans l'anonymat, probablement pour ne pas avoir à recevoir la médaille du mérite par plus pure modestie.
"Je suis désolée, mais les problèmes perso ne sont pas une excuse."
Christine a avoué à plusieurs reprises devant les caméras qu'avoir négligé cette affaire a été une erreur. Sachez chère ongulée que la vie est faite de choix et de priorités, et qu'en l'occurrence elle avait des priorités bien plus importantes que ce genre d'ignominies à traiter, croyez-moi. Il est évident que pas un seul français, pas même vous, n'aurait penser finir 3 mois en prison pour une histoire de permis égaré.
"Quand on ne respecte pas la loi, il n'est pas étonnant que la chose se fasse sanctionner!
Nul n'est censé ignorer la loi, donc quand on se fait prendre dans le cadre du non respect de la loi, la sanction est amplement méritée."
Christine n'a pas grillé le STOP,ne s'est pas sauvée lors d'un contrôle routier, ne roulait pas sans assurance,les perquisitions ont démontré qu'elle avait effectivement égaré son permis de conduire. De quel non respect de la loi voulez-vous parler, petite chose?
La loi dont vous faites allusion s'appelle le Code de la Route. Par extraordinaire, apprenez chère quadrupède que la sécurité routière, et par conséquent le Code de la Route sont partie intégrante de mon métier. Je forme des jeunes du permis B (voiture) au permis EC (semi-remorque.)Apprenez également que lorsque l'on prend un conducteur "lamda" conduisant depuis 5, 10 ans ou plus et qui doit repasser son Code de la Route pour un permis PL ou moto, sachez que 90% des candidats font plus de 25 fautes sur 40 lors des premières séries de diapos! Et ces très honnêtes citoyens prennent leur voiture tous les jours! Ce sont des millions d'automobilistes qui conduisent au quotidien sans connaître la moitié des règles de sécurité. ( on se demande comment il n'y a pas plus d'accidents?!)Et si vous alliez vous aiguiser les sabots, juste une heure, dans la salle obscure d'une auto-école? Auriez-vous toujours cette même vergue et rentreriez-vous en bus, taxi ou à pied, sauf si vous avez fait un maximum de 5 erreurs sur 40 questions? Faites attention quand même, vous pouvez être verbalisée si vous traversez la rue à moins de 30 mètres d'un passage piéton ou si le petit bonhomme est rouge. Eh, oui! Les piétons aussi sont verbalisables! Vous le saviez, Madame "je connais les 50 et quelques volumes des DALLOZ par coeur"?
"Espérons qu'elle continue à avoir la tete sous l'eau, car elle n'a que ce qu'elle mérite!"
En Corse, un SUMERU (prononcez dzoumèrou)comme vous, c'est-à-dire un équidé têtu et à longues oreilles, on en fait du saucisson, car là, un tel paroxysme de connerie, cancérisé par la lâcheté et la méchanceté, n'autorise plus la maintenance en état de viabilité.
Pauvre bête! Vous devez avoir une vie bien malheureuse pour ruer de la sorte sur des gens qui font bouger les choses en espérant l'amélioration de la vie de nos concitoyens, dont vous faites à mon grand regret partie.

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 2 juin 2009 à 21:37  

Pas étonnant d'être cinglé à ce point avec une famille pareille.
Votre amie comme vous l'appeler va finir directe en prison. Quand on ne supporte pas la critique on ne la cherche pas. Voyez le bon côté des choses, elle pourra repasser son permis, qu'elle a de toute évidence acheté dans une pochette surprise.
Permis égaré de qui vous moquez vous ? Mais vous avez surement raison. C'est un complot.......
La police Française ce ligue contre elle ! :)

Je passe mon chemin et mon droit de réponse. Je ne vous souhaite pas le bon soir. Cela ne serais pas de bon cœur.

Commentaire de Anonymous Michel , le 3 juin 2009 à 13:46  

Notre anonyme s'appelle "giulia2213" sur le forum de M6 -Zone Interdite".
Allez voir.... Franchement, ça vaut le détour! Il faudrait la marier à "Lordpurple"...
Dire qu'il a fallu 4,5 millions d'années d'évolution à l'homme pour en arriver à .............. ça.

Commentaire de Anonymous Henri Beyle , le 12 juillet 2009 à 11:56  

"Jamais je n'aurais pu penser..." : bah c'est bien ça le problème : les gens ne pensent plus, tout leur temps de cerveau disponible est sur TF1 !
Et si il s'était s'agit d'un homme d'affaire très riche, est-ce tout les gauchistes blogueurs auraient réagis de la même manière ? Bien sûr que non. Ils auraient encore fustigé les patrons voyous ou je-ne-sais-quoi d'autre. La loi ne s'applique pas pour eux, mais toujours pour les autres c'est tellement plus facile. En plein divorce ou pas ce n'est pas l'histoire. LA gendarmerie lui demande de déposer son permis, elle y va, c'est tout. Fin de l'histoire. Elle a cru pouvoir jouer au plus con et elle a gagné : 3 mois de prison.
Michel : comment peut-on être agressif et ne dire que "ne recommencez pas", ce n'est pas très logique. Quand aux insinuations lorsqu'il va se "cacher" dans son bureau, je rigole doucement. Pour travailler en contact avec le public, je peux dire que des gens qui veulent parler au chef parce qu'ils refusent de croire ce qu'on leur dit, j'en vois des dizaines tous les jours. Et c'est marrant parce que la même chose dites par le responsable et hop ils s'en vont content. Ce sont de purs fouteur de merde et crois-moi, ma chef a autre chose à faire que de s'occuper de ces demeurés. Elle reste à son bureau et elle bosse, elle. Si vraiment cette Mme K. était assuré au moment des faits, un avocats lui réglera ça en 2 coups de cuillère à pot. Si par contre, elle n'avait pas de papier sur elle au moment de l'infraction, c'est différent et c'est condamnable.

Commentaire de Anonymous Henri Beyle , le 12 juillet 2009 à 11:59  

Encore un mot à "Anonyme" qui parle d'un permis "égaré".
C'est l'excuse la plus stupide que j'ai jamais entendu ! et on ne la fait pas aux gendarmes qui l'entendent tous les jours celle-là. C'est vraiment prendre les gens pour des cons. Mais après tout les prisons ne sont-elles pas pleines d'innocents ?
M'enfin, si peu soucieuse ou point de perdre son permis, c'est soit qu'elle n'y attache pas grande importance, soit qu'elle est très inscousciante et j'en viens à me demander si c'est bien de lui laisser la garde de ses enfants...

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 27 mars 2012 à 22:25  

je suis désolé mais quand on fait des conneries on assume!!! trop de morts sur les routes a cause de personnes pareils alors stop a tout ca et arrêtez de vous faire passer pour une victime alors que vous ne l'êtes pas mais plutôt les autres!!!! je suis tout a fait d'accord avc vous je me demande encore pourquoi elle a garder la garde de ses enfants!!!

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog