Article du Sud-Ouest au sujet de Periblog lundi 5 janvier 2009

Christine Heim, journaliste au Sud-Ouest m'a interviewé samedi dernier, et son article paraît aujourd'hui dans le journal.

Le voici pour vos yeux seulement :

William Lesourd - Periblog photo © Sud-Ouest
William, un blogueur plus tout à fait incognito dans sa ville adoptive. (photo © « SO »)

Un regard neuf et curieux sur la ville

Etonnant parcours que celui de William Lesourd, arrivé à Périgueux il y a trois ans après avoir passé plus de vingt ans en Angleterre, et qui parle de la Dordogne et de ses habitants avec le même attachement que s'il y avait toujours vécu ! « Je me suis installé à Périgueux par hasard, raconte-t-il. J'avais vu en Angleterre un documentaire sur la Dordogne, qui vantait la gastronomie, le bien vivre, la facilité à nouer des contacts. À l'époque, j'avais décidé de repartir de zéro. Je voulais d'abord aller à Paris pour trouver du travail plus facilement. Et puis, tant qu'à rentrer en France, je me suis laissé tenter par le Périgord ! Je me suis d'abord arrêté à Périgueux. Et là... »

Et là, il se passe quelque chose entre lui et la ville. « J'avais l'impression d'avoir tout le temps un sourire sur le visage ! » Il tombe sous le charme de la cathédrale Saint-Front, de la vieille ville et de ses charmantes ruelles, de la place du Coderc et de son animation les jours de marché. Il noue des liens rapidement et possède aujourd'hui un cercle d'amis auquel il est très attaché. En plus, la campagne alentour lui évoque le charme de sa Normandie natale.

Professionnellement, il se lance en août 2008 avec sa société de création de sites Internet, un métier qu'il exerçait déjà en Angleterre depuis une douzaine d'années. « Au début, ça a été dur. Le Périgord était très en retard. Mais, depuis deux ans environ, la nécessité de communiquer par Internet est mieux rentrée dans les moeurs. »

Pour approfondir son intégration et livrer sur la ville son regard de nouveau venu, William Lesourd a lancé son blog durant l'été 2007. Sur « Périblog », il livre plusieurs fois par semaine une chronique de sa vie à Périgueux.

Critiques et témoignages

Parfois très personnels sans jamais devenir trop intimistes, ses billets alternent les coups de gueule, les annonces de divers événements, les témoignages simples et chaleureux de scènes auxquelles il a assisté, les critiques d'expositions qu'il a appréciées.

« J'aime beaucoup la peinture et je lis pas mal depuis deux ans maintenant, explique-t-il. C'est nouveau pour moi. Je n'ai pas passé le bac et je n'avais jamais baigné dans un milieu culturel. D'ailleurs, je fais relire mes billets avant publication pour que les fautes d'orthographe soient corrigées ! » En revanche, l'autodidacte a toujours aimé écrire et manie la plume avec aisance et sensibilité.

Ses derniers sujets d'inspiration ? Deux expositions à l'App'art et l'Art nôtre, l'augmentation du prix du café, la guéguerre des colleurs d'affiches et, tout récemment, un coup de gueule bien senti contre la vente de fromages par des commerçants non sédentaires, à des prix exorbitants, « parce que je n'aime pas qu'on prenne les Périgourdins pour des cons ! »

Des sujets qui touchent la vie quotidienne dans ses aspects les plus divers, mais toujours à travers le prisme de son regard et de sa subjectivité. « J'adore lire les journaux mais je ne suis surtout pas journaliste : je revendique mes partis pris. » C'est sans doute ce qui plaît à ses lecteurs : chaque mois, www.périblog.fr enregistre environ 6 000 visites*. Et une centaine de Périgourdins y sont déjà abonnés.

*Le nombre de visites en décembre 2009 totalisait 8528. Au même moment, le nombre d'abonnés était 164.
Mise à jour le 5 février 2014 : à cette date, le nombre de visites pour un mois est de 28 119 (pour 21 146 visiteurs uniques). Le nombre d'abonnés est 435.

Le journal Sud-OuestAuteur : Christine Heim
adresse email : c.heim(remplacez ces parenthèses par le symbole arobase)sudouest.com

Né le 29 août 1944 le journal Sud-Ouest est le deuxième quotidien régional français avec 177,57 M€ de chiffre d'affaires en 2007.

Libellés : ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous beauvert , le 7 janvier 2009 à 09:45  

Bel article qui reflète bien votre blog !indeed !

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog