Partent les truffes d'été, arrivent les politiques mercredi 31 août 2011

Cela m'a fait plaisir, samedi dernier, de revoir le visage plus bronzé que jamais de Philippe Cornet. Durant quelques semaines, il s'était exilé près de côtes maritimes sèches et ensoleillées, bien loin des bas-côtés ruisselants de nos rues périgordines.
À gauche on reconnait Christian Dupuy, Philippe Cornet, Jean-Baptiste Marty et à droite Jean-Jacques Dallemand, Christian Arnould et Christophe Duvernet avec l'accordéon 27 août 2011 © WL pour periblog.fr

On finissait par croire que l'opposition UMP, que d'aucuns jugeaient trop passive avant les vacances, n'existait plus. Ce sont les purs et durs de la droite modérée et ceux du centre, insatisfaits des décisions prises par la mairie depuis qu'elle a remporté les municipales de 2008, qui se réjouissent par avance. La municipalité socialiste n'a pas eu trop à s'inquiéter jusqu'à aujourd'hui. Elle ne s'en est naturellement pas plainte. Mais Philippe Cornet et de retour tout cuivré et surtout redynamisé. Il est prêt, on suppose, à faire entendre la voix forte de l'opposition. Et, si ce n'est pas lui qui s'exprime, pour des raisons qui lui seraient personnelles — n'a t-on pas parlé à mots couverts durant son absence d'un parachutage probable —, quelqu'un à droite donnera bientôt du fil à retordre à la gauche.

Ah la politique... Il n'y aura bientôt plus que cela dans nos médias (et ici aussi j'en ai peur). À qui, de Moyrand, Cornet ou d'un(e) autre, accorderez-vous votre soutien ? Vous avez encore le temps d'y réfléchir.

En attendant de se remettre au travail, Philippe dégustait debout avec quelques amis, les amuse-bouches servis sur la terrasse par Francis Delpey, propriétaire de « l'Espace du 6ème sens », place Saint-Silain. Pour cloturer en musette la truffe d'été, un événement qu'il a imaginé l'an dernier, Francis avait invité Christophe Duvernet, un accordéoniste de Brives, pour qui Christian Arnould, lui-même musicien à ses heures perdues et que l'on voit sur la vidéo, éprouve une sincère admiration.
Christian Arnould admire la dextérité de son ami Christophe Duvernet 27 août 2011 © WL pour periblog.fr

Jean-Jacques Dallemand, autre amateur de truffes et maire autoproclamé de la commmune libre du Coderc s'est saisi de l'occasion pour « se mettre en vedette » comme vous le verrez aussi sur la vidéo.


Derniers moments de La truffe d'été, un évènement créé par Francis Delpey en 2010 27 août 2011 © WL pour periblog.fr


Le site de Christophe Duvernet →

Toutes les photos et la vidéo furent prisent avec un iPhone 3GS.

Libellés : , , , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Philippe , le 4 septembre 2011 à 00:44  

Bonjour,

Il semble de plus en plus évident que l'adjectif "indépendante" qui apparaît dans le sous-titre de Periblog n'a plus lieu d'être....
Allons cher William, un peu de courage, faites votre coming-out politique, il n'y a pas de honte à devenir la tribune de l'opposition municipale à Périgueux sous couvert de truffes même si Cornet doit s'y sentir particulièrement à l'aise... :-)

Commentaire de Anonymous DALLEMAND Jean-jacques , le 6 septembre 2011 à 11:10  

Je n'ai pas sollicité l'honneur d'être mis en scène par Périblog comme vos sous-entendus le suggèrent. Il se peut que ma personnalité ne soit pas à vôtre goût et dans ce cas le mieux est de ne pas me photographier. Ne gaspiller donc pas votre énergie. Je vous en remercie.

Commentaire de Blogger Périblog , le 6 septembre 2011 à 13:02  

Mon cher Jean-Jacques, le mot "vedette" n'était peut-être pas des plus appropriés. Ce n'était voulu que comme une gentille boutade à ne pas prendre au sérieux. 

Commentaire de Blogger Périblog , le 7 septembre 2011 à 00:01  

@Philippe
Lire ce billet qui tente de répondre à votre question.
periblog.fr/2011/09/entre-la-droite-et-la-gauche-mon-coeur.html W

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog