Municipales 2008 de Perigueux - 2 commentaires repondus mercredi 12 mars 2008

Ceci est en réponse à deux commentaires, l'un plus virulent que l'autre, postés ce mardi soir sur le billet intitulé «Darcos - Moyrand - Elections municipales Perigueux 2008 », publié vendredi 7 mars.

À Maryse

La réforme de l'enseignement primaire n'était pas chose triviale, tout le monde le sait. Que Nicolas Sarkozy ait voulu présenter cette réforme dans la ville même où le ministre de l'éducation – qui avait mis au point cette réforme – est le maire, me semble parfaitement logique. Le fait que cela ait coïncidé avec la campagne pour les communales, peut être considéré comme la cerise sur le gâteau (une cerise empoisonnée, comme nous le savons tous).

Pour ce qui est du cumul des mandats, il semblerait que Xavier Darcos, en plus de savoir organiser son temps, a su s'entourer d'une équipe d'élu(e)s compétent(e)s avec laquelle il communique par téléphone-conférence, tous les matins pendant son ministère (deux à quatre matins par semaine, je crois). S'il a confiance dans les personnes qu'il a recrutées et que celles-ci appliquent ses consignes, pourquoi veux-tu qu'il regarde par-dessus leurs épaules à longueur de journée ? Périgueux n'est pas comparable en taille à Bordeaux, la capitale de la région Aquitaine. Périgueux est dans une enclave ; à moins qu'elle phagocyte les communes alentours elle restera de taille humaine et pas plus difficile à gérer qu'un autre chef lieu de petite ou moyenne importance, surtout une fois que tous les projets en cours seront réalisés...

Même si dans le contexte présent je me moque des partis politiques, ne trouves-tu pas sain que Périgueux soit à droite alors que le reste de la Dordogne est à gauche ? Cela rétablit la balance un peu, et sert de contrepoid, non ? Pour ce qui est du foie gras, je n'en suis pas particulièrement friand et après deux ans et demi à Périgueux, je n'ai toujours pas eu la chance de (allez, disons-le, l'argent pour) goûter ce diamant noir dont tu parles... N'oublie pas à ce propos que, le foie gras et les truffes proviennent de communes de gauche et que les producteurs qui vendent ces produits de luxe aux marchés et foires de Périgueux, où affluent les touristes, y trouvent certainement leur compte...

Au fait, j'ai beaucoup aimé les poèmes que tu as composés et postés sur ton site (Maryse a fermé son blog en mai 2008). As-tu visité le blog rédigé par Jonavin ? Ses écrits sont eux aussi d'excellentes qualités (http://lafleurdesmaux.over-blog.com/). [ Mise-à-jour (09/01/2009) : il semblerait que le site de Jonavin n'existe plus, du moins plus à l'adresse que j'ai donné. ]
Je ne sais pas où est ce code dont tu parles à la fin de ton commentaire (xavv !!!)...

À Nino

Votre message est plus véhément et plus militant Nino, et je préfèrerais ne pas m'engager dans ce genre de dialogue. Cela me forcerait à donner un soutien plus considérable encore à Xavier Darcos et j'ai peur d'apparaître comme un partisan « dur » de la droite ; ce que je ne suis absolument pas, et je le prouverai bientôt lorsque je parlerai du candidat pour qui je voterai dimanche prochain (j'ai appris un peu tard dimanche soir que je devais voter à Trélissac, et je n'ai pas pu m'y rendre avant la fermeture des scrutins... do'h ! comme dirait Homer Simpson)

Mon désir reste le même : c'est-à-dire que l'on vote pour la personne et ce qu'elle apporte à sa commune par son travail et son aura et, non pas pour le parti dont elle porte l'étiquette ; et vous ne m'enlèverez pas la conviction que Xavier Darcos a transformé et continuera de transformer notre ville durant son mandat et, qu'il est indubitablement le maire dont Périgueux a besoin, pour qu'elle devienne et reste un des plus beaux fleurons de la France. Ne tuons pas l'élan amorcé depuis que Xavier Darcos est maire-ministre... c'est pourquoi je dis que, quand bien même Michel Moyrand serait un bon maire (mais cela reste tout de même à prouver), il n'est pas utile ni souhaitable d'en changer à présent. Qu'on veuille bien m'excuser si ce que je dis ici et dans tous mes billets sur les communales au sujet de Monsieur Moyrand, sonne un tantinet condescendant.
If it ain't broke, don't fix it ! Comme disent les anglo-saxons.

Je le répète, les élections communales doivent être dépolitisées – surtout en ce moment, alors que les partis d'opposition n'ont rien de fondamentalement différent à proposer – et comme pour être cohérent avec mes propos, je voterai pour Francis Colbac (eh oui, un maire communiste !...), dimanche prochain. Il semble avoir beaucoup fait lui aussi pour la commune de Trélissac dont il est le maire sortant. Je pars de l'idée qu'on ne remercie pas une personne qui a bien fait les choses en lui donnant un coup de pied aux fesses (j'en reparlerai d'ici samedi)... Les seuls candidats pour lesquels je ne voterai jamais, sont ceux des partis extrêmes, qu'ils soient de droite ou de gauche.

Nino, vous dites :
« Vous rendez-vous compte de ce que vous écrivez ? Savez-vous que ces propos sont insultants à l’égard de ceux qui estiment devoir rester fidèles à eux-mêmes et ne souhaitent pas négocier avec leur conscience en fonction des « opportunités » ? »

les « opportunités » dont je parlais Nino, sont celles qui ont permis de sortir Périgueux de l'anonymat ; ce sont celles qui feront en sorte que certains projets visant à améliorer la qualité de notre vie à tous se concrétisent en temps et sous budget ; ce sont celles aussi qui aideront à rendre la ville plus attractive aux éventuels investisseurs. Il ne faut pas se leurrer, Nino, mais un maire-ministre a plus de poids auprès d'un gouvernement en place qu'un élu qui n'est que maire (qui sera encore moins influent s'il est maire avec une étiquette de l'opposition) ; il en sera toujours ainsi sous n'importe quel gouvernement, qu'il soit de droite ou de gauche. Lorsque je parle des opportunités à saisir, Nino, ça peu vous sembler répugnant (et vous n'avez pas tort, car l'opportunisme sous certaines formes est une bien vilaine manie), mais je suis pragmatique, voila tout. Il sera toujours temps, pour celles et ceux qui le souhaitent, de jouer la carte des partis politiques lors des élections présidentielles de 2012.


Michel Moyrand expose ses projets pour les municipales de 2008 (© 109apx.fr)

Xavier Darcos expose ses projets pour les municipales de 2008 (© 109apx.fr)


Ceux qui en leur âme et conscience, votent pour Michel Moyrand parce qu'ils pensent sincèrement qu'il est un meilleur choix pour la ville et ses habitants, et bien ceux-ci ont toute mon estime. Ceux qui par contre, en politisant les communales, veulent endiguer les manœuvres d'un gouvernement en place alors qu'il n'est au pouvoir que depuis dix mois, ne me semblent pas très raisonnables, ils m'apparaissent même montrer un certain égoïsme en dépit de toutes leurs rhétoriques qui visent à les faire passer pour les seules personnes capables de sentiments sociaux...

Mais ne suis-je pas moi aussi, en train d'arborer un certain égoïsme lorsque j'exprime le désire de voire la réélection de Xavier Darcos (et une certaine inclination à commettre des Péchés véniels) ? Je m'imagine : arpenter des rue propres, ombragées et bien pavées de Périgueux ; m'assoir au chaud soleil printanier, en sirotant un café tout en navigant l'Internet (grace aux bornes wifi) ; dire bonjour à mon copain Kamel qui sera, je l'espère, naturalisé car il travaille dans le bâtiment et vivra peut-être dans un logement social décent et abordable pas très loin du centre ; dire à Geneviève d'essuyer ce sourire insolent qu'elle a, parce que son épicerie fine de la place du Coderc ne desemplit pas et bien d'autres choses qui n'ont rien à voir avec tout ce débat devenu trop sérieux, comme admirer les croupes rebondies des belles périgourdines qui passent devant la terrasse du café Errel (oui, oui, je classe cela parmi les péchés véniel...). Bon, il est tard et je fabule sans retenue. Il faut dire qu'avec le temps qu'il fait ces derniers jours il faut bien rêver. Comme je le faisait remarquer à Thierry ce midi, si l'on fait abstraction de l'épaisse couverture de nuages, des bourrasques de vent et de la pluie continue, il fait plutôt beau, non ?

Évidement j'exprime ici mes opinions personnelles, et les 1700 1625 visites que ce blog aura reçu d'ici ce soir (depuis vendredi 7 mars), n'en fait pas un outil d'influence bien important auprès des dizaine de milliers d'électeurs qui iront aux urnes à Périgueux et à Trelissac ce dimanche 16 mars.

Libellés : , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Ludo , le 12 mars 2008 à 22:51  

Félicitations pour ton billet sur les élections. L'opposition et la presse nationale (que je ne trouve pas si neutre que ça) ont tendance à mélanger les municipales avec la présidentielle
pour fausser l'opinion. Je ne crois pas que les gens s'y trompe tant que ça ! l'anti-Sarkosisme primaire m'exaspère, même si comme toi, je ne suis pas toujours dans sa ligne. Ludo

Merci Ludo... J'apprécie les commentaires de tous bords, mais ça fait tout de même plaisir d'avoir un commentaire favorable de temps en temps. Cela demande un certain courage de la part de la personne qui l'écrit, même si elle le fait sous le couvert de l'anonymat ou d'un pseudo ; oui, c'est bizarre, mais on a comme peur d'être démasqué... W

Commentaire de Anonymous Maryse , le 14 mars 2008 à 23:05  

Bon, elle a compris, tu aimes Darcos !!!
( pour le code, c'est le truc anti spam qui fait recopier des lettres et à la fin de mon comm. je devais écrire quelque chose qui commençait pas "xav", j'ai cru qu'il fallait que j'écrive le nom de Mr le Maire pour que ça passe, ça frisait la conspiration ! d'autant que tu es créateur de site...)
Bien sur Périgueux n'est pas Bordeaux, mais je ne change pas d'avis pour ce qui est du cumul des mandats. Etre ministre pour moi n'est pas compatible avec une autre fonction, même si ça donne les moyens d'acheter des truffes !
La seule fois où j'ai dû, pour des raisons perso voir des élus, et bien j'ai trouvé beaucoup de compréhension et c'était des gens du PS.

Merci pour le site que tu me conseilles, je suis toujours curieuse de ce que peuvent créer les autres. @ plus Périblog

Merci Maryse d'être revenue. Nous campons donc tous les deux sur nos positions.

Il est de coutume d'associer la compassion avec les gens de gauche, car historiquement les mouvement gauchistes ont permit, le siècle dernier, les avancées que l'on sait en matière de la qualité de la vie et des conditions du travail de nos aïeuls ; mais je ne vais pas te faire un cours d'histoire ; une histoire que je connais d'ailleurs assez mal... ce que je sais, c'est que les temps ont changé, et tu trouveras statistiquement maintenant autant de bienveillance chez les élus de droite que chez ceux de gauche.

La gauche, par le biais d'une propagande bien menée, tend à vouloir perpétuer la perception qu'elle a les problèmes des petites gens plus à cœur que les autres tendances. Que tes élus aient été de gauche dans ton cas, c'est un fait, mais cela veut-il dire que s'ils avaient été de droite tu n'aurais pas été aussi bien comprise ? Permets-moi d'en douter. Il y a des gens bons et des imbéciles de tous bords... à droite et à gauche ; et c'est pour cela que je ne peux pas devenir membre d'un parti quelconque.

Je ne connais pas Xavier Darcos personnellement, même si je lui ai serré la paluche (comme les trois quarts de la population périgourdine), je ne peux donc pas dire si je l'aime bien en tant qu'individu ou pas... le trajet qu'il a accompli m'impressionne et, je sens chez cet homme, dans ses écrits ou lorsqu'il parle devant une caméra un amour réel et profond pour Périgueux... et comme j'aime Périgueux il a ma voix. Pas réellement bien sur puisque je vote à Trelissac, où je donnerai ma voix au maire communiste, Francis Colbac.

Je t'invite à visionner (si ton ordinateur te le permet), les deux vidéos faites par 109px.fr détaillant les projets des deux candidats, et que j'ai posté hier soir ci-dessus. Elle t'informeront un peu plus sur ces deux hommes et leur programme respectif. Tu remarqueras que la vidéo de Michel Moyrand dure deux fois plus longtemps que celle de Xavier Darcos. Je n'en tire aucune conclusion, sauf peut-être que Michel Grégroire, l'intervieweur de 109apx.fr devrait regarder sa montre la prochaine fois pour, s'assurer que les interviews soient équitablement menés.

Vivement que ces élections se terminent que je puisse enfin parler de choses plus intéressantes !... W

Pour ceux que cela intéresse :
Le code anti-spam dont tu parles, s'appelle aussi un CAPTCHA. C'est un test utilisé sur Internet dans les formulaires pour se prémunir contre les soumissions automatisées et intensives réalisées par des robots malveillants.

Les robots utilisent un logiciel de reconnaissance de caractères afin de pouvoir automatiquement recopier le code dans le champ et soumettre des informations erronées ou malveillantes. Afin de tromper ces logiciels, les lettres ou les chiffres (souvent les deux) qu'il nous faut recopier sont générés de manière aléatoire et sont souvent déformé et/ou se détache difficilement sur un fond coloré ou avec motif. Le 'XAV' qu'il te fallait recopier n'était que pure coïncidence. Le hasard fait tout de même bien les choses...

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog