Lutte contre le VIH / SIDA à Périgueux vendredi 30 novembre 2007

Dimanche dernier au théâtre de Périgueux, en parallèle à un spectacle culinaire élaboré par deux chefs de renoms : Jean-Francois Laroussarie et Hubert Tarbouriech et donné pour le bénéfice de Réseau VIH, le peintre Pablo à créé une toile devant une foule d'environ 700 spectateurs. Il l'a gracieusement offerte au Docteur Philipe Lataste, responsable du service de médecine qui accueille des malades atteints d'affections médicales concernant la gastro-entérologie, l'infectiologie y compris les maladies tropicales et le VIH.

Photo de groupe de Patrick Médée, Jean-Paul Daudou, Pablo, Docteur Philippe Lataste, Jean-Francois Laroussarie, Hubert Tarbouriech
De gauche à droite : Patrick Médée, Jean-Paul Daudou, Pablo, Docteur Philippe Lataste, Jean-Francois Laroussarie, Hubert Tarbouriech

Franck Lestrade, Directeur des Affaires Générales et de la Communication au Centre Hospitalier de Périgueux a organisé une petite célébration mercredi dernier pour officialiser le don fait par le peintre et qui depuis égaye le couloir du service medical.

Y étaient convié : Dr. Lataste, Patrick Médée (Directeur du C.H. de Périgueux), Jean-Paul Daudou (1er Adjoint au Maire de la ville), Pablo et enfin les deux comparses du spectacle de dimanche. M. Lestrade n'a pas oublié d'inviter le personnel soignant à partager les rafraîchissement et d'excellentes viennoiseries faites maison. Messieurs Daudou, Médée et Tarbouriech ont profité de ce rassemblement pour rendre à ces femmes et hommes un hommage touchant et tout à fait mérité.

Article du journal Sud Ouest au sujet du spectacle de dimanche 25 novembre donné au théâtre de Périgueux. Mise a jour 18 janvier 2008 : Malheureusement je viens de me rendre compte que Sud Ouest faisait payer pour les articles archivés (3.30€ pour celui-ci). C'est fort ennuyeux, surtout lorsqu'il s'agit d'articles qui relatent de faits divers ou d'évènements exclusivement régionaux voire locaux.

Jean-Francois Laroussarie Chef et formateur à l'école hôtelière du Périgord, Boulazac.
Site Web : L'école hôtelière du Périgord

Hubert Tarbouriech propriétaire et chef
La table du Pouyaud
Route de Paris
24750 Champcevinel (sortie de Périgueux)
tél. +33 5 53 09 53 32
fax. +33 5 53 09 50 48
Site Web : La table du Pouyaud
Hubert Tarbouriech a écrit le livre ci-contre  «Des fourneaux d'antan à ma table en Périgord »

Libellés : , , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 11 janvier 2008 à 14:28  

Je passe souvent mes vacances dans la région de St Crépin d'Auberoche, je profitais dernièrement de trainer mes baskets dans Périgueux, (le lendemain de Noël... pas un chat, c'est formidable! la ville pour moi tout seul!!), je constatais que Pablo décorait des murs vides de ses dessins et peintures.
Ce type a du talent, c'est sûr, et c'est grâce a ton blog que j'ai retrouvé sa trace.
Merci mille fois!

Roger

Casse-noisette lundi 26 novembre 2007

Comme chorégraphié par Béjart du haut de son nuage flambant neuf, le ballet des écharpes Burberry a commencé sa ronde sur le boulevard Montaigne, allant d'une vitrine à l'autre, d'un « pas de biche » élégant.
Echarpe BurberryNos concitoyens regardent mais, aux dires de certains commerçants avec qui j'ai discuté, achètent peu. Comme le reste des français, les périgourdins sentent que leur pouvoir d'achat s'effrite de mois en mois (et malheureusement pas de moins en moins). Les prix pratiqués dans certaines boutiques de la ville n'aident pas, et forcent souvent les clients potentiels à aller passer la journée du samedi à Bordeaux où choix et prix sont souvent mieux adaptés à leur besoin et à leur portefeuille étriqué. Les temps sont plus durs que notre fierté nous autorise à l'avouer, et le plus grand challenge auquel notre gouvernement fait face aujourd'hui et d'inverser cette tendance et de nous redonner confiance. Vite, si c'est possible... Je suis surpris d'entendre qu'un pourcentage conséquent de gens – environ 40% – pensent que leur pouvoir d'achat n'a pas bougé ou, au contraire a augmenté ! Je me demande quel hallucinogène ils mettent dans leur café, mais j'en mettrais bien un petit nuage dans le mien demain matin...

Tout n'est pas triste cependant. Jonathan, Bastien, Léo, et le reste de l'équipe de Canalmoins.net ont bien eu leur partie comme prévu samedi soir au Mellow à Périgueux (et non pas à L'Ouvre Boite comme je l'avais dit précédemment). CigaretteJe regrette de ne pas m'y être rendu ; mais la fumée de cigarette m'est trop insupportable pour que je puisse tenir plus de 15 minutes dans un environnement fermé. La nouvelle loi anti-tabac qui sera en vigueur à partir du 1er janvier 2008, devrait aider les plus jeunes fumeurs à considérer d'autres moyens pour se donner une contenance, comme de jouer avec un stylo, lire un journal, rouler un morceau de sucre entre les doigts, ou tout simplement être eux-mêmes. En plus de mon aversion pour la fumée de cigarette, il faisait froid dehors et bon à l'intérieur, alors j'ai succombé à la paresse.


La party de Canalmoins.net au Mellow
Voici une petite vidéo et deux photos de la partie que j'ai soutiré au site. Visitez le site de Canalmoins.net pour voir l'album photo de la partie (© Camille (?)) et d'autres vidéo clips d'évènements prenant place dans Périgueux.

Canalmoins.net - Bastien, Léo, Jonathan 2007
Bastien, Léo, Jonathan (Canalmoins.net)
Diva, Périgueux lors de la Partie donnée par Canalmoins.net
Diva (?) au Mellow, Périgueux

Bonne semaine à tous et à toutes, W

Libellés : , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Blogger L'équipe de GN de merde , le 27 novembre 2007 à 13:00  

C'etait pas à l'ouvre Boite mais au Mellow !!!
Et c'était pas une Partie mais Une PARTY toi qui est mi Américain qu'a meme !!

Bon c'est pas très grave merci de parler de la Party on pensait te voir quand même ...
mais forcement si t'es allé à l'ouvre boite !!

:-) a plush

JO

Commentaire de Blogger Périblog , le 28 novembre 2007 à 00:35  

Merci Jo,
je me disais aussi... Une correction s'impose.
Quant à la partie (pardon party (pour une fois que j'essaie de parler français...)) j'ai failli appeler cela une boum, mais quand j'ai vu l'age de Sophie Marceau, je me suis dit que ça sonnait vraiment ringard...

Ça'm gratouille jeudi 22 novembre 2007

La conversation avec Thierry (merci pour le grand crème) et Geneviève avant-hier a porté sur le manque apparent d'esprit d'entreprise des Périgourdins. C'est un fait que le mot « peur » semble faire partie intégrale du vocabulaire d'une majorité de nos concitoyens ; peur d'entreprendre, peur du changement. La chose m'a frappée lors des élections présidentielles où je n'ai jamais entendu ce mot autant prononcé.

Dans la Dordogne Libre paraissait une petite formule du fondateur d'AXA, Claude Bébéar, qui m'a interpellée. Celui-ci, au cours de la conférence organisée par le Medef 24, a appelé les patrons périgordins à faire preuve de « plus d'imagination » et de « courage d'entreprendre ». Et il continue : « Dans le Périgord, nos ancêtres faisaient des peintures murales dans les grottes quand les autres grattaient leurs puces dans les arbres. Montrons nous dignes de nos ancêtres ! »

Lucy découverte en 1974 par Yves Coppens en Afrique
Ma copine Lucy
Comment interpréter cela, moi qui suis normand? Alors que vous peigniez des muraux raffinés dans les grottes de Lascaux, nous nous cherchions des poux en haut de nos pommiers dans la brousse bocagère... Je vous rassure, nous avons rattrapé un peu de notre retard depuis ces temps immémoriaux. Mon fragile amour propre est néanmoins sérieusement affecté par cette déclaration indélicate de M. Bébéar. Il ne faudra pas s'étonner si après cela je deviens boulimique, et me mette à avaler trois régimes de bananes d'une seule pelée. Lucy va se moquer de mes poignées d'amour naissantes...

Libellés : ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Nicolas et Rachida, un couple ? mercredi 21 novembre 2007

Rachida Dati embrassant Nicolas SarkozyPeut-être me suis-je mépris, mais les trois dernières occasions durant lesquelles j'ai vu Nicolas Sarkozy à la télé (ou plutôt sur mon ordinateur) : au USA lors de son voyage officiel, en Allemagne dernièrement et hier au Congrès des Maires de France, il m'a semblé apercevoir la 'sœur' de Cecilia : la jolie et souriante Rachida Dati.

Mise a jour : 17 décembre 2007
Nous savons tous maintenant que le nouvel amour de Nicolas Sarkosy est Carla Bruni.



Libellés : , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 22 novembre 2007 à 11:54  

j'ai remarqué aussi cette proximité étrange. De mémoire on a jamais vu un garde des sceaux aussi près du président, elle l'accompagne comme ci elle avait pris la place de Cécilia. Sinon pour quelles raisons se serait-elle rendu aux Etats-Unis et ailleurs ? A ce propos d'après le journal du dimache Cécilia n'a plus de nouvelle de sa grande amie Rachida.
Elle n'a à priori rien à y faire. Vous êtes le 1er blog a remarquer cela et je m'étonne qu'on en entende pas plus parler car j'estime qu'on nous doit des explications

Commentaire de Blogger Périblog , le 27 novembre 2007 à 00:40  

Que Nicolas soit amoureux de Rachida cela ne me gêne guère. Après tout, et en dehors des considérations politiques, je la trouve ravissante, et ils feraient un couple très bien assorti.

Je ne voudrais certainement pas que la presse focalise sur ce genre d'information comme elle le fait outre-manche et j'apprécie en fin de compte, la discrétion dont font preuve les médias français en utilisant ces images subliminales...

Ce que je voulais surtout dire, c'est que si mon observation est correcte, nous ne sommes pas dupes.

Le Spleen de Périgueux lundi 19 novembre 2007

Module météo resté collé sur vendredi 16 novembre 2007
Même si mon module météo reste obstinément bloqué depuis quelques jours sur beau fixe, il n'y a pas de doute, il fait un sale temps aujourd'hui.


J'essaie depuis une semaine de m'intéresser à un classique de la littérature française. Les mots entrent et sortent en courant d'air. Les chevaux aux défenses d'argent passent furtivement sous les murailles de Carthage dont l'esquisse vague s'estompe en deux temps trois mouvements. Spendius essuie le sang de je ne sais quelle victime de sur le visage de Mâtho, sous le regard glacé d'une jolie et mystérieuse dame. Je ne sais plus vraiment; je mélange les rôles et les scènes... Bref, ça n'accroche pas. Je n'ai pas l'âme à lire Salammbô. Mon spleen se pointe entre les lignes. J'ai trop rêvé ces derniers temps et j'ai envie de concret afin de m'aider à remettre les pieds sur terre.

J'ai découvert et aimé Flaubert cette année, mais ces derniers soirs, il m'enquiquine...

Bonne semaine à tous, W

Libellés :

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Pablo - peinture et musique au bar Le Cercle Périgueux vendredi 16 novembre 2007

Guillaume Graffeille - Gérant bar Le Cercle Périgueux
Guillaume Graffeille gérant du Bar Le Cercle à accueilli clients et spectateurs avec la bonne humeur qui lui est coutumière. Notez le bol de (délicieux) punch qu'il avait préparé un peu plus tôt et dont le généreux dosage en a déridé plus d'un...
L'exactitude, dit-on, est la politesse des rois, et n'étant pas de sang bleu je me suis permis d'arriver un peu tard au vernissage de Pablo.

Mal m'en a pris, puisque que le peintre en avait aux trois quart terminé avec sa performance. J'ai dû alors me presser pour prendre quelques photos à la fois de l'artiste à l'œuvre et de son accompagnateur musical, Pierre Cherbero.

Pablo self-portrait Périgueux
Pablo
Lorsque j'ai aperçu Jonathan Labbé de Canalmoins.net je me suis dit « Sauvé... Je vais pouvoir joindre sa vidéo à mon billet et donner à mes lecteurs un reportage à la hauteur de l'évènement », malheureusement cette fois-ci Jonathan n'avait pas pu se procurer la caméra (en dépit du fait que Léo Corréa, fils du peintre José Corréa et frère de Pablo soit un membre de l'équipe de Canalmoins).


Pablo durant sa performanceC'est la première fois que j'observe Pablo triturer la toile avec la brosse et je dois dire que c'est un spectacle à ne pas manquer. C'est un acte téméraire que de peindre sous le regard d'une centaine de paires d'yeux, interrogateurs, curieux, critiques... Qui d'autre qu'un talent exceptionnel peut avoir ce courage et ne pas faillir ?



Pablo - Frida Kahlo - Bob Dylan esquisse
Frida (et Zimmerman)

Pablo - Sitting Bull - Jimmy Hendrix
Voodoo sioux



Pablo - Rembrand - Pablo Picasso
Les trois ages du peintre
Pablo - Van Gogh - Toulouse Lautrec
Et dehors : la ville



Pablo peignant au bar Le Cercle Périgueux
Tous en émoi devant la performance de Pablo
Pierre Cherbero - Peyochanchan - pianiste Périgueux
Pierre Cherbero



Pablo Corréa, artiste peintre
20, impasse Anatole France
24660 Coulounieix-Chamiers, France
Tel : 06 74 38 01 00

Pierre Cherbero
Mieux connu dans le monde de la musique sous le pseudo de Peyochanchan
Pierre Cherbero est à la fois un tourneur, producteur, musicien, interprète...
Pour le contacter, merci de vous rendre sur son espace MySpace et lui envoyer un courriel :
www.myspace.com/peyochanchanmusic

Libellés : , , , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Boycottez YAHOO ! mercredi 14 novembre 2007

Boycottez YAHOO!
YAHOO! est un moteur de recherche au même titre que MSN ou Google.

J'ai appris hier que YAHOO!, une entreprise américaine, connue autrefois pour son esprit avant-gardiste a fait une chose impardonnable : elle a livré les messages électroniques ainsi que l'adresse unique d'Internet (adresse IP) d'un journaliste aux autorités de son pays, la R. P. de Chine. Celle-ci en avait fait la demande et aurait utilisé ces informations pour condamner le journaliste à 10 ans de prison. Celui-ci, pour dénoncer la censure dans son pays, avait diffusé en ligne un décret gouvernementale interdisant aux médias de faire mention de l'anniversaire du massacre de Tiananmen Square (1989).

Si des prestataires de service tels que YAHOO!, Google et les autres ne peuvent garantir qu'ils ne divulgueront pas à quiconque les informations que nous leur confions (sauf dans les cas, disons de terrorisme ou de pédophilie), à qui pouvons-nous nous fier ?

YAHOO s'est rendue coupable d'avoir aidé un régime totalitaire et intolérant à emprisonner un homme, qui aurait eu le droit de s'exprimer librement pour dénoncer les injustices, s'il avait eu la chance de naître là où YAHOO! est née.

C'est assez je crois, que les grande entreprises Internet participent, à cause des enjeux conséquents, à la censure en Chine et ailleurs ; s'il faut en plus qu'elles jouent un rôle dans la répression menée dans ces pays, où va-t-on ?

C'est pour cette faute que j'appelle au boycott de YAHOO et que je vous recommande d'utiliser un autre moteur de recherche.
Article de la BBC sur ce sujet ›

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 14 novembre 2007 à 10:26  

Autres lieus autre moeurs... les opposants au régime ont en chine un peu prés le même statut que les terroristes au états unis... Heureusement, j'apprend ce matin que yahoo a conclu un accord avec les familles des 2 victimes. Je me demande à combien de million cela s'est monté...

Exposition de Pablo au bar Le Cercle Périgueux lundi 12 novembre 2007

Pablo - exposition au bar Le Cercle à Périgueux - mardi 13 novembre 2007 à partir de 18h30J'aime les peintres desquels émane une vraie originalité. Je suis parfois ému par une personnalité touchante comme celle de Colette Moreau (archives 06/07), ou par la sympathie que m'inspire Christian Panissaud (archives 07/07) et alors la peinture, même si elle est bonne, est reléguée au second plan ; parfois c'est l'œuvre seulement qui titille mes émotions. Aujourd'hui et depuis quelques semaines, je suis sous le charme du peintre Pablo, de son charisme et de son coup de pinceau. J'entrevois chez lui un de ces rares talents qui vous font dire qu'il vaut mieux investir maintenant avant qu'il ne vende ses tableaux trop chers. Il ne cherche pas à suivre les modes ou à plaire. La gamme de ses couleurs risque de ne pas vous enchanter et son trait ne vous semblera peut-être pas assez raffiné ; pas raffiné oui, mais précis tout de même, et si expressif... Il fait ce qui lui plaît, que cela vous plaise ou non... Moi, je suis ravi.

Je parlerai de Pablo plus en longueur dans les prochaines semaines. En attendant, vous êtes convié au Bar Le Cercle mardi soir pour le vernissage d'une exposition de Pablo dont le thème est je crois, les célébrités et la boisson. Il y donnera une performance live, accompagné par le pianiste Pierre Cherbero. À ne pas manquer !

voir www.hotelrestaurantlunivers.fr pour plan d'accès ›
Pablo peut être contacté sur son portable : 06 74 38 01 00 ou en allant sur son site Web ›

Libellés : , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Que font-ils de nos matous ? vendredi 9 novembre 2007

Commerce des peaux de chats et de chiens en SuisseA., une amie faisait circuler une pétition de 30 Millions d'Amis l'autre jour, dont l'objectif était de dénoncer le commerce de peaux de chats (et de chiens) en Suisse.

PPDA en a parlé hier soir pendant le journal de 20h (parce qu'on vient jusque dans nos frontières pour nous voler nos animaux de compagnie). Les couvertures en peaux de chats auraient quelques vertus bénéfiques pour les gens souffrant de rhumatismes. J'imagine qu'ils se mettent la couverture sur les genoux tout en regardant « Massacre à la tronçonneuse » pour la énième fois. Sûrement, une bonne couverture de laine et un petit matou ronronnant sur les genoux, devraient tout aussi bien redonner à ces rhumatisants leurs jambes de vingt ans...

Cliquez pour aller sur la pétition de 30 Millions d'AmisJe suis surpris de voir qu'un pays à la pointe de la recherche médicale comme la Suisse puisse perpétuer une médecine traditionnelle si peu sérieuse et si cruelle pour nos amis les bêtes.

Si vous êtes sensible à l'action prise par 30 millions d'amis pour arrêter cette pratique barbare, veuillez vous rendre sur leur site et signer la pétition en ligne ou pour la télécharger et l'imprimer (plusieurs signatures sont possibles dans ce cas).

Libellés :

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 2 décembre 2007 à 23:33  

Prendre un petit suisse, retirer sans délicatesse la peau qui l'entoure et le saupoudrer abondamment d'arsenic. Attention! Il ne faut surtout pas manger cette pourriture qui sans la protection de sa peau tournera et caillera bientôt, dégageant une odeur de vomis.

Oh non !... The Beeb a de la pub... mercredi 7 novembre 2007

La BBC et ses bannières de pubJ'ai remarqué que depuis lundi, bbc.co.uk (« The Beeb » est le petit nom affectueux donné à la BBC), mon site d'information préféré, à désormais des bannières publicitaires sur ses pages. Peut-être est-ce parce que le site n'avait pas été pris en compte dans le cahier des charges d'une entreprise qui tire avant tout ses revenu d'une redevance TV obligatoire.

C'est dommage, les bannières affectent sérieusement l'équilibre parfait des pages. A necessary Evil (un mal nécessaire).

Mise à jour : un peu plus tard : il semblerait qu'ils se grattent la tête et se demandent où placer ces bannières, puisqu'elles ne cessent de changer de place depuis hier.
Mise à jour : 08 Décembre 2007
Lire ce que dit la BBC à ce sujet › (La version francaise du texte original s'affichera ci-dessous).

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Le panier de William - Chocolat Lindt lundi 5 novembre 2007

Je dénonçais voici deux semaines l'absurdité de l'offre promotionnelle attachée à une bouteille d'huile de Colza Lesieur.

Aujourd'hui j'aimerais vous parler brièvement d'une incohérence au niveau des prix de deux articles vus chez Monoprix samedi dernier. Il s'agit d'une tablette de 100 g. de chocolat noir 70% Lindt, qui soit dit en passant est excellent, et d'un lot de trois mini tablettes de 35 g. (donc 105 g.) de ce même chocolat. Le prix pour l'un était 1,47€ (ce qui est déjà sensiblement plus élevé que chez Intermarché ou Leclerc (mise à jour : en fait non, la tablette de 100 g. coûte 1,46 chez Leclerc)) et 3,46€ pour le lot des trois petites tablettes ! En somme vous payez 2€ supplémentaires pour 5 g. de chocolat en plus. Cherchez l'arnaque...

La morale de cette histoire c'est qu'il vaut mieux ne pas souffrir d'hypoglycémie lorsqu'il ne reste plus que Monoprix d'ouvert...

Ce matin, la radio parlait d'Edward Bernays (1891-1995), neveu de Freud, qui avait émigré aux États-Unis et élaboré des techniques de publicité moderne ainsi que de propagande politique. L'Express et Le Monde ont fait de son livre « Propaganda » une critique honorable ; L'Express allant jusqu'à dire qu'il s'agit d'un livre dont la valeur civique est au moins égale à celle de la lettre de Guy Môquet (sic). J'ajoute donc ce livre à ma liste de cadeaux souhaités...

Mise à jour : 06 novembre 2007
Tout compte fait le prix de la tablette de 70% de chocolat Lindt ne coutait que 1 centime de moins chez Leclerc. Puis hier, j'ai vu que le prix de la tablette de 85% ne coutait que 1,28€ en tête de gondole toujours chez Leclerc. Je crois qu'il ne font ça que pour m'embêter...

Libellés :

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog