You win some, you lose some dimanche 14 octobre 2007

Déception et amertume se sont dessinés, apres le match Angleterre VS France, sur les visages des spectateurs devant le café de la Place, place du Marché au Bois (ou 25cl de Guiness servi dans un gobelet en plastique m'aura coûté 5 € !!!).

Les rosbifs méritaient de gagner car ils ont montré ce soir une supériorité évidente. Tant pis – deux mots que je prononce souvent ces derniers temps. Je ne sais pas trop à quoi ça tient. Il va falloir que je me corrige, car le fatalisme n'est pas une bonne chose : il fait admettre la défaite trop facilement...

Quant à la finale de la coupe du Monde de rugby, je pari sur la République d'Afrique du Sud, parce que je connais ce magnifique pays pour y avoir séjourné deux fois et parce que les gens de là bas sont très attachants... Mais, à vrai dire, je me moque un peu du résultat final. Ce qui m'importe, c'est la convivialité et la camaraderie qui existent dans les rares cafés de la ville où les match sont retransmis sur grands écrans. Vivement tout de même l'interdiction de fumer dans les endroits publiques.

Que retiendrai-je de cette soirée ? Je retiendrai que si Jonny Wilkinson s'était cassé la jambe, les froggies seraient allés en finale, que la moyenne d'âge des spectateurs frisait les dix huit ans, qu'il y a quatre filles pour trois garçons, qu'il faut sortir les écharpes et les pulls, car les soirées se rafraîchissent nettement, et qu'il vaut mieux éviter de se faire servir une Guiness à moins d'être dans un pub de Londres ou de Dublin...

Libellés :

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous B , le 15 octobre 2007 à 20:29  

Avec des si...
Bonjour d'une ex-périgourdine Bravo pour le site. Une adepte du sport et de la discrétion

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog