Le Grain d'Or commerce Bio vs Leclerc vendredi 8 février 2008

Ce billet posté le vendredi 8 février a été modifié samedi 9 au soir.

Une réflexion sur l'agriculture biologique

J'aimerais, dans ce billet, dissiper la perception selon laquelle les fruits et légumes vendus dans les magasins bio, sont plus chers que ceux que l'on trouve dans les magasins traditionnels, ou les étals de fruits et légumes des grandes surfaces.

Agriculture intensive vs agriculture biologique en Dordogne
Agriculture intensive entre Montagrier et Corneguerre en Dordogne.
C'est une entreprise risquée que de cultiver de tels produits sans qu'ils soient protégés au cours de leur croissance et mûrissement par un insecticide, ou stimulés par un engrais industriel. Le pourcentage de fruits et légumes impropres à la vente sera dans ce cas toujours plus grand que si des méthodes dites modernes avaient été utilisées : de plus ils n'auront pas la forme, la couleur ou le volume idéal auxquels les grandes surfaces nous ont habituées. Pour la plupart des consommateurs, une Golden Delicious bien ronde et bien jaune est toujours plus attirante qu'une pomme du même nom, à la forme tarabiscotée et à la peau mouchetée ; et pourtant cette dernière aura souvent meilleur goût et ne vous polluera pas l'estomac. Il faudrait entraîner les papilles à redécouvrir les saveurs qu'elles ont oubliées ou, parfois même, jamais connues. Ce serait un moyen de stimuler la consommation des produits bio. Un nombre plus grand de maraîchers se convertiraient à l'agriculture biologique si la demande était plus forte et le modèle économique viable. Le partage de leur expérience acquise aiderait à une agriculture plus efficace, à plus grande échelle, tout en ayant un impact négligeable sur notre environnement.

Nous ne nous débarrasserons jamais complètement des insecticides et des engrais industriels, et l'utilisation des OGM se généralisera. Au vu des rapports sur une démographie mondiale effrénée, une culture intégralement bio ne suffirait pas à la subsistance de l'humanité toute entière. Mais là où c'est possible et souhaitable, que les maraîchers n'hésitent pas à tenter le coup.

Si le prix est correct sur les étals bio alors comme beaucoup d'autres, j'achèterai leurs produits.

Le Grain d'Or à Périgueux

Ce fut le cas cet après-midi, lorsque j'ai remarqué que de belles oranges biologiques, sucrées, juteuses et en provenances d'Espagne se vendaient à 1,78€/kg au Grain d'Or dans la rue Salinière (petite rue qui prolonge la rue Limogeanne, avant d'arriver sur la place de la Clautre).

Le Grain d'Or - Fruits et Légumes Biologiques - Périgueux
Le Grain d'Or où l'on trouve d'excellents légumes et fruits biologiques, souvent moins cher qu'on le croit. Vous aurez remarqué sur la droite une boucherie/charcuterie bio...
D'autres produits semblaient moins chers eux aussi qu'au Leclerc du Clos Chassaing ; et je ne parlerai même pas du Monoprix qui base ses prix sur un indice ignorant du fait de ce que des gens en centre ville gagnent moins de 2000€ par mois...

Je vous invite donc, si vous passez par la rue Salinière, à vous arrêter un instant et à considérer les prix du Grain d'Or et la qualité de leur marchandise ; vous serez peut-être étonné(e). Mais souvenez-vous que les prix varient selon de vagues critères et ce qui est vrai aujourd'hui peut ne plus l'être demain...

Après cet achat qui m'a réjoui (il m'en faut peu en ce moment...), je suis allé chez Leclerc pour finir mes commissions. Les oranges à 2,20€/kg (non traitées à ce qu'il paraît, mais pas bio pour autant) étaient comme je l'avais pressenti, plus chères.

Un employé hors pair au magasin Leclerc du Clos Chassaing

J'ai rencontré mon ami le poissonnier, Frédéric Tucvalérien. En vérité je ne connais son nom que depuis hier et il n'est pas poissonnier ; mais il pourrait l'être, tant sa connaissance du poisson et surtout de tout ce qui touche à sa préparation et à sa cuisson est vaste. Réalisant cet après-midi que j'allais faire ce billet au sujet du bio et que je comparerai celui-ci aux produits frais en vente chez Leclerc, j'ai pensé qu'il serait approprié de parler un peu de ce vendeur charmant et de vous dire combien j'apprécie ses conseils culinaires.

Il y avait autrefois à son poste actuel, une petite femme taillée comme une commode qui ne vidait jamais mes poissons sans une mauvaise grâce évidente qui me rendait inconfortable ; si bien que jusqu'à l'arrivée de Frédéric Tucvalérien, je n'achetais de poisson que lorsque l'ami JJ disais que je perdais la mémoire et qu'il fallait que je me réapprovisionne en phosphore (vous souvenez-vous de Totus, l'aliment de la mémoire fait avec de la laitance de poisson ? D'un goût particulier, on aurait pu comparer ce supplément alimentaire à un durion, un fruit que j'ai découvert en Thaïlande, très cher, à l'odeur pas très ragoûtante que l'on ne peut plus arrêter de manger une fois que l'on a mordu dedans. À quelques 120 francs la boite de petits rectangles de Totus, ça fichait une claque au portefeuille du Lycéen crédule que j'étais...).

Depuis que Frédéric est derrière le rayonnage poissonnerie, je n'ai jamais mangé autant de poissons, et pas seulement lorsque j'oublie trop vite tel visage ou tel nom. Il m'a expliqué comment préparer mes sardines, mes maquereaux et autres pièces de saumon, et comme aujourd'hui, comment braiser un manche de gigot d'agneau. Ce rayonnage, ou un autre du même genre, est parfaitement adapté à ce gars ; il est un apport indéniable à ce poste et un atout inestimable pour le magasin.

17 ans dans les métiers de bouche (dont 6 ans en tant que cuisinier dans le bassin d'Arcachon) sont à l'origine des connaissances culinaire de Frédéric Tucvalérien...

Frédéric a 34 ans ; sans enfant, il vit en union libre à Périgueux.

Le Grain d'Or
7, Rue Salinière
24000 Périgueux
Tel : 08 75 89 97 15
Fax : 05 53 53 70 88

Libellés : , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Brigitte , le 11 février 2008 à 13:18  

Je partage totalement le point de vue sur les produits biologiques bien meilleurs pour notre santé ... Il faut changer notre perception des bons produits... car il serait juste de préciser que c'est le client qui est décideur de ses achats et qui contraint agriculteurs et grandes surfaces à proposer des produits appétissants même si leur valeur nutritive nous leurre par l'aspect...C'est un sujet qui me tient à coeur et j'ai coutume de dire à mes enfants qu'un ver dans un fruit se voit et non pas un produit dangereux et ingéré...
Quand au prix pas toujours très attirant ! Et bien on peut parler quantité... manger mieux et moins me semble plutôt salutaire et au même prix de revient...
Peut être devons nous changer nos habitudes de consommation ?
Par ailleurs je pense qu'il faut être honnête avec soit même et regarder de près nos achats en général, pour s'apercevoir qu'il y a sans doute quelques petites économies à réaliser pour compenser l'investissement...
Mais sommes nous prêts à ne travailler que pour manger de bons produits ...
Le problème se pose davantage pour ceux qui ont déjà juste de quoi manger, même mal... sans achats superflus ou loisirs...
A méditer ...

Brigitte

Commentaire de Anonymous francoise oleron , le 14 février 2008 à 19:50  

Merci de votre visite sur mon blog, et votre commentaire sur Périgueux, une région que je ne connaissais pas et que j'ai trouvé magnifique, j'y retournerai sans aucun doute

françoise Oléron

Commentaire de Anonymous Josie , le 15 février 2008 à 10:44  

Bonjour William, merci de votre visite sur mon blog ! Ça fait plaisir de lire les textes d'un Périgourdin. Je connais ce petit magasin pour m'y servir de temps en temps quand je vais en ville ! Si cela se trouve nous nous sommes déjà rencontré ....
Oui, notre ville est très belle, et hier soir, je suis revenue sous le pont de ST-Georges faire quelques photos de nuit . Amateur( trice ) seulement, mais j'apprends un peu tous les jours. Je les ai mises ce matin en ligne sur mon blog. D'autres à suivre....
Je permets de vous mettre dans mes liens, j'espère que cela ne vous dérange pas !
J'habite à Boulazac " cité Belair " pour me situer un peu.
Amicalement. Josie

Commentaire de Anonymous Sandelisabeth , le 23 février 2008 à 15:41  

Bonjour!

Je viens de tomber sur votre article et votre blog (très sympa)
Je partage cette idée que les produits bios sont bien meilleur pour la santé!
Je suis aussi une fidèle "du grain d'or."
bonne continuation à vous!
Sandra-Elisabeth

Commentaire de Anonymous Maryse , le 29 février 2008 à 12:22  

On ne peut tout de même pas nier l'évidence ! La question des prix du bio est complexe parce que les intermédiaires se sucrent aussi, et le surplus lié à la qualité de la production n'est pas forcément proportionnel à la différence de prix avec du pas bio. Manger bio est un luxe et ceux qui le nient , c'est parce qu'ils ont déjà les moyens de s'alimenter comme ça. Pour info depuis peu, le grain d'or a aussi un point de vente , assez grand à coté du jardiland de Chancelade, en plus de celui qui est à Trélissac, qui je suppose existe toujours. Bonne journée

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 5 avril 2008 à 22:19  

Bonjour, je suis de passage à Périgueux prochainement, ville que je ne connais pas du tout et j'étais à la recherche d'un restaurant bio/végétarien sympa pour dîner (je ne reste qu'une journée), pas trop cher (20€ maxi)et je tombe sur votre article! Auriez-vous des pistes? merci!

William répond : Vous savez c'est le pays du canard et du foie gras ici, mais je vais me renseigner et je mettrai ce commentaire à jour si je trouve quelque chose. W

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog