Un vrai petit démon vendredi 28 décembre 2007

Un petit démonOui je sais, mon dernier billet en atteste, j'ai la grosse tête ; je ne peux m'empêcher de jeter des pavés dans la mare, je suis de mauvaise humeur, un vrai petit démon en somme... une voix me murmure : « chill out baby », et cela signifie qu'il est temps que je change d'horizon pendant quelques jours ; la Capitale ? Quelle bonne idée ! Peut-être en reviendrais-je sage et discipliné tout comme un petit ange.

À dans quelques jours donc.

Bon week-end et super réveillon à tous et à toutes.
W

Libellés :

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Blogger Brigitte , le 28 décembre 2007 à 16:04  

Joyeux Nouvel An plein de bonne résolutions semble t'il... C'est de saison ... alors bon courage pour respecter les engagements pris ...

Brigitte

Emilie Lelouch me tape sur les nerfs mercredi 26 décembre 2007

Aujourd'hui le tribunal à N'Djaména devrait rendre son verdict. Voici le mien :

Photo d'Émilie Lelouch et Eric Breteau de l'Arche de Zoé
Émilie Lelouch et Éric Breteau de l'Arche de Zoé
Eric Breteau : coupable
Emilie Lelouch, parce que sa pédanterie m'irrite et que je suis certain qu'elle savait tout autant que son compagnon ce qui ce tramait : coupable (et j'espère qu'elle servira avec son compagnon un peu de temps dans les prisons du Tchad avant d'être extradée vers la France)
Je rends la liberté aux quatre autres membres de l'Arche de Zoé (dont Nadia Merimi). Je ne me prononce pas en ce qui concerne les Tchadiens car l'affaire dans leur cas est plus compliquée.

N'oubliez pas que j'ai titré ce billet « Emilie Lelouch ... » et que donc mon hostilité n'est pas orientée à l'encontre l'Arche de Zoé, mais contre une personne en particulier (et son compagnon) qui a salie la réputation des ONG. Lire mon commentaire adjoint à ce billet afin de mieux comprendre ma pensée. Si vous ne voyez pas les commentaires, cliquez sur le lien INDEX en haut du billet ou sur un des libellés ci-dessous.
Dernière mise à jour :
Emilie Lelouch et les membres de l'Arche de Zoé, condamnés en décembre au Tchad à huit ans de travaux forcés, ont vu leur peine de huit de prison confirmée, ce lundi 28 janvier, par le tribunal correctionnel de Créteil. Source AFP
C'est une grande injustice pour Nadia Merimi que je pressent innocente.
Mise à jour 2 :
J'ai ajouté un dernier commentaire à ce billet en rapport à un documentaire que j'ai visionné sur le site de France 3 et qui traitait du sujet de l'Arche de Zoé.
France 3, Pièce à conviction, Les mystères de l'Arche de Zoé : regardez la vidéo (durée 2h00) ›
Mise à jour 1 :
Le verdict est tombé ce 27 décembre : 8 ans de travaux forcé pour tous.
Mea culpa :
Je ne rétracte pas ce que j'ai dit, mais j'avoue y être allé un peu fort en adoptant ce ton provocateur.

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous TTNE , le 26 décembre 2007 à 09:55  

Tu es bien tranchant dans tes certitudes. Ce procés n'a pas l'air équitable. Et si, simplement, les 2 membres fondateurs de l'Arche de Zoé avaient été pris dans leur propre jeu de l'utopie, pensant sauver des enfants au bord de la mort, trompés par des intermédiaires et lachés par la France. Car dans l'histoire, il y a des familles Françaises qui voulaient accueillirent un enfant et je ne pense pas que cela se fasse sans autorisations !!! Je n'excuse pas leurs actes, juste leur amateurisme. Biz

Commentaire de Anonymous fion , le 26 décembre 2007 à 12:45  

Merci pour la justice à neuneu ...

Commentaire de Blogger William Lesourd , le 27 décembre 2007 à 01:49  

Comme tout un chacun j'ai regardé les informations et la vidéo que ces journalistes français avaient filmé avant qu'ils ne soient tous arrêtés. J'ai vu les protagonistes secondaires, notamment la douce infirmière, être interviewés et j'ai lu dans le regard de cette jeune femme apeurée, l'envie de dire qu'elle n'avait fait que son devoir d'infirmière, mais pour ne pas compromettre les deux organisateurs du groupe elle a accusé le coup. Aujourd'hui, elle et les trois autres font les frais de leur bonté.

La mégalomanie d'Emilie Lelouch m'a particulièrement hérissé le poil. Son arrogance envers la justice Tchadienne n'a fait qu'accroître l'antipathie que je ressentais pour elle. Je suis convaincu de sa culpabilité ainsi que de celle de son compagnon. Les autres n'ont été que des pions sur leur échiquier.

Avant que l'on me jette la pierre parce que je ne prends pas le parti de quelques uns de mes compatriotes enfermé à l'étranger, que l'on se souvienne que 103 enfants tous ou presque tous Tchadiens, ayant pour la plus part au moins un parent (bien que cela reste encore à prouver, je l'admet), allaient être écartés à tout jamais de leurs familles sous un faux prétexte et vendu (oui, vendu) pour adoption à des familles françaises. Vous avez vu comme moi le stratagème qu'Eric Breteau et Emilie Lelouch avaient élaboré pour enlever ces gosses : les vestes marquées Children Rescue et qu'ils persistent à vouloir porter donnant ainsi une mauvaise réputation à cette ONG, le mercurochrome, les faux pansements, les faux papiers, l'entraînement des enfants pour qu'ils montent le plus rapidement possible dans l'avion en partance pour l'Hexagone... Ce n'est pas que ces gosses n'auraient pas eu une meilleur vie en France, seulement on ne peut pas impunément aller ravir des enfants dans les pays du tier-monde rien que pour satisfaire le désir d'adoption des français. Ça ne se fait tout simplement pas.

Fort de ces connaissance et parce que cela me turlupinait un peu, j'ai apporté ce matin mon propre verdict, abruptement, c'est vrai ; ma justice à la « mord moi l'noeud » comme on dit d'où je viens. Cela en aura outré quelques-uns.

Je suis désolé de voir ce soir que la court Tchadienne a manqué une occasion de nous prouver qu'elle était capable d'un jugement impartial, mais cela s'explique peut être par son conflit politique avec la France et le fait que si les prisonniers avaient été tout simplement relaxés cela aurait créé des émeutes dans le pays. Il ne reste plus qu'à espérer maintenant, que les prisonniers soient tous ramené en France très prochainement pour le bien des quatre personnes que je crois innocentes. J'espère que la justice française fera alors appliquer des peines plus justes et plus équitables.

En tout cas cela va couter 6 millions d'Euro à la nation. Souhaitons que ce sont bien les enfants du Tchad qui vont en profiter...

Commentaire de Blogger el despues , le 28 décembre 2007 à 09:22  

Qu'on soit d'accord ou pas avec ton opinion, la franchise de ton mot d'humeur fait du bien au milieu de l'aseptisation et du politiquement correct ambiants

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 28 décembre 2007 à 23:50  

Voici quelques photos (plus chaudes que le Tchad) d'Emilie Lelouch dans "Fantômes", film de Jean-Paul Civeyrac (2001)

http://brenus3.ifrance.com/ELelouch1.jpg et http://brenus3.ifrance.com/ELelouch2.jpg

Elle aurait plutôt dû persévérer dans cette voie...

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 4 janvier 2008 à 22:08  

La bande-annonce de ce film est visible ici :
www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18670124&cfilm=38397&hd=1.html

Vous pourrez ainsi égayer votre réveillon en admirant l'auto-proclamée "infirmière" Emilie Lelouch dans une autre posture "humanitaire".

Pauvre France : nous allons devoir payer pour ça...

Commentaire de Anonymous trolii , le 5 janvier 2008 à 20:13  

Ne parlé pas sans savoir je connais tres bien emilie lelouch et la sais innocente! elle a voulu rendre une vie meilleur a des enfants orphelins de la guerre! des erreurs ont ete commise, ils ont aussi ete manipulé...mais tous ca est parti d'une bonne volonté!!! Alors on peut discuter du fait que ce n'est peut etre pas une solution de ramener ces enfants en france mais c quoi la solution les laisser creuver sur place...
arreter de croire tous ce que dis les journaux...et pour cette fameuse video, emilie a un fort caractere et je crois d'ailleurs qu'il faut bien ca pour oser aller jusqu'au tchad tenter l'impossible...alors si vous voulez on en parle ensemble...en attendant mon amie est en prison!!!

Commentaire de Blogger William Lesourd , le 9 janvier 2008 à 02:46  

Je viens de regarder le documentaire sur l'Arche de Zoé de 'Pièces à conviction' sur le site de France 3. Cela me permet d'avoir une meilleur compréhension des évènements qui ont mené à ce fiasco. J'avais cru que Children Rescue etait une ONG dont l'Arche de Zoé avait usurpé le nom. Mais en fait Children Rescue et l'Arche de Zoé sont une et même ONG ; l'anglicisme n'ayant été adopté que pour mieux tromper les autorités françaises et tchadiennes. Je crois que mon erreur vient du fait que dans le monde anglophone, existent différentes associations qui oeuvrent pour la défense des animaux : Pet Rescue ou quelque chose de semblable rendant le nom Children Rescue familier à mes oreilles. Quel beau nom tout de même pour une ONG ! Quel dommage qu'il n'ai pas été utilisé à bon escient. Eric Breteau est un homme très intelligent, ça ne fait pas de doute... pas méchant, mais manipulateur tout de même. Si les circonstances avaient été plus en sa faveur, c'est a dire si ces gosses avaient été tous orphelins, qu'il y avait eu effectivement besoin de les sauver et qu'il l'eut fait, il aurait pu passer pour un héro...

Mon opinion d'Eric Breteau et d'Emilie Lelouch ne s'est guère adoucie. Malgré tout, je suis comme tout le monde désolé de la sévérité de la sanction imposée par les juges tchadiens pour ces deux là et surtout pour les quatre autres. Qu'on en doute pas, Monsieur Sarkozy parviendra à arracher une grâce présidentielle d'Idriss Deby d'ici quelques mois ou du moins à imposer (s'il le peut légalement) une sanction plus juste et plus equitable. Mais comme il est dit dans le reportage, les deux responsables n'en auront pas tout à fait fini avec leur démêlé avec la justice... française cette fois-ci.

Le reportage de Pièce à conviction peut être vue sur le site de France 3, à cette adresse (durée 2h00): http://programmes.france3.fr/pieces-a-conviction/37693022-fr.php

Commentaire de Anonymous Delphine , le 14 janvier 2008 à 17:16  

Eux au moins ont bougé leurs fesses pour sauver des vies ils ont peut être commis des erreurs je dit bien peus être mais ils ont agit et j'ai connu emilie quand nous étions ado et je peux vous dire qu'elle à toujours été une passionnée j'en profite pour lui souhaiter bon courage ma belle je suis de tous coeur avec toi et demander aux enfants qu'ils ont sauvé après le tsunami ce qu'ils en pensent c'est bizarre de ça ont a très peu entendu
Delphine de Montreuil 93

Commentaire de Anonymous jmi , le 17 janvier 2008 à 12:08  

Justement, je serais curieux d'avoir un petit compte rendu approfondi de leurs activités lors du tsunami. Pardon d'être méfiant mais le "couac" du tchad ne ressemble pas à un coup d'essai !!

Commentaire de Anonymous Sylvie , le 3 février 2008 à 16:37  

Tu ferais mieux de mettre ton énergie à oeuvrer pour une meilleure justice et pour la paix dans notre pauvre monde comme certains l'ont fait et qui se retrouvent aujourd'hui en prison !!!!! Ya du monde dans les prisons....vas au moins faire visiteur de prison, tu pourras leur cracher ta haine !!
Allez bon vent, continue comme ça et on va devenir des vrais animaux !

Commentaire de Blogger William Lesourd , le 3 février 2008 à 17:18  

Œuvrer pour une meilleure justice et pour la paix... euh, comment on fait ça déjà ? Ça semble un peu vague, non ?

Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas une personne haineuse ou rancunière. Si tu avais pris le temps de lire mes subséquents commentaires sur ce même billet tu aurais vu que mon opinion s'est modérée depuis ma première poste. Comme je l'ai déjà dit je regrette la sévérité de la peine infligée même si je continue à penser que les deux protagonistes dans cette affaire avaient tort d'agir de la façon qu'ils l'ont fait au Tchad ; et désolé, mais Emilie Lelouch continue à m'irriter, mais ça c'est personnel et cela ne mérite pas un seul jour de prison.

Avec ce qui se passe au Tchad en ce moment, j'espère que les choses vont s'arranger pour tous les membres de l'Arche de Zoé qui sont présentement en prison. Si le gouvernement tombe, la France ne seras sans doute plus tenue de faire appliquer la peine. Tu n'auras pas à aller leur porter des oranges pour très longtemps. Et c'est tant mieux.

Bravo à toi de visiter les prisons, si c'est ce que tu fais. C'est une initiative très utile pour redonner espoir aux personnes incarcérées puisque c'est souvent le manque d'espoir qui a plongé certaines personnes à commettre un crime. Moi j'ai d'autres projets qui vont un peu dans le même sens. W

Joyeux Noel mardi 25 décembre 2007

Rue Limogeane Périgueux Noël 2007Durant ces quelques derniers jours j'ai sillonné les rues de Périgueux à la recherche de l'esprit de Noël et... je ne l'ai pas trouvé.

J'ai été déçu par le manque d'engagement dans ce sens de beaucoup de commerçants. Mis à part dans la rue Limogeane, il y avait peu de sapins et de décorations extérieures pour donner à la ville l'atmosphère qui remplit de rêves la tête des enfants et celle des Peter Pan qui leur tiennent la main.

J'aurais voulu voir des chorales chantant des cantiques de Noël, puis collectant, pourquoi pas, quelques pièces pour ceux qui sont dans le besoin. Au lieu de cela, les haut parleurs débitaient toujours les mêmes « Christmas Carols » (les trois quarts des chansons sont d'origines anglo-saxones) aux quatre coins de la ville. En dépit de ma culture à moitié anglo-saxone, je m'offusque de l'américanisme outrancié qui règne en France.


Maurice Melliet Emmaus Périgord père Noël 2007J'aurais voulu voir sur la place du théâtre ou sur une des places plus centrales, des stands chauffés offerts gracieusement par la Mairie pour Emmaüs, un autre pour les Restos du Cœur ou pour les Petits Frères ou Sœurs des Pauvres ou pour d'autres bonnes œuvres. Car notre âme peut se révéler charitable si on sait faire appel à elle, là et quand c'est le plus propice.

On aurait pu sans avoir à se rendre au QG d'Emmaüs, emmener les enfants voir le véritable Papa Noël de Périgueux, j'ai nommé Maurice Melliet ; un Père Noël qui par ses nombreuses actions l'est tout au long de l'année.

père Noël avec traineau et renne Périgeux 2007Oui les rues étaient pleines de monde, mais la magie n'y était pas. J'imagine que ceux qui faisaient leurs achats trouvaient l'exercice futile.
– « Notre existence se limite donc t-elle à cela ? » se sont-ils sans doute dit.

Bien sur il faut offrir des cadeaux aux petits, riches ou pauvres. Mais ce ne sont pas seulement les cadeaux qui après bien des années marqueront leur mémoire, mais aussi la crèche de la nativité, la messe de minuit ou tout autre rassemblement où l'on exprime sa foi, les sapins enguirlandés de petites lumières blanches ou multicolores, la bûche (qui donne mal au foie), les chorales, les Hohoho du Père Noël, la joie ressentie devant tout ce spectacle.


Cette joie qui manquait en ce lundi de veillée de Noël, sauf... sauf sur la patinoire, seul endroit à Périgueux où j'ai vraiment entendu le rire des enfants que le bruit du canon à neige n'arrivait heureusement pas à couvrir.

Espérons qu'au cours des Noëls futurs une plus grande place sera réservée à la tradition et que la charité y sera facilitée.

Joyeux Noël de la part d'un homme qui vient de prendre un an de plus et à qui cela ne donne guère envie de sourire aujourd'hui.

Mise à jour : voici une vidéo faite par l'équipe de Canalmoins.net à Périgueux. Jonathan Labbé, animateur improvisé de la patinoire, arrive sans difficulté à créer une queue leu-leu. Comme quoi les Périgourdins ne sont pas aussi coincés qu'on le dit.

Libellés :

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Brigitte , le 25 décembre 2007 à 23:15  

Très bon anniversaire à vous...et ... Joyeux Noël quant à faire...ainsi que bonne digestion car la semaine prochaine risque d'être tout aussi pantagruéliques ...

Commentaire de Anonymous TTNE , le 26 décembre 2007 à 09:47  

Je suis étonnée de ta naiveté concernant les fêtes de fin d'année. Fais donc un sondage autour de toi, il n'y a quasi-personne qui aime cette période. On le fait pour les enfants mais la signification première à savoir la nativité a disparu, quant aux dons aux assos il faut bien faire un choix : Ma boite au lettre regorge de ces demandes, qui peut se permettre de donner à tout le monde ? Pas moi, hélas. Biz

Commentaire de Anonymous SP , le 29 décembre 2007 à 08:47  

Bonjour, je fais la connaissance de votre blog... je suis artisant-commerçante sur Périgueux depuis Septembre 2006, installée dans la zone "historique".
Je partage certaines de vos valeurs en cette période de Noël et de nouvelle année. J'ai pour autant été surprise d'entendre des touristes, et des clients se plaindrent des "...aspects trop religieux et humanistes de cette période de l'année...". Nombreux ont oublié certains repères fondamentaux...

Bonnes fêtes de fin d'année
Sophie

Daniel Faure expose au Paradis mercredi 19 décembre 2007

Daniel Faure peintre au Paradis PérigueuxJeudi je suis monté au Paradis... Saint Pierre et sa barbe blanche, pardon, Daniel Faure était là, aux portes...

En vérité je ne parle pas de ce Paradis dans lequel tant de Chrétiens aspirent d'aller un jour se reposer indéfiniment, et pour lequel on me refusera probablement le permis de séjour, mais de celui qui fut au 19ème siècle le « poulailler » des théâtres : les places les plus hautes et les moins chères réservées à la populace démunie, mais en quête d'un peu de distraction et parfois de culture. Le paradis de ce film merveilleux, « Les enfants du Paradis », que je visionnais en Angleterre avec "my very dear Ex" blottie contre moi (qui s'endormait illico, bless her...) lorsque la nostalgie de la France me prenait.

Le Paradis (galerie vocale) Périgueux DordognePuisque nous sommes à Périgueux il n'y a, à ma connaissance, qu'un Paradis. Celui qui se trouve sur la place Faidherbe, de l'autre côté du pont des Barry, à cent mètres sur la gauche. Le nom complet est Le Paradis (galerie verbale). Il s'agit d'une maison où artistes, conférenciers, musiciens chanteurs et acteurs se produisent. Avec la disparition prochaine, et très regrettée de la galerie l'Art Notre, rue de la Sagesse, il est fort possible que cette salle aux justes proportions soit sollicitée de plus en plus par nos artistes locaux. Il est bien dommage cependant qu'elle ne soit pas comme l'autre, situé au centre de la vieille ville, mais on s'y habituera sans doute. De plus il y a ample espace pour se garer si vous vous y rendez en voiture.

Daniel Faure exposition Grande Panique au Paradis Périgueux 2007C'est donc là que Daniel Faure a accroché ces dernières toiles, toutes de noir vêtues. Il brosse sans idées préconçues, sans plan défini, sans même, avoue-t-il, une vision claire et affirmée, des excroissances blanches d'où s'extirpent osseux, deux bras, deux jambes, formant immanquablement des silhouettes humanoïdes. Certains de ces humains asexués semblent engagés dans des actes extrêmes de fuite ou de panique (d'où le titre de cette série) ; mais on voit parfois de la grâce – sans doute cet être n'a-t-il plus toute sa raison... puis, ici et là, un être plus lucide s'immobilise, prostré sur ses excréments ; il se replie sur lui-même, ayant pris conscience qu'il n'y avait aucune échappatoire possible ; et moi, planté devant cette foule pendue au plafond, j'entends le Zyklon B jaillir des pommes de douche et envahir la pièce... Sous peu, silence et inertie s'installeront.

Voila... Dans cette exposition, les œuvres de Daniel sont ouvertes à toutes les interprétations. Vous connaissez la mienne qui vaut ce qu'elle vaut ; faites nous entendre la vôtre si vous le désirez. Vous n'aurez ni tort ni raison ; car d'interprétation, qu'elle semble anémique ou formidable au yeux des autres, il n'y a aux yeux de Daniel, que la vôtre qui prévaut.

Voici ce que dit la publicité officielle de Daniel Faure :

La grande panique

L'un d'entre eux saute en l'air, l'autre se précipite, un troisième plonge (ou flotte ?) dans l'espace. Celui-ci s'élance, bannière au vent et celle-là danse, le corps renversé. Lui bascule tout son corps en arrière emporté malgré lui. Ces deux-là sont si proches... Immobiles, ils ont stoppé le temps. Elle, face à moi, tient dans ses bras...
- Qui sont-ils ?
- Exubérance ? Épouvante ?
- Ou courent-ils ?


Daniel Faure (l'adresse et le téléphone vont changer vers la fin de février 2009)
1 Avenue Daumesnil
24000 Périgueux
Tel : 05.53.46.61.91
Le site Web de Daniel Faure ›

D'autres œuvres récentes de Daniel

Daniel Faure Oeuvre 2007
Daniel Faure Oeuvre 2007


Le Paradis « galerie verbale »
8 Place Faidherbe
24000 Périgueux
Tel : 05 53 35 20 93
Fax : 05 53 06 04 29
www.theatre-leparadis.org ›

Libellés : , , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Carla pas Rachida lundi 17 décembre 2007

Carla Bruni et Nicolas Sarkozy sont un coupleEt bien c'était Carla Bruni qui est très glamour et non pas Rachida Dati, plus simple, plus naturelle qui a ravi le cœur de Nicolas Sarkozy. Une phonétique semblable, mais une autre femme. Ce qui me réconforte un peu dans mon erreur c'est que je n'étais pas le seul à la faire.
Ça m'apprendra à vouloir faire de la presse people et à m'occuper de ce qui ne me regarde pas.

Au fait Rachida, je suis encore disponible si ça vous dit...

Bonne semaine à tous et à toutes ! W

Libellés : , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Vandy , le 19 décembre 2007 à 20:46  

Rigolo de voir comment une histoire d amour peut efface tout les problèmes des Français, même si le choix de Nicolas fait l unanimité il y a d autres choses plus importantes à mes yeux, tout de même je doit dire chapeau à notre Président pour cette conquête.

iPhone - La mère de tous les mobiles jeudi 13 décembre 2007

Lycée Laure Gatet un étudiant renversé avenue Georges Pompidou Périgueux 2007
Un étudiant s'est fait renverser en face du lycée Laure Gatet à Périgueux
Ce mercredi vers 13h30, j'ai assisté aux secours apportés à un étudiant qui venait de se faire renverser, par une ambulance sur l'avenue Georges Pompidou (ancienne route de Paris), à hauteur du lycée Laure Gatet. Je n'avais pas mon appareil numérique, alors j'ai fait usage pour la première fois, de l'appareil photo intégré de mon mobile, un Sony Ericsson T610 – oui, ça faisait voyeur et j'avais un peu honte ; d'ailleurs je ne me suis pas attardé. Malgré le sang près de la tête du jeune homme sur le terre-plein bitumé, celui-ci semblait conscient. Il est temps qu'une limitation de vitesse (30km/h) soit imposée sur cette portion de la route, que des centaines d'étudiants traversent chaque jour pour acheter un sandwich, se griller une cigarette ou attraper le bus.

L'iPhone d'Apple arrive en France chez OrangeSur un sujet moins sérieux et puisque je parle de mon mobile, êtes vous l'heureux ou l'heureuse propriétaire d'un magnifique iPhone ?
Quelle chance ! J'aimerais être à votre place, mais à 399€ plus abonnement la bête, je crois que ça ne restera qu'un rêve pour le moment. Un des « rapaces » de la boutique Orange sur la rue Taillefer, m'a assuré que l'iPhone s'était vendu à plus de 100 exemplaires chez eux. Il y a donc plus de personnes que je pensais à Périgueux qui ont les moyens d'acheter non seulement ce qui est indispensable, mais aussi ce qui ne l'est pas. Pas de doute le téléphone mobile fait désormais partie intégrante de notre vie et, est devenu un produit de consommation presque aussi incontournable que la baguette et le litre de lait. L'abonnement téléphonique devrait désormais être pris en compte par l'INSEE pour le calcul de l'indice du coût de la vie.

Faut-il acheter l'iPhone ?

Si vous en avez les possibilités financières, que vous avez un vieux mobile et ne pouvez pas songer à d'autres moyens plus utiles pour dilapider vos économies, la réponse est peut-être oui. L'appareil est vraiment très classe, lourd, compact et solide (sauf si vous le passez à la moulinette – voir les vidéos incluses dans ce billet). L'interface tactile de l'iPhone que j'ai eu l'occasion de tester chez Orange est unique et de loin supérieure à toutes les autres sur le marché à présent. Je ne vous la décrirai pas car vous avez sans doute vu la pub à la télé. Une pub dont quelques parodies existent sur www.youtube.com.

Perigueux rue Taillefer boutique Orange France TelecomVous connaissez cette boutique bien entendu... Située sur la rue Taillefer, c'est l'endroit d'où vous sortez plus confus, plus frustré et plus plumé qu'avant d'y entrer.

Vous l'aurez remarqué, j'ai une dent contre Orange...




- Le site officiel de la citée scolaire Laure Gatet ›
- Allez sur le site d'Orange pour plus d'informations sur l'iPhone ›
- Un forum français de discussions sur l'iPhone d'Apple ›

Libellés : ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous TTNE , le 14 décembre 2007 à 11:54  

Quoi, tu as fait le badeau curieux lors d'un accident sanglant et tu n'es même pas tombé dans les pommes ? Là tu m'épates. Biz

Commentaire de Anonymous Brigitte , le 14 décembre 2007 à 17:43  

Il est dommage que la capacité à réfléchir passe par les limitations et les éventuelles sanctions qui accompagnent cette déficience et d'autre part que nos petit jeunes soient assez souvent imprudents...à méditer selon les responsabilités de ce triste évènement... Quant à l'iPhone très onéreux en effet... mais est ce bien nécessaire à monsieur tout le monde de faire cet investissement...cela mérite réflection avant de ruiner son compte en banque et peut être la possibilité d'une autre dépense plus vitale que celle ci...

Commentaire de Anonymous Mael , le 21 décembre 2007 à 23:32  

Concernant l'accident, je me rapelle pas t'avoir vu, je suis celui qui a appelé les secours ;) (d'ailleurs vachement marrants au téléphone, ils posaient des questions sans rapport).
Le gosse est toujours aux urgences (aux dernières nouvelles), trauma cranien, face droite de la tête assez abimée, plus de nez.

Concernant Orange, le RAPACE (oui, je sors juste d'un stage chez eux) te remercie de l'attention toute particulière que tu portes à notre boutique, merci pour la pub, mais bon, tu pourrais rester objectif ;)

Commentaire de Blogger William Lesourd , le 22 décembre 2007 à 00:12  

Merci Mael... Quelle coïncidence que tu sois non seulement la personne qui a appelé les secours pour le jeune homme accidenté, mais que tu sois aussi un(e) stagiaire chez Orange. J'ai fait d'une pierre deux coups.
Je ne suis resté que deux minutes sur les lieux de l'accident ; et je suis heureux de ne pas avoir vu ce que tu as vu, car je me serais sans doute senti un peu léger au niveau des genoux...
Pour ce qui est de ma subjectivité concernant Orange, elle a été nourrie par des mois de frustrations et des coûts qui sont toujours plus élevé que ceux auxquels ont s'attend. Le mot rapace est peut-être un peu fort. Je l'attribue plus aux méthodes de vente qu'aux vendeurs ou vendeuses qui sont dans l'ensemble plutôt sympathiques. Il serait intéressant d'ailleurs de savoir quelles sont ces méthodes de la bouche de quelqu'un qui a suivit un de leurs stages... Des volontaires ?
Bonne chance avec ton travail chez Orange et bonne chance au petit jeune accidenté.

Rachida et Nicolas - chanson ubuesque mercredi 12 décembre 2007

Je prends plaisir le matin à consulter l'outil de statistiques qui répertorie tout un ensemble de données concernant le trafic vers le blog. Je peux voir, entre autre, la liste de tous les mots-clés dont l'interrogation à abouti sur Périblog.

Voici quelques unes des recherches les plus étranges effectuées par les internautes suivies de leur position dans google.fr au moment de la recherche qui évolue de jours en jours (l'orthographe n'a pas été corrigée) :
vivre à périgueux, les coins à éviter (1)
voir une vrais video d une cremation (2)
femme cherche plan cul perigueux (43) J'espère qu'elle me laissera un commentaire la prochaine fois...
massacre a la tronçonneuse en dordogne (5)
Ces positions dans Google peuvent varier avec le temps en fonction de nombreux critères plus ou moins obscurs. Ne vous inquiétez pas je ne peux pas savoir de qui ni d'où proviennent des recherches aussi spécifiques.

Et pour finir, vous avez peut-être entendu parler de ces deux joyeux drilles qui composent une chanson chaque fin de semaine et dont les thèmes sont tirés de l'actualité du moment. Il s'agit d'Alexandre Castagnetti et de Clément Marchand. Ils ont composé une chanson intitulée « Nicolas et Rachida » qui soutient de façon clownesque la suspicion que j'avais exprimée* dans un billet publié à la fin de novembre sur la liaison probable, mais si c'est le cas, légitime, entre Rachida Dati et Nicolas Sarkozy.
Visitez le blog de Clément Marchand et Alexandre Castagnetti ›
Visitez la page officielle de Marchand et Alexandre Castagnetti sur MySpace ›

*Il semblerait que nombreux sont ceux qui partagent cet opinion sur Internet.

Mise a jour : 17 décembre 2007
Nous savons tous maintenant que le nouvel amour de Nicolas Sarkosy est Carla Bruni.

Libellés : ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Blogger lachansondudimanche@gmail.com , le 14 décembre 2007 à 18:35  

Hey merci pour cet ajout !

La pêche à Périgueux !

La Chanson du Dimanche

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 11 avril 2008 à 11:19  

slt, super chanson les gars ....elle m'a bien fait rire....et les paroles ne sont pas loin de la réalité...

Les troubles affectifs saisonniers - TAS - SAD samedi 8 décembre 2007

Ceux qui ont étudié l'anglais, savent que le mot « sad » veut dire « triste », ainsi : « I am sad » ce traduit par « Je suis triste ». Mais ces trois lettres forment aussi l'acronyme « SAD », et dans ce cas précis, SAD signifie « Seasonal Affective Disorder » ce qui n'est d'ailleurs pas sans rapport, avec la tristesse ou la mélancolie.

En français nous disons « TAS » (troubles affectifs saisonniers) : un acronyme bien moins « heureux » que son équivalent anglophone. Ce qu'on appelle TAS est une dépression saisonnière qui atteint un grand nombre d'entre nous, dès que les jours diminuent ou quand l'ensoleillement se fait rare. Lorsque l'été est médiocre et l'automne « automnal », comme c'est le cas cette année dans le Périgord et partout ailleurs en France, les symptômes du TAS se font plus pesants qu'à l'ordinaire et affectent plus de personnes aussi. Si épisodiquement ou à l'arrivée de l'hiver vous vous sentez léthargique, sans grand appétit pour la vie ou le travail, enclin à vous laisser aller et à remettre au lendemain les tâches que vous devriez accomplir aujourd'hui, à dormir de trop ou à vouloir dormir plus qu'à l'ordinaire, à vous recroqueviller dans votre cocon sans désir de vous mêler au monde extérieur, et bien les chances sont que vous souffrez de dépression saisonnière, du TAS.

C'est bon à savoir ; et ce qui est rassurant c'est que cela n'est ni très grave ni sans solution. Il existe plusieurs remèdes qui ont fait leur preuve et donneront de bons résultats dans la majorité des cas :

Luminotherapie lampeLe premier remède sert à faire baisser le niveau de mélatonine (hormone dite du sommeil) dans le cerveau, et demande à ce que vous suiviez des cures de luminothérapie : vous vous asseyez pendant 30 minutes par jour à une soixantaine de centimètres d'une lampe de très forte luminosité spécialement conçue à cet effet. La cure dure environ 5 jours et elle aide à remplacer, littéralement, le soleil qu'il n'y a pas dehors. Certains médecin ont une telle lampe dans leur cabinet, mais vous pouvez vous acheter la votre (environ 200-300€ (un peu cher pour quelques néons... Et je ne sais pas si c'est remboursé par la Sécurité Sociale.)) et l'utiliser chez vous chaque fois que les symptômes font leur apparition.

Un autre remède (pas aussi efficace) nécessite que vous rendiez visite à votre médecin généraliste et que vous lui décriviez votre problème. Parlez lui d'antidépresseur inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine. les ISRS sont une classe d'antidépresseurs qui n'induisent qu'une légère dépendance de courte durée. Ils opèrent dans le cerveau afin d'augmenter le taux de sérotonine, une molécule qui joue un rôle important dans les changements d'état émotionnel.
Notez que la pratique régulière d'un sport augmente la sécrétion naturelle de sérotonine ;-)

Enfin, voici une méthode qui peut s'ajouter aux deux premières, et qui s'utilise sous la supervision d'un médecin psychiatre ou un médecin généraliste reconverti dans cette science moderne qu'est la Thérapie Cognitive et Comportementale. La TCC vise à faire prendre conscience des dialogues intérieurs qui précèdent un comportement contre lequel on veut lutter (rougissement, évitement (temporisation, procrastination), crises d'anxiété, etc.) pour se donner les moyens de le modifier. La méthode est simple : vous prenez des notes sur un carnet décrivant ce que vous ressentez lors de la manifestation du comportement gênant. Le thérapeute lira vos notes et vous guidera ou suggérera des exercices écrits qui finalement vous aideront à contrecarrer les tendances néfastes. Simple, mais parait-il efficace.

Si rien de tout cela ne vous tente, vous pouvez attendre patiemment la venue des beaux jours.

Voila, je n'ai pas voulu entrer dans trop de détails, mais vous pouvez en savoir plus en cherchant les mot suivants sur Internet et surtout en allant voir votre médecin qui saura mieux que moi vous informer et vous conseiller :
  • troubles affectifs saisonniers
  • luminothérapie
  • therapie cognitive et comportementale
  • sérotonine
  • mélatonine
Les TAS affectent environ une personne sur quatre dans l'hémisphère nord. Il y a de fortes chances qu'autour de vous, un collègue, un ami ou un proche en souffre en ce moment.

Attention : Les symptômes décrits ci-dessus peuvent aussi être associé à des types de dépression plus sérieux. Vous ne le saurez que si vos troubles cessent ou persistent après l'arrivée des jours longs et ensoleillés. Les symptômes ne doivent pas êtres si contraignants qu'ils commencent à rendre votre existence invivable. En cas de doute, il est préférable de consulter votre médecin.

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 11 décembre 2007 à 03:43  

Que serions nous sans le soleil?
J'ai appris beaucoup, merci

Commentaire de Anonymous Brigitte , le 14 décembre 2007 à 17:40  

Mieux vaut avoir du soleil dans la tête ou dans le cœur car sa lumière n'illumine chacun d'entre nous qu'en fonction de nos vies...mais en attendant ça ne gâterait rien qu'il fasse un effort... On arrive au jours les plus courts... Courage à tous ceux qui ont le moral en berne ... après l'hivers reviendra le printemps.

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog