Les journalistes à l'Abri Cro-Magnon aux Eyzies dimanche 27 avril 2014

Aux Eyzies, le vieillard de Cro-MAGNON prend un coup de jeune

Les Eyzies, « capitale mondiale de la préhistoire » comme l’indiquent les panneaux routiers, se remuent, eux aussi, le silex. Ils ont ainsi reçu, le 19 mars 2014, l’Association nationale des journalistes scientifiques.

Périblog Tous sur la photo pour marquer une journée mémorable 19 mars 2014 © William Lesourd
PériblogVue rapprochée du musée de l'Abri Cro-Magnon 19 mars 2014 © William Lesourd

En effet, en pied de falaise, sur le gisement éponyme périgordin de Cro-Magnon, classé Monument historique et inscrit au Patrimoine mondial par l’Unesco, un musée de site vient d'ouvrir ce printemps. Il sera officiellement inauguré le 5 juillet en présence d’Yves Coppens, paléoanthropologue de renommée mondiale. En l'honneur de l’ancêtre d’il y a 27 000 ans environ qui, après Néandertal, a donné son visage à l’homme moderne… au point qu’on pourrait offrir un miroir à tout visiteur potentiel du site pour qu'il se reconnaisse en Cro-Magnon !

Son histoire épouse curieusement celle de la ligne ferroviaire Agen-Paris. En effet, si cinq squelettes furent découverts à Cro-Magnon en 1868 lors de travaux de voirie liés somme toute d'assez loin à sa construction, c’est l’acquisition d’un espace voisin appartenant à la gare SNCF qui rend possible cet aménagement. Lequel se double d’un cheminement à flanc de falaise jusqu’à un point d’orientation révélant un espace de la vallée de la Vézère.

Périblog En haut à droite, après l'hôtel Cro-Magnon, on peut voir deux des propriétés acquises par Jean-Max Touron, grand protecteur du patrimoine préhistorique en Périgord. L'abri Cro-Magnon se situe derrière les maisons, au pied de la falaise 19 mars 2014 © William Lesourd

 

Périblog Jean-Max Touron, jeune homme de 73 ans, maître d'oeuvre du projet Abri Cro-Magnon. Il exploite déjà cinq sites* dans la région ce qui amènent certains à l'appeler le « Leclerc de la préhistoire »...

* La falaise de la Roque Saint-Christophe, la maison forte de Reignac, le Roc de Cazelle, le manoir de Gisson à Sarlat et la grotte du Sorcier.

19 mars 2014 © William Lesourd

 

Périblog Estelle Bougard, docteur en archéologie, est la conseillère scientifique et assistante du maître d’ouvrage. Estelle est la directrice du site 19 mars 2014 © William Lesourd
Périblog Alexandre Garland, scénographe et codirigeant de l'agence de stratégie et communication Chipo&Juan 19 mars 2014 © William Lesourd
Périblog Gilles Delluc, conseiller scientifique (à d.) 19 mars 2014 © William Lesourd

Toutes ces photos et d'autres sont dans le photorama en bas de ce billet ]

Une heureuse opportunité

Ce projet bénéficie, sous la houlette du concepteur Alexandre Garland, des moyens muséographiques les plus modernes, ainsi l’holographie pour un film préhistorique tourné à La Roque Saint-Christophe fin 2013 par une équipe dont un des pilier est Jonathan Labbé, encore célèbre à Périgueux pour avoir, voici quelques années, animés la chaine internet satirique « Canal - ». Vous vous souviendrez peut-être de Jonathan serrant plusieurs fois de suite la main du Président Nicolas Sarkozy, en se positionnant à divers endroits sur son passage, lors de sa venue à Périgueux, jusqu'à ce que celui-ci s'apercoive de la supercherie... Drôlement culotté.

Cette aventure lancée en 2012 a pu se concrétiser grâce à une heureuse opportunité de regroupement foncier mené par Jean-Max Touron, passionné de préhistoire et troglodytes, secondé par deux préhistoriens, Estelle Bougard et Gilles Delluc.

Son souhait est à la fois de sauvegarder ce monument et de le transmettre aux générations à venir autour d’un pôle Cro-Magnon, face aux collections Cro-Magnon dispersées. Quoiqu’initié par un particulier, ce projet vise donc un enjeu universel, à l’heure où l’appellation « Homo sapiens » («Homo sapiens sapiens » jusqu'en 2003) a pas mal occulté celle de « Cro-Magnon », liée à tout un terroir et à une culture multimillénaire. Quoique populaire au point d’inspirer des chansons (celle interprétée par votre serviteur à la fin de la vidéo ci-incluse en est un exemple), Cro-Magnon a en fait subi une certaine éclipse, y compris sur place, aux Eyzies-de-Tayac.

PériblogLa visite du sentier aménagé autour et au-dessus l'Abri Cro-Magnon a débuté. L'abri est à droite sur cette photo. Le « cro » de Cro-Magnon signifie trou ou creux en patois 19 mars 2014 © William Lesourd

 

PériblogLe sentier mène à des belvédères dominant le village des Eyzies-de-Tayac. Des jumelles spécialement conçues devraient à cette date permettre de voir la vallée telle qu'elle a pu se présenter à l'Homo sapiens (« homme savant » en latin) 27 000 ans auparavant 19 mars 2014 © William Lesourd

 

PériblogLes machines-outils sont fin prêtes pour terminer l'ouvrage. Au centre, Jonathan Labbé qui a réalisé le film officiel [ voir l'accroche ci-dessous ] 19 mars 2014 © William Lesourd

Rééquilibrage

Outre la constitution d’un comité scientifique et technique de haut niveau mais qui a connu des hauts et des bas, une Association Cro-Magnon s’est créée pour accompagner ce projet ambitieux, également tourné vers la vulgarisation et la pédagogie.

Ce nouvel espace Cro-Magnon, qui espère 30 000 visiteurs par an, aura aussi le mérite de rééquilibrer les Eyzies en direction de Périgueux, alors que le Pôle international de la préhistoire les a prolongés, il est vrai de peu, vers Sarlat.

Loin de susciter on ne sait quelle rivalité avec le Musée national de préhistoire, référence internationale ancrée sur la Vézère, il devrait avant tout compléter ses efforts pour faire de la préhistoire un grand livre ouvert à tous.

D'après un texte d'Alain Bernard – Mise en page et traitement des images et de la vidéo William Lesourd
Pas d'utilisation du texte et des photos sans l'accord exprès des auteurs et de Périblog

Notre vidéo clip de la visite le 19 mars 2014

PériblogReproductions des crânes retrouvés enterrés sous l'abri et reconstitution d'un des squelettes permettant d'estimer grâce aux longs os retrouvés dans une des sépultures que l'homme de Cro-Magnon mesurait entre 1m75 et 1m80 19 mars 2014 © William Lesourd

 

PériblogDes figures de cire représentant la femme et l'homme de Cro-Magnon. D'autres figures de cire plus réalistes s'y seraient déjà substituées  19 mars 2014 © William Lesourd
PériblogGravures anciennes montrant un crâne et le lieu de sépulture 19 mars 2014 © William Lesourd
PériblogMise en scène élaborée pour le tournage du film. Cette photo et celle ci-dessous 2014 © L'Abri Cro-Magnon
PériblogLors du tournage du film 2014 © L'Abri Cro-Magnon

 

Accroche pour le film sur le musée de l'Abri Cro-Magnon

Rencontre avec le premier Homme
Sur le lieu de la découverte historique de notre ancêtre, CRO-MAGNON
Site UNESCO - PATRIMOINE DE L'HUMANITÉ

Chef de projet / Scénographe : Alexandre Garland
Conseiller Scientifique : Docteur Estelle Bougard
Réalisateur du film "CRO-MAGNON" / Responsable des contenus vidéos du musée :
Jonathan Labbé
Son : Pierre Ravoyard
Responsable des effets spéciaux : Clément Vincent
Décors & Décors : Alain Morala
Maquillages et prothèses : Justine Denis
Image : Manu Bernard

Pour plus de renseignements sur l'Abri de Cro-Magnon

[ voir le site officiel de l'Abri Cro-Magnon ] [ voir le site de Chipo&Juan ]

PériblogAvant de repartir sur Périgueux, nous assistions à une commémoration des morts des guerres d'Indochine et d'Algérie menée par Philippe Lagarde, maire des Eyzies-de-Tayac. Cette photo et la prochaine 19 mars 2014 © William Lesourd
Périblog 19 mars 2014 © William Lesourd

Le photorama complet de la visite des journalistes à l'Abri Cro-Magnon


Pour visionner ces photos en mode plein écran, cliquez sur l'icone carrée en haut à droite de ce photorama. Cliquez de nouveau dessus ou pressez la clé Echap pour sortir de ce mode.

© William Lesourd — periblog.fr
© William Lesourd — periblog.fr
  • © William Lesourd — periblog.fr
  • © William Lesourd — periblog.fr
  • © William Lesourd — periblog.fr
  • © William Lesourd — periblog.fr
  • © William Lesourd — periblog.fr
  • © William Lesourd — periblog.fr
  • © William Lesourd — periblog.fr
  • © William Lesourd — periblog.fr
  • © William Lesourd — periblog.fr
  • © William Lesourd — periblog.fr
  • © William Lesourd — periblog.fr
  • © William Lesourd — periblog.fr
  • © L'Abri de Cro-Magnon
  • ©  L'Abri de Cro-Magnon
  • © William Lesourd — periblog.fr
  • © William Lesourd — periblog.fr
  • © William Lesourd — periblog.fr

Pour être informé les premiers, inscrivez-vous à Périblog, c'est gratuit, facile et rapide

Entrez votre adresse email ci-dessous :

Vous recevrez aussitôt un courriel de la part de Feedburner. Si vous ne le voyez pas, vérifiez qu'il n'a pas abouti dans votre boite pour spams. Afin de valider votre inscription, il sera nécessaire de cliquer sur le lien contenu dans l'email

Nous cherchons des collaborateurs

Périblog cherche des collaborateurs talentueux (plus volontiers avec du temps libre et sociables) ayant, comme nous, une passion sans borne pour la région. Pour tous renseignements, merci d'écrire exclusivement à : william.lesourd@gmail.com

Libellés : , , , , , , , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Beauvert , le 28 avril 2014 à 09:46  

Très beau sujet ! Merci de mettre en avant notre préhistoire si longtemps ignorée, voire non reconnue !
Le Pole International de la Préhistoire aux Eyzies a proposé, le 15 avril, une excellente conférence sur l'arrivée des scientifiques avec l'arrivée du train en 1863.
Jean-Pierre Chadelle nous a appris et enthousiasmés avec l'histoire de l'arrivée de la préhistoire aux Eyzies en 1863. Édouard Lartet et Henry Christy sont arrivés avec le premier train... 50 années avant les travaux et recherches de l'Abbé Breuil et d'Elie Peyronie

Commentaire de Blogger Périblog , le 28 avril 2014 à 11:59  

Merci JP (Beauvert)
-WL

Commentaire de Anonymous Marie , le 3 mai 2014 à 21:12  

Merci cet article qui met à l'honneur l'abri Cro-Magnon et ses protecteurs.

Le Périgord... est toujours passionnant au bout des 400 000 ans de (pré)histoire.

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog