Meetings pour les municipales 2014 à Périgueux - photo etvidéoreportages vendredi 28 mars 2014

Au fil de l'Isle Chaque semaine retrouvez sur Périblog les échos, les chroniques ou d'autres textes rédigés par Alain Bernard

Le dernier round

Le 1er tour avait laissé face-à-face Michel Moyrand (PS) et Antoine Audi (UMP). Ils viennent de tenir, tous deux en même temps, hier soir jeudi, leur grand meeting décisif du 2e tour. En présence de l’invitée-surprise l’écologiste Marie Bové et de six dissidents (sur 12 à partir de ce vendredi) de chez Jean-Paul Daudou (divers droite), le meeting de Michel Moyrand se tenait dans un Centre de la communication plein comme un oeuf.

Périblog- 2014 © JDC
Périblog- 2014 © JDC
Périblog- 2014 © JDC
Périblog- 2014 © JDC
PériblogMichel Moyrand et Marie Bové durant leurs discours 2014 © JDC
Périblog- 2014 © JDC
Périblog- 2014 © JDC
Périblog- 2014 © JDC
Périblog- 2014 © JDC
Périblog- 2014 © JDC
PériblogAntoine Audi reçoit de Laurent Mossion (à g.) les félicitations après son discours 2014 © Philippe Delaeter

Celui d’Antoine Audi s’est déroulé sans Alain Juppé, mais avec, dit-on, 800 participants et des vedettes montant sur scène (six dissidents de la liste Daudou et les nouveaux élus de Saint-Astier). Il avait lieu à la Filature de l’Isle, là même où le maire sortant Michel Moyrand s’était produit la semaine précédente.

Retour à titre comparatif sur ce meeting-là, qui avait été lui-même le dernier meeting des trois candidats d’alors, avant le 1er tour…


[ voir notre vidéo-interview d'Antoine Audi ] [ voir notre vidéo-interview de Michel Moyrand ]

[ voir le site de la campagne d'Antoine Audi ] [ voir le site de la campagne de Michel Moyrand ]

Et juste avant le premier scrutin, À la Filature de l'Isle le 20 mars...

Le maire sortant sait y faire. Avec ses cheveux brillants, jeudi 20 mars, à la Filature de l’Isle (à la porte de laquelle il attendait le public), il semblait aussi à l’aise à embrasser les supportrices qu’à savourer le Final Countdown du groupe Europe (qui fut la bande originale du film Rocky IV), ou encore à faire lever de leurs chaises, comme un seul homme, en fanfare, ses colistiers. Question de métier, ou bien revanche longtemps mûrie par rapport au temps où il jouait, à la mairie, un rôle d’opposant culpabilisé ?

Parmi les intervenants de la première mi-temps, c’est le sénateur Claude Bérit-Débat qui, confondant d’ailleurs une seconde Périgueux et Chancelade, suggéra – sans employer le mot – la forme de mépris parfois ressenti par des édiles comme Michel Moyrand, confrontés à d’autres élus plus aisés ou plus lettrés.

L’amour des campagnes

Beaucoup de choses en politique s’expliquent par les relations entretenues entre eux par les divers acteurs d’une même gestion, celle d’une municipalité en l’occurrence. Vianney Le Vacon (PCF) l’exprima avec conviction en affirmant que les communistes, les écologistes (comme Robert Barbancey, qui parla le premier) avaient su, avec les socialistes, bâtir une vraie communauté de travail, mais aussi d’estime. Il profita aussi du micro pour saluer une figure locale du PCF, René Chouet, ancien déporté, vieux routier des luttes contre le racisme et la xénophobie.

« Je l’avoue, j’aime les campagnes électorales, avec l’équipe qui se soude, le bloc qui se façonne chaque fois dans un creuset différent, d’une façon autre en 2014 qu’en 2008 ! », lança Michel Moyrand, saluant au passage son équipe de campagne menée par Laurent Castéra. Sur la même estrade, un homme aux gestes dignes de Vishnou un des dieux de la trinité hindoue aux quatre bras, offrait une traduction en langage des sourds et des malentendants.

De son côté, le député Pascal Deguilhem, sur l’exemple de la navette ferroviaire ou de la liaison SNCF avec Limoges, appelait de ses vœux un deuxième mandat pour lui permettre de parachever ses projets.

Questions aux adversaires

Les adversaires de droite, taxés de « surdité, cécité et esprit de revanche », furent chahutés davantage avec ironie qu’avec acharnement. Ainsi, dans le discours de Bernard Cazeau (absent pour cause de sciatique) lu par Jean-Christophe Labails, railla-t-on Michèle Alliot-Marie de passage laquelle, avant de venir apporter son soutien à Antoine Audi, « avait soutenu le président tunisien Ben Ali ». Quant à Jean-Paul Daudou, il fut qualifié de « conseiller général extrêmement discret » et Antoine Audi de « donneur de leçons peu au fait des compétences économiques locales et au CV plein de surprises… »

À propos justement de biographies personnelles, Alain Rousset, le président du Conseil régional d'Aquitaine depuis 1998, expliqua être, comme Michel Moyrand, d’origine modeste ; ne pas avoir peur du mot « rigueur » ; rechercher les responsabilités dans le développement local, en citant l’exemple de Saint-Médard-d’Excideuil (cuir), de Sarlat (restauration du bâtiment), de Condat (bois) et pourquoi pas de Périgueux (électronique ?)… Il évoqua également Pierre Mendès-France, étoile du panthéon socialiste.

voir, sous la vidéo, la suite de notre photoreportage ]

Un clip vidéo montrant le meeting du 20 mars à la Filature de l'isle

Le meeting de Michel Moyrand le 20 mars à la Filature dans le quartier du Toulon.

Il aura fallu couper de nombreux passages, mais la vidéo fait malgré tout plus de 37 minutes !... De nombreuses personnes qui y étaient s'y reconnaitront. Les photos qui s'intercallent de temps en temps sont là pour camoufler une image vidéo un peu trop sautillante.

Il y a quelques moment forts : l'arrivée de Michel Moyrand ; une partie du message de Bernard Cazeau ou du discours de Pascal Deguilhem ; Alain Rousset ; Claude Bérit-Débat et bien entendu la fin du meeting avec tous les colistiers sur la scène. Vous assisterez aussi à deux ou trois instants sympathiques comme ceux montrant Monique Boëdec faisant flotter son drapeau, Didier Menduni et Hakim Bezzaouya la main sur l'épaule, John Francis N'tamé baissant son chapeau devant la foule qui l'acclamait et enfin un clin d’œil d'un des colistiers sur la scène à Michel Moyrand ; ou encore le pouce levé d'Alain Rousset, comme pour clore la soirée de la manière la plus théâtrale

Périblog regrette de ne pas avoir pu assister au meeting d'Antoine Audi qui avait eu lieu deux jours auparavant. Voir le reportage sur leur site officiel ou l'article du Sud Ouest concernant celui du jeudi 27 mars

Auteur Alain Bernard – Reportage du 27 03 JDC. Photos et vidéo-reportage du 20 03 William Lesourd
Pas d'utilisation du texte et des photos sans l'accord exprès des auteurs et de Périblog

Notre galerie photo

PériblogMichel Moyrand, maire sortant de Périgueux entre dans la Filature de l'Isle 2014 © William Lesourd
PériblogRetrouvailles... 2014 © William Lesourd
PériblogLes Jeunes Socialistes 2014 © William Lesourd
PériblogPascal Deguilhem, député de la 1è circonscription de la Dordogne 2014 © William Lesourd
PériblogDurant le discours de Claude Bérit-Débat, sénateur de la Dordogne 2014 © William Lesourd
PériblogVianney Le Vacon (PCF) qui, lui aussi, a rejoint la liste du maire socialiste 2014 © William Lesourd
PériblogHakim Bezzaouya, vendeur de poulets grillés sur les marchés de la région (à d.) avec Didier Menduni (au m.) 2014 © William Lesourd
PériblogLe candidat Michel Moyrand au milieu de ses invités 2014 © William Lesourd
Périblog Beau discours d'Alain Rousset avec qui Michel Moyrand a beaucoup appris au fil des années 2014 © William Lesourd
PériblogPascal Deguilhem à côté de Colette Langlade, députée de la 3è circonscription de la Dordogne et de Jean Ganiayre, conseiller général (et surtout écrivain occitan) 2014 © William Lesourd
PériblogLes discours étaient accompagnés d'une personne qui traduisait dans le langage des sourds et des malentendants 2014 © William Lesourd
PériblogMichel Moyrand au pupitre 2014 © William Lesourd
PériblogLe gratin périgourdin ? (de g. à d.) Michel Moyrand, maire (PS) de Périgueux ; Didier Menduni, éditeur de Petit Futé Dordogne et France Coquine ; John Francis N'tamé, divers gauche rallié à Michel Moyrand ; Alain Rousset, Président du conseil régional d'Aquitaine, trinquent ensemble et pour Périblog 2014 © William Lesourd
PériblogMarie Moulènes, colistière, parmi tous ces hommes 2014 © William Lesourd
PériblogJohn N'Tamé (à g.) indépendant qui s'est rallié à Michel Moyrand après le premier tour 2014 © William Lesourd
PériblogHugues Lintignac (PCF), colistier à la buvette après le meeting 2014 © William Lesourd

Et voir aussi dans le contexte des élections...


Résultat du second et dernier tour aux municipales 2014 à Périgueux

PériblogDe nombreuses photos de visages anonymes ou connus dans la foule 2014 © William Lesourd

Ce reportage est accompagné de plusieurs photos et d'un clip vidéo montrant un passage à la permanence de Michel Moyrand et nos félicitations à Antoine Audi...



Résultat du premier tour aux municipales 2014 à Périgueux

PériblogL'école du centre (André-Davesne) était bourrée à craquer lors du dépouillement global après le premier scrutin. On aperçoit sur cette photo Jean-Paul Daudou, Laurent Lamouret et Gauthier Mosbeau, deux de ses colistiers 2014 © William Lesourd

Ce reportage est accompagné de plusieurs photos et d'un clip vidéo...




Libellés : , , , , , , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Bonnal , le 29 mars 2014 à 13:32  

Même si vous dites non il y a un terrible partie prix pour Moyrand! quelle honte!J.C Bonnal

Commentaire de Blogger Périblog , le 30 mars 2014 à 04:49  

Qu'est-ce qui vous fait dire cela mon cher JC

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog