Ce trop plein d'énergie samedi 28 mars 2009

Cela faisait des mois que je n'avais pas mis les pieds dans un gymnase, puis en l'espace de deux jours jours, j'en ai visité deux : celui de la Filature de l'Isle et enfin vendredi soir, celui du collège Jean Moulin à Coulounieix-Chamier.

Boxe Féminine

Orianne et Philippe Wartelle son entraîneurÀ la Filature j'ai rencontré un petit groupe de jeunes boxeuses qu'entraînent Patrick Lebon et Philippe Wartelle. Parmi les boxeuses se trouvait Orianne Charrier (sur la photo avec Philippe Wartelle) pour qui j'ai une pensée toute particulière aujourd'hui. Philippe l'a accompagnée dans le Loir-et-Cher car elle s'est qualifiée pour les phases finales du championnat de France de boxe amateur féminin qui a lieu cet après-midi à Salbris. Si elle remporte la demie-finale cadette, elle combattra pour la finale demain dimanche. Si par malchance elle perd, Orianne essaiera d'obtenir la troisième place.

[ Note : Je comptais faire un billet sur ma visite chez les boxeurs féminins durant leur entraînement à la Filature de l'Isle (quelques photos dont une jolie photo du groupe), mais je vois que cela m'est sorti de l'esprit. Peut-être un jour... ]


Badminton

Quand à moi, débordant d'énergie, j'ai enfin commencé un sport qu'il me tenait à cœur de reprendre depuis bien longtemps. Le badminton. Ne riez pas... quiconque a joué au badminton dans un gymnase avec un filet sait que cela n'a rien à voir avec celui que l'on joue sur les plages ou au cours d'un pique-nique. Au moins là, le volant ne vous retourne pas dans la figure à la moindre bourrasque de vent contraire.

C'est un sport où il faut se bouger et bouger vite. Il vous rend alerte, fait travailler tous les muscles du corps, accroît votre résistance à l'effort et remonte les fesses comme dit mon ami Domi qui m'accompagnait hier soir (et qui s'est fait un mauvais claquage au talon à la fin de notre session d'une heure trente...)

Au dernières nouvelles Domi a un déchirement musculaire, ce qui pourrait l'immobiliser pendant environ trois semaines. Mince alors ! Je lui souhaite un prompt rétablissement.

Quelqu'un parmi vous serait-il disposé à essayer ce sport et à m'y emmener par la même occasion le mardi et/ou vendredi soir pendant deux ou trois semaines ? Contactez-moi ici si cela vous intéresse.

William Lesourd au badminton à Coulounieix-ChamierLes règles sont simples et semblables à celles du tennis si vous y avez déjà joué. Alors qu'au tennis je préférerais sans doute jouer contre un seul adversaire, au badminton j'ai une certaine attirance pour le jeu en double/double-mixte. Je suis attiré par la connivence qui se forme entre les deux équipiers jouant sur la même moitié du terrain. Après un faux-départ voici quelques semaines, c'est avec grand bonheur que je m'y suis enfin mis. D'ailleurs cela ne se voit-il pas, sur cette photo prise hier soir au gymnase Jean Moulin, à mon sourire niais ?


Il est 4h30 du matin, j'entends la pluie tomber. Il y a quelque chose de reposant à l'écouter faire flip flap sur le rebord de ma fenêtre. Nous devrions voir une très nette amélioration du temps dès mardi. Bon week-end à toutes et à tous, W

Libellés : , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de OpenID pastek , le 2 avril 2009 à 07:44  

Un bonjour à Philippe Wartelle, membre de l'équipe olympique à Barcelone en 1992, qui semble avoir la faculté de transmettre la passion du noble art.

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog