Aider les automobilistes a se garer vendredi 29 février 2008

Panneau signalant le nombre de places disponibles dans les parkings de Périgueux
Les techniciens effectuent les derniers réglages des panneaux sur le boulevard M. Montaigne
De nouveau panneaux affichant en direct le nombre de places disponibles dans les parkings de Périgueux, ont été installés à l'entrée des artères principales de la ville, pour indiquer aux automobilistes où aller se garer.

Peut-être qu'ainsi nous verrons moins de véhicules faire six fois le tour des places de la Clautre, du Coderc ou de l'hôtel de Ville en attendant qu'une place se libère...

Libellés :

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 1 mars 2008 à 18:09  

ma foi avec de tels panneaux on aura vraiment l'impression d'être dans une TGV (très grande ville) !

sinon william pour apaiser ta conscience et méditer sur ton geste exterminateur de chenilles, je te conseille ce blog d'un ami pêcheur-photographe, matthias, (qui doit être comme toi car on n'y voit quasi jamais de photos exterminant les petits poissons mais de magnifiques vues sur la dordogne apaisée de tout mal…) : http://matthias.gobages.net/goblog.php?blogId=29

à bientôt
delphine

Merci Delphine. Je viens de visiter le blog de Matthias. On y trouve de bien belles vues de la Corrèze, Dordogne et Gironde. Quelle chance nous avons de vivre dans une aussi jolie région ! W

Nature en emoi dans le Perigord

Chenilles processionnaires sur un chemin de Dordogne
Chenilles processionnaires sur un chemin près de Montagrier en Dordogne
Dimanche dernier près de Montagrier j'ai croisé le chemin de chenilles processionnaires : ce sont des chenilles aux poils urticants et allergisants qui se déplacent à la queue-leu-leu et qui peuvent être dangereuses pour les animaux qui les avalent et les enfants curieux (en plus d'être nuisibles aux pins sur les branches desquels elles font leur nid). C'était la première fois que je voyais cela. Ayant découvert l'existence de ses chenilles dans un reportage télé, j'avais appris qu'il ne fallait pas y toucher ou alors seulement avec un bâton ou bien la semelle de ses chaussures (ce qu'à ma grande honte j'avoue avoir fait plus que de raison juste après avoir pris cette photo, moi qui d'ordinaire ne ferait pas de mal à une mouche)...

Migration d'oiseaux au dessus de Périgueux
Migration d'oiseaux (volants vers la droite sur cette photo) au dessus du magasin Leclerc du Clos Chassaing à Périgueux
Puis hier jeudi, une volée d'oiseaux non identifiés en pleine migration est passée juste au dessus de Périgueux. Où donc allaient ces volatiles ? Qu'est-ce que cela signifiait ? N'étant pas ornithologue et étant doté du sens d'orientation de quelqu'un qui se perd dans un couloir, je ne saurais répondre à ces questions avec certitude.

Toute cette nature en émoi n'indique t-elle pas une fois de plus, que le printemps est en chemin ? Bien sûr, alors réjouissons-nous ! Ça me semble un peu bizarre de dire cela, alors que je viens de confesser le massacre d'une trentaine de chenilles qui ne m'avaient jamais fait le moindre mal... J'ai des regrets...

En savoir plus sur les chenilles processionnaires ›
En savoir plus sur la migration des oiseaux ›

Libellés : ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 2 mars 2008 à 00:11  

Les oiseaux sont des grues ; hier après-midi j'ai eu la chance d'observer un vol juste au-dessus de ma maison à très faible altitude (entre 50 et 100 m), rare. Pas de photo malheureusement.

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 2 mars 2008 à 20:11  

Les grues passent depuis plusieurs jours. on peut en voir des vols au dessus de chez nous ; elles viennent du sud et vont vers le nord (logiquement les grands froids sont finis) et ce phénomène est observable deux fois par an en Mars, et en Octobre dans l'autre sens.
Quant aux chenilles, je pense que c'est un phénomène récent dans la région ; Je connais des gens de Nontron qui en avaient dans leur jardin, ils les ont faites brûler pour s'en débarrasser mais depuis ils ont des boutons...grrr...
Les écraser ; pas une grande perte,
c'est dangereux( ils avaient peur pour leurs chiens).
Par contre les grues sont des oiseaux majestueux avec un cri tellement profond...
A +
Mathilde

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 4 mars 2008 à 15:12  

bonjour William:
je confirme! les chenilles processionnaires ont des poils urticants! j'en ai vécu la malheureuse expérience lors d'un déménagement dans la Sarthe.

Heureusement pour nous, les démangeaisons se sont atténuées
assez rapidement et sans complications.

Merci Roger
Sacré réchauffement de climat ! Malheureusement il semble que ce soient toujours les choses nuisibles ou mieux armées contre les prédateurs qui prospèrent.
Ici en Dordogne nous avons surtout un problème avec les frelons d'asie. Je n'en ai guère vu moi-même mais il parait qu'elles ravagent nos ruches d'abeilles. W

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 10 mai 2008 à 20:37  

Bonjour,
J'arrive sur votre blog en "étant allée" au Japon...sur le blog de Ludoli.
Je découvre donc, un blog sur la Dordogne. Mon amie d'enfance habite Montagrier et c'est un coin que je connais un peu.
je vais donc mettre votre blog en lien pour pouvoir y revenir de temps en temps.
Bonne continuation.

REUNION DES HYDROPATHES DE PERIGUEUX JEUDI SOIR mercredi 27 février 2008

Poèmes et vin, vin et poèmes

Hotel des Barris à PérigueuxCe jeudi sera le dernier du mois, et comme depuis peu, les Hydropathes de Périgueux, club de poésie de Périgueux, se réuniront à l'hôtel des Barris, de l'autre côté du pont des Barris, à droite. La réunion débute à 20h30.

Comme m'a expliqué Maurice Melliet, les soirées ne sont pas réservées exclusivement aux personnes qui composent des poèmes ; tous les amoureux de la poésie sont les bienvenus.

Appelez Maurice au 05 53 53 50 50 si vous désirez plus d'informations.


J'ai déniché sur le site des Hydropathes de Périgueux ce charmant poème de notre Maire, Xavier Darcos, écrit à l'occasion de la remise des Palmes Académiques à Jean (Jeannot) Boussuges, le poète du Coderc.

Ode à Jeannot

Voici donc que Jeannot abandonne ses tongs
Pour des palmes violettes à la forme oblongue.

Le Coderc aujourd'hui est une académie
Dont le maître à penser est anar à demi.

C'est un cœur pur de citoyen du monde
Pour qui toute violence est une farce immonde,
Ennemi de la guerre et de tous les canons
Car pour lui sans l'amour rien ne peut tourner rond.

Comme à tu et à toi avec tout ce qui bouge
Qu'il soit bleu, qu'il soit petit ou grand,
qu'il soit rouge.

Et un le cœur sur la main, battant, gros comme ça,
Tous les jours, par tout temps, selon la vie qui va,
Comme prêt à voler toutes voiles dehors
Au milieu des primeurs de notre Périgord.

Un bonhomme d'amour qui va roulant sa bosse
Infatigable auteur de vers - mais jamais rosses,
Et poussant ses chariots comme mère courage :
C'est tout ce qui est humain qui vient lui rendre hommage !
Xavier Darcos
Jean Boussuges, poète périgourdin
Portrait de Jean Boussuges réalisé par Maurice Melliet


Découvrir l'origine des Hydropathes (Wikipedia)
Un espace Web créé par Maurice Melliet pour les Hydropathes : Poésie Hydropathes de Périgueux ›
Un blog sympa au sujet de l'hôtel des Barris ›

Libellés : , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 28 février 2008 à 17:20  

ça doit être intéressant mais malheureusement j'habite un peu trop loin de Pgx.
Dommage.
Mathylde
raleuseduperigord.rmc.fr

Mathilde(et tous les auteurs de commentaires), tu peux mettre ton nom et l'adresse de ton site lorsque tu sélectionnes Nom/URL dans 'Choisir une identité' sur le formulaire de commentaire. N'oublie pas d'ajouter le http:// en plus de l'adresse par exemple : http://raleuseduperigord.rmc.fr ou http://www.monadresse.fr/ sinon le lien ne fonctionnera pas (ne pas mettre d'accents non plus).

Je viens de le faire pour toi. Dommage en effet que tu ne puisses pas venir. Je m'y rends ce soir pour la première fois et je ferai sans doute un petit billet à ce sujet.

Merci pour le com et à bientôt, W

Un nouveau logo pour Periblog et autres choses mardi 26 février 2008

Un nouveau logo et une nouvelle carte de visite pour Périblog

Une nouvelle carte de visite pour PériblogAprès avoir distribué à droite et à gauche, durant des mois, des bouts de papier arrachés de mon carnet sur lesquels je griffonnais l'adresse de mon blog, je me suis enfin décidé à faire imprimer de nouvelles cartes de visite (ci-contre).

Merci de tout cœur à mes amis artistes ou pas qui m'ont donné leur avis sur le logo : Françoise (qui m'a fourni une belle photo d'une feuille de noyer - son blog), Annick, Kristof, Maurice, Patrick, Aminata, Christine, Nino et bien entendu JJ

Trouver quelque chose ou quelqu'un sur Périblog

J'ai mis en place un moteur de recherche qui vous permettra de trouver plus facilement certains sujets de billet en entrant des mots-clés dans le champ de recherche. Pour y accèder, cliquez sur le signet intitulé « Recherche » en haut de la page. Je ne suis pas entièrement satisfait de l'ergonomie de cet outil, mais il remplit assez bien sa fonction.

Vous avez besoin d'un Webmaster ? Si oui contactez moi qu'on en parle un peu ›

Un témoignage touchant au sujet de Madeleine Fey

Tiffany, une des petites-filles de Madeleine Fey qui s'est immolée la semaine dernière à Périgueux, m'a laissé un commentaire touchant (voir article intitulé : Immolation à Périgueux - Madeleine Fey s'est suicidée). Dedans, elle promet que l'on connaîtra bientôt mieux les raisons pour lesquelles sa mamie « s'est sacrifiée »... si c'est le cas, je vous en informerai dans Périblog.

S'éclaircir l'esprit avec un dicton

Montagrier Dordogne - soleil couchant le 06 novembre 2006
J'ai pris cette photo en novembre 2006 entre Montagrier et un petit village nommé Corneguerre, direction Ribérac, un de mes lieux de promenade préférés où le ciel, certains soirs, est tout simplement magique.
Tout n'est pas que travail et drame, heureusement.

Voici deux semaines mon amie Aminata m'a envoyé une série de photos sur lesquelles étaient superposés des dictons sympas visant à nous faire voir les bons côtés de l'existence.

Comme la silhouette d'un cow-boy se détachant sur un ciel rouge sang à la « Autant en emporte le vent » n'est pas approprié pour un blog sur le Périgord, j'ai pris la liberté de copier les dictons sur mes propres photos. À commencer par celui-ci.

Heureuse semaine à tous, W

Libellés : , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 26 février 2008 à 16:22  

Jolie photo.
Je voudrais apporter quelques précisions concernant notre président de la république.
Je n'ai rien contre lui. Certes, je n'ai pas voté pour lui mais la candidate socialiste ne me convenait pas vraiment non plus.
Je préférais Bayrou pour essayer d'en finir avec le clivage gauche-droite qui n'apporte rien de positif à mon avis.
quand je fais la balance entre le + et le - chez Sarkosy comme tu l'as fait dans ton com sur mon blog et bien moi je conclus que c'est le négatif qui l'emporte largement. Jusqu'à présent ; mais j'espère de tout coeur que dans un an je pourrais te dire ; "et bien oui tu avais raison ses méthodes ont été positives." J'espère sincèrement. Qui vivra verra.
Et puis ce qui m'inquiète le plus c'est que dans l'opposition ils n'ont pas de remède miracle, pas de solutions du tout d'ailleurs. Ils se tirent la couverture et l'UMP en a d'ailleurs bien profité. Un parti sans leader c'est comme une voiture sans chauffeur. Critiquer est facile mais gouverner c'est autre chose.
Voilà à part ça je voulais dire que ce que je n'aime pas du tout chez Sarko c'est son côté people, sa façon de parler et ensuite de réfléchir. Je préfère Fillon il est austère mais il est calme, posé et réfléchi et ça c'est important pour moi.
A part ça, ça me dérange pas du tout de discuter avec des gens qui n'ont pas le même avis que moi parce que c'est enrichissant.
Il n'y a qu'une sorte de personnes que je ne supporte pas ; ce sont les fachos!!!
A + ...
t'es pas obligé de publier ce com ; c'est comme tu veux...
Mathylde (râleuse)

Note de William :Merci Mathilde.
Ce com est en grande partie en réponse à mon billet intitulé : « Nicolas Sarkozy visite Périgueux avec Xavier Darcos (ci dessous ou archives de février) ». Pour effacer les doutes, je ne crois pas, en tout cas je l'espère que le « je ne supporte pas les fachos » me soit destiné... W

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 26 février 2008 à 16:58  

Évidemment, je n'ai pas voulu dire que c'était toi qui avait des attitudes fascistes (si tel était le cas je n'aurais pas voulu perdre une seconde en t'écrivant des commentaires) mais souvent j'ai des com en ce sens sur mon blog..
c'est le risque quand on parle de politique.
Je tenais vraiment à ce que ce point soit éclairci parce que c'est très important pour moi et pour le bien de tous,
A bientôt...
Mathylde

Commentaire de Blogger Périblog - William Lesourd , le 26 février 2008 à 21:10  

J'aimerais ne jamais aborder le sujet de la politique sur Périblog, mais il est devenu impossible de ne pas en parler depuis que N. Sarkozy est Président ; les communales qui approchent à grands pas n'aident pas à atténuer cette tendance. Mais n'est-ce pas là un signe que depuis l'avènement du nouveau Président, les conventions ont été bousculées, que les sujets tabous ou supposés impossibles à résoudre font enfin surface et semblent s'offrir à nos critiques, nous, gens ordinaires, à nos humbles propositions qui seront (ou pas) entièrement prises en compte, mais seront tout de même écoutées et influenceront dans une certaine mesure les décisions du gouvernement ? A-t-on jamais autant parlé du pouvoir d'achat, de l'immigration, de la retraite etc. tant de sujets qui inquiétaient le peuple et qui maintenant le passionnent au point de lui faire prendre position publiquement, grâce notamment aux blogs ? C'est ce réveil populaire, auquel nous sommes maintenant soumis, touchant tous bords et toutes classes sociales et cette prise en compte de nos craintes et de nos espoirs par un gouvernement dynamisé et désirant bien faire (parfois maladroitement), qui m'interpelle. W

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 29 février 2008 à 00:31  

J'aime surfer sur ton blog, il y à pleins de choses intéressantes à voir, à lire et à écouter comme se poème pour Jean Boussuges très émouvant ou cette ballade (Guaranteed d'Eddie Vedder) pour le film Into the wild où l'on imagine cet homme errer comme une âme perdu à la recherche du bonheur. L'a-t-il trouvé en Alaska ? Je n'ai pas vu ce film mais cela me donne envie de le voir.

Bien sur il y à aussi les faits divers dramatiques comme celui où cette pauvre madame Fey en est venu a commettre un geste si triste. Ce genre de choses devient trop courant. On ne pourra rien y changer tant que certaines personnes, dans les banques surtout, agiront sans cœur comme des automates.

Tu semble aussi être très bon photographe ! À quand la suite des photos avec dictons sur les bons côté de la vie ? Franchement c'est bon pour le morale. À propos ton logo périblog en 3 couleurs, il est bien sympathique même si ce n'est pas celui que j'ai choisis.

À bientôt sur ton blog. Si on omet l'histoire sur madame Fey, les dernières nouvelles me remonte le morale. A

Merci Annick pour ce commentaire dithyrambique... j'espère que je le mérite vraiment !
Je pense poster un billet chaque lundi avec une de mes photos (du Périgord ou pas) sur laquelle j'aurais copié un dicton. C'est un bon moyen de faire commencer la semaine à mes lecteurs et de montrer des photos qui sinon restent sagement cachées au fin fond de mon ordinateur.

Pour ce qui est du logo, je crois que sur les 5 ou 6 amis qui m'ont aidé à me faire une opinion, une seule personne avait choisi le logo se rapprochant du logo final. Mais même ceux qui comme toi avaient choisi autre chose, avaient inclus des commentaires qui m'ont été très utiles pour faire mon choix final. J'aime aussi le logo avec une feuille orange, et je n'exclue pas de changer la couleur de la feuille selon les deux saisons principales, le printemps et l'automne. W

Commentaire de Blogger Périblog - William Lesourd , le 29 février 2008 à 00:48  

Annick, pour répondre à ta question au sujet du personnage dans le film : Into the Wild, je ne peux pas révéler la fin d'autant que je viens de découvrir ce soir qu'il passera d'ici peu à Périgueux dans le cadre de Ciné-Cinéma (un programme pour les plus adultes d'entre nous), mais à mon avis, oui il a trouvé le bonheur...

Into the Wild - Eddie vedder - traduction de Guaranteed samedi 23 février 2008

Je viens de regarder « Into the Wild », un film délicieux basé sur une histoire vraie, au sujet d'un étudiant qui décide de plaquer ses études pour partir dans un long périple à travers les États Unis, vers sa destination finale : l'Alaska.

Le film se termine par cette jolie ballade d'Eddie Vedder : « Guaranteed ».


La mélodie ne vous quittera pas de tout le weekend... Guaranteed !

J'ai fait de mon mieux pour traduire les paroles de la chanson, mais elle n'est pas aussi facile qu'elle en a l'air à cause du sens abstrait donné ici et là à la version anglaise... Si vous pensez avoir une meilleure traduction à proposer, merci de me la communiquer par voie de commentaire .

En savoir plus sur Eddie Vedder ›
En savoir plus sur « Into the Wild » › (anglais)


Garanti (traduction faite par William Lesourd)
À genoux on ne peut être libre
Je demande en silence, en levant une tasse vide
Toutes mes destinations accepteront celui que je suis
Pour qu'ainsi je respire ...

Les cercles croissent et avalent les gens tout entier
Ils passent la moitié de leur vie à dire bonne nuit à des épouses qu'ils ne connaîtrons jamais
Des questions plein la tête, et un professeur dans mon âme
Et c'est ainsi ...

Ne t'approche pas ou je vais devoir partir
Me retenant comme la pesanteur sont des lieux qui m'attire
Si jamais il y avait quelqu'un pour me garder à la maison
Ce serait toi...

Les gens que je rencontre dans des cages, qu'ils ont achetés
Pensent de moi et de mon errance, mais je ne suis jamais ce qu'ils pensaient
Je suis indigné, mais mes pensées sont pures
Je vie ...

Le vent dans mes cheveux, j'ai l'impression de faire partie de tous lieux
Sous mon être, une route a disparu
Tard dans la nuit J'entends les arbres, ils chantent avec les morts
Juste au dessus...

Laissez-moi faire pendant que je trouve le moyen d'être
Imaginez-moi tel un satellite à tout jamais en orbite
Je connaissais toutes les règles, mais les règles ne me connaissaient pas
Garanti

Guaranteed (© lyrics Eddie Vedder)
On bended knee is no way to be free
Lifting up an empty cup, I ask silently
All my destinations will accept the one that's me
So I can breathe...


Circles they grow and they swallow people whole
Half their lives they say goodnight to wives they'll never know
A mind full of questions, and a teacher in my soul
And so it goes...



Don't come closer or I'll have to go
Holding me like gravity are places that pull
If ever there was someone to keep me at home
It would be you...



Everyone I come across, in cages they bought
They think of me and my wandering, but I'm never what they thought
I've got my indignation, but I'm pure in all my thoughts
I'm alive...

Wind in my hair, I feel part of everywhere
Underneath my being is a road that disappeared
Late at night I hear the trees, they're singing with the dead
Overhead...


Leave it to me as I find a way to be
Consider me a satellite, forever orbiting
I knew all the rules, but the rules did not know me
Guaranteed



Pour celles et ceux que cela concerne : Si vous voulez utiliser ma traduction sur votre site ou blog, merci de me créditer pour mon travail et d'ajouter un lien vers www.periblog.fr !

Libellés :

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 24 février 2008 à 19:13  

Je découvre ce blog ; intéressant.
J'aime Périgueux (j'y ai passé mon bac et ensuite j'y suis allée à l'Iut). J'habite depuis plus de 10 ans en Périgord vert.
Et je travaille avec les anglais qui vivent ici même si je n'ai jamais mis les pieds en Angleterre (pas encore!!!).
J'ai moi aussi un blog mais pas aussi pro. que le votre (ou le tien d'ailleurs !!!).
Si tu as un moment et/ou si tu es curieux voici les références de mon modeste blog qui parle de tout et surtout de rien ;
raleuseduperigord.rmc.fr
A bientôt!!!
Mathylde

Commentaire de Blogger Périblog - William Lesourd , le 25 février 2008 à 14:27  

Merci Mathilde
Je suis allé sur ton blog (et j'invite d'autres visiteurs de mon blog à aller le consulter). Et j'ai aimé ce que j'y ai lu, même si je ne suis pas toujours en plein accord avec certains de tes arguments ou ceux de tes commentateurs. Mais je respecte les différences d'idées car c'est en écoutant des opinions diamétralement opposés que l'on peu se faire une opinion plus juste et modérée. Bonne continuité et j'espère te voir un jour si tu montes à Périgueux, fais-moi signe si c'est le cas. W

Commentaire de Anonymous Thomas W , le 25 octobre 2013 à 13:44  

J'ai lu cette trduction et je dois dire, super job ! ça correspond parfaitement au sens de la chanson et au film
rien à redire, ou presque ! à ta place je traduierai "consider" en "considérez" plutot qu'en "imaginez" vers la fin.

a bientot !
Thomas

Perigueux Photos aeriennes par ballon captif vendredi 22 février 2008

Périgueux vue du ciel

Dominique Louis « Aéro-D-Clic » m'a envoyé cette photo qu'il a prise du ciel à Marsac-sur-l'Isle près de Périgueux, où le cirque Amar a installé son chapiteau. Le cirque restera à Marsac jusqu'au 24 février.

Le cirque Amar à Marsac-sur-L'Isle vu du ciel


IMPORTANT ! Ces photographies sont protégées par des droits d'auteur. En savoir [+]

Le cirque AMAR à Marsac-sur-L'Isle 24430 vu du ciel - copyright Dominique Louis
Voici une vidéo sans son, montrant l'utilisation du ballon captif.


Voir d'autres photos de Périgueux vue du ciel sur PERIBLOG ›


AERO-D-CLIC Photographies aériennes par ballon captif
Dominique Louis
Le Pignier - 24460 Agonac
Portable : 06 12 17 38 02
Web : louis.balloide-photo.com

Libellés : , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 23 février 2008 à 21:09  

Bonjour,
Je l'ai aperçu lorsque j'ai été voir les animaux du cirque Amar à Marsac sur l'Isle et je me suis dit : qu'est ce que c'est que ce gros ballon dans le ciel ... J'ai suivi la "ficelle" et j'ai dit whaou supppeerrrrr l'idée!!!!!

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 29 février 2008 à 00:57  

Mais c'est super ces photos aériennes. Elles sont très nettes. Et pendant ce temps là, moi je photographiais les zèbres, les chevaux, les tigres, les enfants. Un alpaga a éternué deux fois sur mon appareil photo, et j'en passe... Très contente de découvrir ton blog. @+ tard

immolation a Perigueux - Madeleine Fey est decedee

Madeleine Fey qui s'est donnée la mort par immolation sur la place Saint-Silain à Périgueux en février 2008
Madeleine Fey, brulée à 95% n'a pas survécu.
Je viens seulement d'apprendre que Madeleine Fey dont j'ai parlé hier dans un autre billet venait de succomber à ses brûlures jeudi après-midi. Cette mère de deux enfants qui s'était immolée le 20 février près du restaurant « La Cigale » sur la place Saint-Silain a laissé une lettre tentant de justifier son geste : – « c'est dans ma tête depuis longtemps que je veux donner ma vie pour faire éclater un scandale à Périgueux; ce n'est pas un suicide; ils m'ont tuée, ils m'ont assassinée ! »

À la suite d'une affaire immobilière qui avait mal tourné et l'avait ruiné, elle et son mari, Madeleine Fey jugeait qu'elle était victime de l'incompétence voire de la malhonnêteté d'un artisan, d'un architecte, d'un avocat et du Crédit Foncier de France et, que ceux-ci et les dettes qui s'en suivirent et dont elle ne voyait pas l'issue, étaient à l'origine de son désir d'en finir avec la vie. – « Je ne peux pas l'accepter, c'est tout. Je comprends que ma déprime a pris le dessus. Je n'en peux plus, point final. Il ne faut pas m'en vouloir. »

Une mort pour rien

Les radio et télévisions nationales n'en ayant que très peu parlé, il y a de fortes probabilités pour que le scandale, s'il existe, n'éclatera jamais au grand jour comme l'avait souhaité Madeleine avant de se donner la mort.


Merci pour tous les commentaires que j'ai reçu. Ce billet est maintenant fermé. Veuillez vous rendre sur ce site pour poster un commentaire sur Madeleine Fey :
http://madeleine-fey.skyrock.com/

Voir ici un très joli poème composé en prose par un certain Lémo et intitulé tout simplement « Place Saint Silain »

Mise à jour : 01 mars 2008
Merci de vous attarder sur les commentaires dans les cadres bleus ci-dessous, dont certains proviennent de membres de la famille de Madeleine Fey.

Libellés : , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 24 février 2008 à 15:24  

Ce malheureux "fait divers", (effectivement passé inaperçu d'un point de vu national) ne me laisse pas indifférente. Outre le fait que cette dame a dû souffrir le martyr, cela me touche encore plus car je la connaissais... Biz TTNE

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 25 février 2008 à 12:05  

jE TROUVE EFFROYABLE CE QUI a pu se passer dans la tête de cette dame comment a-t-on pu ne rien comprendre à sa detresse les dettes sont-elles gelées pour le moment? qui devra payer ? bien triste pour la famille sincères condoléances

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 26 février 2008 à 00:36  

Je vous remercie William d'avoir laisser votre marque sur l'article dédié à ma mamie.
Sachez que l'histoire, moi-même, je ne la connais pas entièrement. Il y a eut tellement d'accumulation de choses dans la vie de ma mamie qu'au bout d'un moment elle a craqué sachant qu'elle était très sensible et " faible " ... Elle nous cachait bien sa détresse au fil des jours où nous avions des nouvelles d'elle, elle l'a cachée à tous le monde, elle était très intelligente et courageuse.

Même si je n'ai pas spécialement bien compris l'histoire de mon papy et ma mamie, je souhaite de tout coeur que les choses bougent, que son décès va mener à quelques choses de positives pour l'avenir de mon papy, et je compte sur le soutient de tout le monde parce que pour moi et le reste de la famille c'est un vrai choc de perdre mamie et on serait très triste de savoir que sa mort n'a conduit à rien ...

Je pense que vous connaîtrez les raisons pour lesquelles ma mamie s'est sacrifié dans les jours qui vont suivre, ça va parler moi je vous dis.

Merci à vous tous.

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 1 mars 2008 à 22:15  

Il y a un beau texte en prose poétique en hommage à Madeleine FEY
titre "Place Saint Sylain" sur le blog de Jonavin que je viens de lire ce soir.

Merci cher(e) Anonyme, mais il m'a fallu quelques temps pour trouver le blog de ce Jonavin que je ne connaissais pas et le très beau poème en prose en question qu'il a composé. Il se trouve a cette adresse :
http://lafleurdesmaux.over-blog.com/article-16908146.html
W

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 1 mars 2008 à 22:47  

Madeleine Fey était ma tante. s'était une femme avec un cœur gros comme ça. toujours aimable et serviable. je souhaite de tout cœur que son geste serve a quelque chose car elle et mon oncle le méritent bien. des gens comme eux il n'y en a plus. tatie tu va nous manquer, mais repose en paix. tonton, soit courageux, nous sommes de tout cœur avec toi et si tu a besoin tu peux compter sur nous. nous vous aimons vraiment beaucoup. ta nièce et ton neveu d'agen.

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 2 mars 2008 à 12:18  

Bonjour,
En référence à ton commentaire sur mon blog, je viens ici éclaircir quelques points quand à l'écriture de mon poème. J'ai appris le jour-même du drame l'immolation de Madame Fey sur les ondes d'Europe 1 alors que je me rendais à mon travail.
Ayant vécu quelques années à Périgueux et Boulazac, je me suis souvenu de cette place.
Je ne connaissais Madame Fey mais son histoire m'a touché. Je ne voulais surtout pas raconter la scène telle que les témoins ont pu la vivre. Je ne m'en sentais pas le droit. C'est pour cela que je me suis permis cette liberté poétique...
J'apprends ce matin le décès de Madame Fey. Je voudrais par la présente témoigner mes marques de sympathie à toute sa famille. Qu'elle sache ici que je respecte leur douleur. Si la famille de Madame Fey souhaite que je retire le texte de mon blog pour X raison que ce soit, qu'elle sache que je reste à leur disposition...

Merci Jonavin, un si joli poème sert magnifiquement la mémoire de Madeleine Fey et je pense que lorsque sa famille en auront pris connaissance, ils seront très émus et reconnaissant.
L'adresse du poème : http://lafleurdesmaux.over-blog.com/article-16908146.html
W

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 2 mars 2008 à 22:20  

Objet:MADELEINE FEY DÉCÉDÉE -BANQUES - "MARCHE WEB" CONTRE L'INJUSTICE ET NOTRE RUINE adressée à MmeLAGARDE - MrNOVELLI - MrSAUDO - MelleDATI - MrFILLION - Mr le P.SARKOZY
Date: 29 février 2008
À: membres gouvervement et équipe SUD OUEST
IL Y EN A ASSEZ QUE CES INFORMATIONS RESTENT EN RÉGION ET QUE L ON SAIT QU UNE FOIS QUE LES FRANCAIS SONT MORTS
TOUTE LA FRANCE DOIT MONTER AU CRÉNEAU D UNE AFFAIRE NATIONALE
ASSEZ DE MORTS - ASSEZ DE SUICIDES -
BANQUES/IMMOBILIER/ENTREPRISE/ FILIALE-ADMINISTRATION-JUSTICE-
PRIERE CONTACTER DE NOTRE PART MR FEY ET COMMUNIQUER NOS RÉFÉRENCES OU QU IL NOUS AUTORISE A LE CONTACTER PAR VOTRE INTERMÉDIAIRE
http://www.sudouest.com/220208/contacts.asp?Article=DIVERSaCONTACTS.xml

Mesdames, Messieurs, du Président de la République aux Elus,

J'avais informé le Gouvernement le 25/2/08 qu'à compter du 26/2/08 et ceci après plus de 700 jours de tentative d'alertes, que j'en appellerais au Monde entier pour sauver mon entreprise (et celles de mes homologues dont les noms et affaires vous ont déjà été transmis cette année chaque jour plus nombreux). Voulant sortir de la ruine provoquée par la BANQUE POPULAIRE VAL DE FRANCE (maison mère de la BANQUE FÉDÉRALE DES BANQUES POPULAIRES - Philippe DUPONT), le Monde doit s'interroger et tenter d interpréter cette attitude de notre Gouvernement en lequel nous basions notre confiance, et qui nous trahit pour ne pas agir, pour se laisser guider par les Patrons des Banques qui le tiennent et ainsi ne pas tenir compte de nos avertissements , ne pas avoir convoqué tant les entrepreneurs ruinés (avec leurs preuves Banques/Justice) et les patrons des banques à la tête des enseignes incriminées.

ci-joint pour info après diffusion dont le nombre n'a pas à vous être communiqué, puisque relayé par les pays avec lesquels mon entreprise a travaillé durant ces 13 années et les autres pays des autres patrons ruinés en France par les Patrons des Banques et leurs Homologues de leur consoeur "la Justice".
Les employés de Banque "de proximité" les seuls visibles, pas intouchables, non protégés par le Gouvernement, n'ont pas à supporter en bas, ni à être responsables, de ce qui est traité en Haut.
---------------------------
à tous les Internautes du Monde, à toutes les Ambassades étrangères en France,

Je vous prie de trouver ci-joint au format Pdf le courriel/fax adressé au Gouvernement Finances/Justice avec avertissement de diffusion au plus large possible Mondial.
Je vous remercie de bien vouloir utiliser vos carnets d'adresses et diffuser sans réserve cet mail, j'en prends la responsabilité, après en avoir préalablement avisé notre Gouvernement et les Ministères concernés par télécopie et par voie courrier électronique le 25 février 2008.

Avec mes remerciements dans notre intérêt français commun pour que nos petites entreprises restent en vie, puissent promouvoir leur savoir-faire et le transmettre aux générations futures.
Bien à vous tous.

ce mail concerne l'ensemble des détenteurs de comptes bancaires en France, et afin d'en faciliter la diffusion ceci n'étant pas qu'une affaire personnelle mais touchant un très grand nombre de détenteurs de comptes bancaires, emprunteurs, épargnants...

contact 00 33 (0) 1 41 53 19 12
Claudine Moulis
Société MG2000 http://www.mg2000.com (société exerçant ses activités à l'exportation).
et http://www.eficace.fr Equilibre Financier dans l'Intérêt du Commerce de l'Artisanat et du Citoyen en Europe

Je ne sais pas qu'elles sont les motivations derrière ce commentaire et je n'approuve pas nécessairement ce qui est dit ci-dessus. Libre à mes lecteurs d'aller visiter le site de Claudine Moulis ou de la contacter. William

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 2 mars 2008 à 23:59  

Rien a voir.
Merci Mr Le Grand Président de la France pour vos belles paroles.
sic Je protège les plus faibles
Que du bla bla, allez un mort de plus ici et la,hommage aussi à la famille HODOWIANEK à LYON 4 morts.

Sincères condoléances à la famille

Didier GIRARD
Président National de la Confédération des TPE CGACF
www.cgacf.org
04.42.09.18.18

Courage !!!!!!!!!

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 3 mars 2008 à 23:11  

C'est Tiffany Bouynat ( j'ai perdue mon mot de passe ... )

Je viens de lire le poème qui a été rédigé par Jonavin, ça me fait " plaisir " de voir que cette histoire ne touche pas que ma famille, je vous assure.

Mamie te voila partie depuis 11 jours, ne plus recevoir de coup de fil de toi me rend triste, chaque jour j'ai des pensées par ci par là pour toi, ou des souvenirs qui reviennent et qui me font sourire !

Merci a la femme qui m'a beaucoup appris et a mon papy, un homme, l'Homme avec un grand H qui continuera de m'apprendre comme mamie veut ! Je vous aime tellement.

BonsoirTiffany.
Tu n'as pas besoin de mot de passe ou d'identifiant pour poster un message.
Je suis moi-aussi content de voir que d'autres personnes ont été touchées par la mort de ta mamie.
Remets toi bien de cette perte qui semble te peser tant.

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 6 mars 2008 à 15:42  

Il s'agit de ma maman. Elle ne s'est pas suicidée, non, elle s'est sacrifiée pour sauver ses enfants, sa famille, pour que le complot juridico-bancaire dans lequel mon père et elle même étaient pris sans pouvoir agir soit connu des médias et de chacun. Son départ elle l'a programmé minute par minute depuis au moins 6 mois (les lettres, notes diverses en témoignent). Son geste, elle souhaite qu'il serve à dénoncer les complots d'une justice qui ne juge que ce qu'elle veut, souvent corrompue et qui l'ont menée à ce geste désespéré, mais réfléchi et d'un courage exemplaire . Est-il normal que des juges donnent l'autorisation à un architecte de détourner de l'argent pour ses besoins propres alors que c'était destiné à la construction d'un immeuble à vocation sociale ??? OUI. Est-il normal que ces juges ne reconnaissent pas que sur deux prêts contractés un seul a été en partie débloqué et le deuxième jamais débloqué mais dont une partie des fonds à servi encore au même architecte ??? OUI, selon notre système judiciaire c'est OUI. Est il possible que la banque demande aux époux Fey DE PAYER UN PRÊT JAMAIS REÇU DE l'argent jamais touché par ces derniers??? OUI OUI et OUI, c'est normal c'est notre justice à nous. Alors pour faire éclater ce scandale où des pièces à conviction essentielles disparaissent du dossier, ou l'avocat de la défense donne des pièces qui servent à la partie adverse en toute impunité. Que ce même avocat oublie les délais nécessaires pour se pourvoir en cassation.... OUI OUI OUI, maman s'est sacrifiée et non SUICIDÉE. Un suicide n'aurait rien donné mais un acte comme celui-ci laisse des traces à jamais. A 71 ans, mes parents après que le Crédit foncier de France leur a pris leurs biens devaient soient leur vendre leur maison ou soit réemprunter sur 10 ou 15 ans. Pour maman c'était insupportable d'autant que cet argent ils ne le devaient pas. Après négociation avec le CFF ce dernier étudie l'affaire car mon père seul aujourd'hui avec une retraite de commerçant ne peut plus emprunter. Ce jour j'apprends que le dossier est entre les mains des supers grands responsables du CFF qui pour 100 000 euros demandés encore, nous avions réussi à tomber à 50 000 EUROS vont revoir le dossier pour épurer cette dette fictive. En attendant ils auront vendu l'immeuble en construction pour un prix dérisoire, obligé mes parents à vendre leur restaurant pour une bagatelle, saisi les loyers qu'ils percevaient des maisons issue d'un héritage de mon père, fait vendre une maison pour redemander encore 100 000 euros puis 50 000, 3 jours après le décès de maman, certains locataires étaient informés par la CAF qu'à nouveau le CFF bloquait les loyer sur le compte CARPA. C'est ignoble. En résumé si le CFF éteint la dette qui n'a jamais existé mais que les juges eux ont réussi à voir (grâce à des doubles foyers mal nettoyés), la vie de ma mère se négociera à 50 000 euros. Merci le Crédit foncier, j'espère que chaque jour vous penserez que vous avez brisé une vie, une famille qui doit vivre avec une lourdeur intolérable dans son coeur. Il faudrait un roman pour expliquer 17 ans de procédures bâclées. Alors si un ennui de cette sorte vous arrive ne restez pas seul, faites vous aider et mobilisez vous. L'union fait la force. La colère est dans mon coeur et dans ma tête mais aujourd'hui il est important que mon père conserve ses biens qui lui appartiennent et pour lesquels il travaille dur depuis l'âge de 14 ans. Et surtout que tous nous apprenions à vivre sans notre guide que nous aimons tant.
Le Pire c'est que le CFF a tout reconnu sur une cassette qu'effectivement les époux FEY en étaient là en raison des déboires judiciaires mais qu'en regard de la chose jugée (souvent non jugée d'ailleurs), il était plus facile de s'attaquer à des petits plutôt qu'au voleur qui a des appuis avec la justice et la politique (voir du côté des verts). D'ailleurs à ce sujet cet architecte a été rayé de l'ordre des architecte sur Périgueux, mais il continue d'exercer sur Bordeaux, et la justice au courant ferme les yeux, normal, même avec des allumettes il est difficile de les laisser ouverts et de se pencher avec intérêt sur un dossier merdique à souhait.

Nathalie

Pour plus de précision il est possible de me joindre au 05 55 50 42 24 après 20 h

Merci de vos commentaires et questions diverses et pour l'exposé de vos difficultés.

Merci Nathalie,
Je suis sensible aux faits que vous énumérez ci-dessus, mais comme je ne suis pas moi-même impliqué dans cette affaire et que je peux pas vérifier ces sources, je suis obligé pour des raisons légales de préciser ce qui suit :
PERIBLOG fait tout son possible pour que l’information donnée dans son site Web soit toujours exacte, mais il ne peut pas le garantir. La présence de commentaires et de liens hypertexte avec d’autres sites Web n’implique ni la responsabilité de PERIBLOG pour l’information contenue dans ces commentaires et ces sites, ni son approbation de cette information. William

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 6 mars 2008 à 21:05  

honte à la france cette femme est morte et elle à craqué elle n'a pas su que faire à ce système pourri moi même cela fait huit ans que je me bat contre une injustice le placement abusif de mes cinq enfants pourquoi vit-on dans une société où on est en train de subir les massacres judiciaire que justice soit faite elle en a eu marre et elle a voulu laisser une trace un message émouvant de sang pour dire au peuple agissez moi aussi j ai envie de craquer dans cette société de fric et de transformation que sont devenu les humains ... que de blessure de tortures elle a du en baver psychologiquement physiquement ça du être éprouvant elle en a eu marre de vivre tellement on l'a manipulé là elle est au ciel elle n'a plus de souci mais elle restera dans mon coeur cette femme courageuse écrit par leclercq christelle écrivain qui mène le même combat contre les arnaqueurs en tout genres voleur d'enfants voleur de fric les salauds pas de pitié que de l'intérêt de la personne

je présente mes condoléances à toute la famille et je suis èmue de voir à quel point en france on en arrive là à cause de quoi d'une injustice et ça tombe sur des braves gens qui se battent corps et âme pour leur famille je sais ce que c'est je le vis il faut le vivre pour le croire ce calvaire je pleure avec vous car un déchirement profond au fond de mon coeur m'attriste courage leclercq christelle du nord on vit dans un monde ou il y a de l'injustice des inégalités des médiocrités des assassins on est soumis à une réglementation d'un système ...

Note de William : Merci Christelle. J'ai recu deux commentaires coup sur coup et je les ai publiés en un seul bloc. Merci de me faire savoir si vous désirez que j'apporte des modifications à ce texte. W

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 7 mars 2008 à 19:47  

Je comprends tout à fait le désarroi qu'elle a pu éprouver et j’en suis bien triste pour elle. Malheureusement, j’ai également appris à mes dépends que la sincérité et la bonne foie ne riment pas forcément avec justice: si vous avez le malheur de ne pas rentrer dans les bonnes cases! Très peu d’égards sont mis en œuvre pour les personnes humaines et il suffit d’avoir les bons papiers ou les bonnes connaissances. Nous ne vivons plus dans une société à échelle humaine mais nous avons été absorbés et digérés par une société dans laquelle ce n’est plus l’homme qui a sa place mais des règles froides et rigides d'une administration. Véronique

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 11 mars 2008 à 23:53  

Bonsoir à Tous. Je suis la fille de Madeleine. Je vous remercie infiniment pour vos commentaires, véritables liens de solidarité, vos appels téléphoniques. Je me rends compte que finalement la détresse peut encore aujourd'hui émouvoir et servir de fil conducteur. Mais il apparait également qu'un grand nombre de personnes sont victimes encore à notre époque des erreurs de la justice. Une justice qui rime avec franc maçonnerie, corruption, indifférence, mépris. Les juges, avec leur pouvoir discrétionnaire sont les rois, alors que la justice devrait être rendue au nom du peuple français. Pourtant je pense qu'il existe des hommes de loi honorables et qui exercent leur métier avec conviction et amour.
Je suis outrée de voir qu'une mère est privée de ses enfants. Je ne connais pas l'histoire, mais quel genre d'humain priverait un enfant de sa maman ?
Ma maman me manque terriblement, je lutte chaque jour pour me dire que je dois être forte, mais quel manque, quel gâchis. Maman je souhaite de tout cœur que ton acte serve à mobiliser le plus grand nombre de français victimes comme toi d'injustice pour que plus JAMAIS un tel drame n'arrive.
Messieurs les Juges de Périgueux et de Bordeaux : pensez vous avoir fait votre boulot correctement. Pour juger il faut écouter et être à la recherche de la vérité. La France est un pays sans véritable justice simplement une grande entreprise de brigandage...
Maman aujourd'hui des images traversent nos esprits, nous entendons tes cris de douleur et ton corps, ton visage entièrement brûlés, carbonisés viennent brouiller notre vue et font sortir nos larmes. NON PLUS JAMAIS PERSONNE NE DOIT MOURIR AU NOM DE l'INJUSTICE. Alors continuer de faire circuler toute cette histoire dans le monde entier pour que l'on sache comment la france traite ses sujets...

Nathalie

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 12 mars 2008 à 20:22  

Les banques populaires nous sont aujourd'hui connues au regard des commerçants ruinés,des suicides, des faillites mais surtout des condamnations qui s'accumulent. Dans notre cas, bien que condamnées ces banques, soi disant populaires, obtiennent soudain gain de cause en appel. Malgré la condamnation prononcée par le tribunal de commerce . Condamnation par des artisans, des juges spécialisés et professionnels. Mais l'escroc responsable dénonce ses amis magistrats d'Aix en provence et tous ceux qui ont des intérêts avec ces banques . Ripoux dit il ?
Regardez ce lien et jugez vous même

http://francejustice.aliceblogs.fr/blog

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 17 mars 2008 à 12:38  

une pierre de plus dans le jardin de RACHIDA DATI ... sourde et aveugle aux appels de détresse des ruinés, floués, victimes de l'injustice ...

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 24 mars 2008 à 22:17  

ne faudrait il pas remettre la peine de mort pour certain salop ou alors faudrait il encore fermer les yeux comme le gouvernement c'est si bien le faire ou perdre mon sourire et se voir entre quatre yeux si ils ont des ......
biz taty courage tonton si tu a besoin bip moi eric

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 26 mars 2008 à 17:15  

Commentaire de victimes d'un président d'un tribunal de commerce, des juges consulaires qui sont ses amis, d'un mandataire liquidateur ami et complice, d'un président de tribunal de grande instance qui à profité des largesses de son ami le liquidateur et pour finir de président de cour d'appel qui n"a pas voulu déplaire à ses pairs , quelle belle famille !!!

NATHALIE COMME JE VOUS PLAINS AINSI QUE VOTRE PAPA ET TOUTE VOTRE FAMILLE.
Je comprends le geste d"une femme déséspérée à bout de souffrance et éspérant servir une cause, faudra t'il d'autres MADELEINE FEY pour faire bouger cette justice inhumaine , avec des juges à qui ont a donné le pouvoir et qui se permettent tout , même détruire l'être humain, VICTIMES MOBILISEZ VOUS ! PASSONS A L'ATTAQUE ! NOUS NE MOURRONS PAS SEULS CAR NOUS SOMMES DES DIZAINES DE MILLIERS DANS CE CAS , LA JUSTICE N'EXISTE PAS , ON DOIT SE FAIRE RESPECTER DANS CE PAYS , les juges consulaires n'ont pas lieu d'exister , comme ils le disent si bien ils sont bénévoles , ils ne coûtent pas cher à l'état, ils se gavent du fruit de notre travail, d'ailleurs ils choissisent leurs proient, des artisans et petits commerçants , travailleurs de la terre qui arrivent presqu' à la retraite, car ils savent qu'ils ont un petit patrimoine , et bien sur ils se les partage entre amis, sont complices aussi les greffiers c'est bien connu, les avocats, les avoués, les commissaires priseurs, les huissiers , tous ces auxiliaires de justice et j'oubliais les MANDATAIRES LIQUIDATEURS , LES PREDATEURS QUI TOUS SE GAVENT COMME L'ON GAVENT LES OIES DANS LE PERIGORD. Nous avons des preuves des dossiers explosifs sont en attente, des propriétés , des manoirs cédés par les mandataires à prix d'amis , des gens qui ne sont pas à leur place , ils devraient être en prison , car ils ont fait assasiner des gens comme MADELEINE. Comme récompense à leur fautes ont les mûtent avec des PROMOTIONS. HONTE A LA FRANCE ! HONTE A LA JUSTICE ! Certains ont eu le culot de défiler dans les rues en désaprobation de la réforme judiciaire je dirai moi en désobeisance !! maintenent je m'adresse aux juges honnêtes , à ceux qui font bien leur travail , car je pense qu'il y en a encore , mais quelques fois ils doivent être dégoutés, la preuve en est que chaque année quelques uns quitte la magistrature , car ils ne rentrent pas dans " le moule " , courage à ceux là , madame la garde des sceaux prenez encore vos résponsabilités REFORMEZ ENCORE IL LE FAUT, SAUVER DES VIES , REFORMEZ CAR IL Y AURA CARNAGE . Peut-être suis je la prochaine MADELEINE ????????????????????????????????????????????????????????
Notre pays est plus riche qu'il n" a jamais été , avec des riches qui s'enrichissent sur le dos des plus modestes et des plus pauvres et la justice en est pour quelque chose avec notamment des jugements en faveur des plus riches.
ayons tous une pensée pour MADELEINE , je m'adresse à la France et au monde entier , c'est un cri de douleur , car MADELEINE a connu la douleur .

Commentaire de Blogger Périblog - William Lesourd , le 30 avril 2008 à 21:03  

Merci pour tous ces commentaires. Ce billet est maintenant fermé.

Veuillez vous rendre sur ce site pour poster un commentaire sur Madeleine Fey :

http://madeleine-fey.skyrock.com/

Merci, W

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 13 février 2009 à 09:53  

le 20 février dernier ma mère s'est immolée à Périgueux. Victime des erreurs judiciaires répétée, pour sauver sa famille elle a décidé de mourir pour nous laisser vivre. Un an après, son geste destiné à réveiller les pouvoirs publics concernant ce geste, organisé méthodiquement depuis plusieurs moi... RIEN .... Ma mère est morte pour RIEN... Alors combien de morts faudrait il pour que son désir soit réalisé ??? sa fille

Commentaire de Anonymous Véronique , le 5 septembre 2012 à 21:16  

Monsieur,

Voici ce que la justice est capable de faire dans notre pays!
j'ai été condamné en cours d'appel à payer un métré que j'avais refusé à mon architecte et des plans que je n'avais pas demandé à mon architecte! Sous prétexte qu'il avait fait quelque chose et qu'il doit être payé pour avoir fait cela!
Et ce même-ci ce qu'il a fait était complètement inutile et faisait doublon avec ce que j'avais déjà fait! Qu'il m'a fait vivre pendant 2 ans dans une maison en état d'insalubrité avec arrêté le certifiant!
J'ai évoqué les dégâts que pouvait faire un jugement sur la vie des justiciable en évoquant la triste histoire de Mme Fey. Mais cela n'a malheureusement eu aucun effet!
Il n'y a pas de justice mais seulement des fonctionnaires dans ce qu'il ya de plus négatif dans ce terme! Et c'est une fonctionnaire elle-même qui vous le dit!
Je veux que les gens sachent comment la justice rend les jugement et s'amusent des petites gens.
Car nul n'est au dessus des lois mais apparemment tout est affaire d'interprétation. Les jugements apparaissent logiques et biens fondés comme une bonne dissertation mais force est de constater que le dossier lui même n'a que très peu d'intérêt!
Je suis écœurée par de tels agissements et que ces personnes si bien payées se permettent de ne pas répondre aux arguments exposés. Ils se contentent de juger! En toute subjectivité!
Véronique

Tentative de suicide a Perigueux jeudi 21 février 2008

Fait divers affreux sur une gentillette place de Périgueux


Madeleine Fey qui a tenté de s'immoler sur la place Saint Silain à Périgueux le 20 février 2008 - Copyright le journal Sud-OuestQu'est-ce qui a bien pu pousser une femme de 71 ans à s'immoler ? Quelle est la source des frustrations intenses qui l'a poussée à s'infliger de telles douleurs ? Un différend financier dit-on ; avec qui et au sujet de quoi ? Je ne sais pas.

Madeleine Fey (ci-contre), une habitante de Boulazac, avait tenté de se donner la mort sur les marches du palais de justice en 2006, pour des raisons financières. Peut-être étaient-ce les mêmes raisons qui l'ont poussée à bout ce mercredi 21 février, jour de marché, où elle a posé ses pancartes ici et là sur la place Saint-Silain, puis a versé le contenu d'une bouteille de liquide inflammable sur tout son corps, et s'est embrasée sous les yeux effarés de ceux qui étaient présents. Un geste désespéré qu'elle a choisi de faire à un moment où Périgueux est super-médiatisée et qui aurait été fatal et sans appel si les commerçants de la place n'avaient pas eu la présence d'esprit de l'envelopper d'une couverture et d'actionner les extincteurs.


La place Saint-Silain le lendemain du drame
Madeleine souffrait (et souffre encore dans tous les sens du terme puisqu'elle a eu la vie sauve) de troubles psychologiques, a-t-on dit ; mais peut on croire vraiment qu'il n'y ait pas eu d'autres raisons, des injustices commises à son encontre durant le traitement de son dossier, qui expliqueraient, au moins en partie, son geste insensé ? Elle était suicidaire, c'est vrai, mais elle n'était pas folle ou bien elle aurait été internée. Pourquoi alors cette obsession, ce sentiment d'avoir été lésée qui lui était devenu insupportable et qui l'ont mené tout droit aux grilles de l'enfer ? Ce soir je me pose des questions...

Mise à jour - 22 février après-midi :
Brulée à 95% Madeleine Fey est décédée hier à l'hôpital de Périgueux.

Libellés : , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 1 mars 2008 à 21:53  

Madeleine Fey était ma tante. s'était une femme avec un coeur gros comme ça. toujours aimable et serviable. je souhaite de tout coeur que son geste serve a quelque chose car elle et mon oncle le méritent bien. des gens comme eux il n'y en a plus. tatie tu va nous manquer, mais repose en paix. tonton, soit courageux, nous sommes de tout cœur avec toi et si tu a besoin tu peux compter sur nous. nous vous aimons vraiment beaucoup. ta nièce et ton neveu d'agen.

Commentaire de Blogger Périblog - William Lesourd , le 6 mars 2008 à 15:54  

Cher lecteurs, pour les commentaires et mises à jours les plus récents concernant ce drame, merci de lire le billet intitulé immolation a Perigueux - Madeleine Fey est decedee
Vous y trouverez notamment des commentaires de membres de la famille de Madeleine Fey ainsi que ceux d'autres personnes qui sont dans des difficultés similaires.

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 26 mars 2008 à 21:58  

COMMENTAIRE D'UN ANONYME QUI A HONTE D'ETRE FRANCAIS .A QUI PROFITE LE CRIME ? POURQUOI LA JUSTICE DONNE T-ELLE TOUJOURS RAISON AUX BANQUES DANS PRESQUE 95% DES CAS?POURQUOI?POURQUOI? qui sont ces vautours qui hantent les tribunaux des qu'ils savent qu'une maison d'un justiciable vas etre vendue,qui les informent ,ils attendent de voir les gens dans le désaroi,afin d'acheter pour une bouchée de pain ,les avocats sont les complices 'nous le savons nous l'avons vécu stop à tous ces abus arretons ces criminels ;vous allez pousser les gens a rendre leur justice;

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 25 juillet 2013 à 10:34  

La misere pousse les gens à bout. Les banque s'enrichissent aveuglement sur le dos des gens endettés. Saviez vous qu'en cas de decouvert, la banque organise "une reunion" qui vous sera enfuite facturee 300 Euros ? En un an, mon ami a payé 12 000 Euros à sa banque ! Honteux ! Il a failli se tuer lui aussi. Il s'en est fallu d'un cheveu qu'il ne soit trop tard. Merci aux policiers de reims qui sont intervenus et m'ont appelée.

Marre des abus des banques qui vivent avec l'argent des gens ! Mon ami a arreté son entreprise. A quoi bon bosser pour entretenir des tas d'administrations qui ne savent que vous ponctionner mais qui ne savent pas donner aucun conseil ? Quand les sommes à payer sont plus importantes que ce que vous rentrez, il vaut mieux tout arreté !

Il est facile de dire que des gens sont "depressifs"...Mais il faut avoir le courage de gratter derrière ce mot pour decouvrir les vrais soucis des gens, qui finissent par vous faire perdre le sommeil, l'appetit, et vous font tomber malade...

Savez vous qu'à Reims, c'est une centaine de dossiers par JOUR qui sont traités, au tribunal, avec le nom des personnes affichées sur la porte, comme des criminels, pour des retards de loyers ? Honteux !

Et quand vous appelez une assistante sociale, tout ce qu'elle sait vous proposer c'est de "demenager"! Avec quel argent ? pour aller dans quel quartier ?

Marie-Ange

Le 24 un nouveau salon de the a Perigueux mercredi 20 février 2008

« Un de plus ! », s'écrieront peut-être soucieux les restaurateurs de Périgueux lorsqu'ils auront vu s'ouvrir aujourd'hui 20 février le salon de thé « Le 24 », rue Éguillerie à deux pas du Bar à vin Le Cercle et de l'hôtel l'Univers, dont la gérance a été récemment reprise par Benoit Ducasse.

Un concurrent fait peur ; on ne peut que compâtir. Pourtant, si la mairie a autorisé l'implantation d'un nouveau salon de thé dans la vieille ville c'est parce qu'il y a, – du moins en théorie – suffisamment de passants pour assurer la viabilité d'un service de bouche supplémentaire sans compromettre celle des autres.

C'est à espérer car il serait bien dommage que le manque de clients force un restaurateur déjà implanté à mettre la clé sous la porte, ou les sourires de Sophie Birot et de son mari Jean-Luc à aller éclairer les murs d'une autre ville que la nôtre. Le sourire, doux et sincère semble indissociable de Sophie, tout comme le sont les malheurs de la fillette du même nom de la Comtesse de Ségur.

Fabien le Chef du Le 24 à Périgueux
Il y a du boulot sur la planche, et Bastien le Chef du « 24 » met la main à la pâte comme tout le monde...
Facade du Le 24 un jour avant l'ouverture 19 février 2008
Nathalie la charmante assistante de salle ainsi que Sophie et Jean-Luc Birot étaient tous à pied d'œuvre derrière les vitres blanchies au blanc d'Espagne pour s'assurer que l'ouverture ce mercredi se déroulera sans anicroches.

Alors que Jean-Luc Birot est né en Bretagne et a vécu à Rochefort, Sophie est pour moitié bourguignonne et périgourdine pour l'autre ; ce qui explique son amour pour la bonne table. Attention, on ne parle pas de goinfrerie ici, ni dans sa propre cuisine ni dans son salon de thé. Gourmet plutôt que gourmande elle a su préserver une silhouette svelte et jeune, et entends s'assurer que tout ce qui sortira du four de Bastien le Chef, aura la satisfaction de ses clients, tant du point de vue de la qualité que de celui du goût.

Marie-Sophie Birot et Jean-Luc Birot propriétaires du Le 24
Voici Sophie et Jean-Luc Birot se préparant pour l'ouverture de leur salon de thé le lendemain
Ancienne étudiante en droit, Sophie n'a pas poursuivi dans une carrière juridique. Restée au foyer conjugal, elle a repris les rennes de sa destiné suite à son divorce. Elle s'est mise à travailler dans l'immobilier, mais bien que fort compétente dans cet emploi, elle ne le « sentait » pas vraiment. Le pipeau auquel il fallait souvent faire appel pour vendre des biens qui parfois ne l'étaient pas (bien), la mettait mal à l'aise, l'écœurait même. L'âge de raison aidant elle a finalement décidé avec son mari tout-propre-tout-neuf de se jeter corps et âme dans cette entreprise. Sa fille étudiant au lycée Jay de Beaufort à Périgueux, il était tout naturel qu'elle veuille s'installer dans cette ville plutôt qu'ailleurs.

"Fantastic choice, if I may say so"... Cette petite escapade dans la langue de Tony Blair pour préciser qu'en plus de tartes salées, salades ou plats du jour, Fabien le Chef fabriquera des scones, un genre de brioche biscuitée dont raffolent nos amis anglo-saxons et les nostalgiques du Royaume Unis à l'heure du thé (la version légèrement sucrée avec du beurre et de la marmelade, c'est "yummy in my tummy!"). Au « 24 »vous trouverez aussi des pâtisseries, qui comme tout le reste seront faites maison.

Conquérante dans l'âme, Sophie souhaite bien que son sourire sincère et chaleureux avec les autres éléments dont j'ai parlé plus haut, leur permettront, son mari et elle, de se mêler à la confrérie des autres restaurateurs présents dans la vieille ville. Ce que je lui souhaite ardemment.

Libellés : , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 23 février 2008 à 22:29  

Bonne chance à ce nouveau salon de thé c'est super

Commentaire de Blogger razibuszouzou , le 30 janvier 2009 à 11:47  

coucou sophie,
comment va tu ?
donne de tes nouvelles
bises,
françois

Nicolas Sarkozy visite Perigueux avec Xavier Darcos samedi 16 février 2008

Vous y étiez peut-être ?... en tout cas il n'y avait plus grand monde dans les rues de Périgueux lorsque Nicolas Sarkozy et son escorte sont arrivés sur l'esplanade du théâtre (le NTP), par une fin de matinée magnifique.

Manifestation prés du Palais de Justice de Périgueux le 15 février 2008
Je ne sais pas si le Président est passé devant le palais de justice de Périgueux, où se tenait une manifestation en se rendant à Champcevinel. Il a déjeuné au restaurant « La table du Pouyaud », un des hauts lieux de la gastronomie périgourdine. Voir dans mes archives de novembre, un billet sur Hubert Tarbouriech, Chef/propriétaire du restaurant.

Les manifestations lors de la visite de Nicolas Sarkozy à Périgueux le 15 février 2008
Quelques militants près du théâtre avec pancartes sur lesquelles sont faites mentions de l'augmentation de salaire de N. Sarkozy, Xavier Darcos et 1200 enseignants et une sur le Contrat d'avenir.

Je m'étais positionné à califourchon sur le mur surplombant la sortie du parking, d'où j'ai d'ailleurs failli tomber, retenu de justesse par Alain dont je venais de faire connaissance. Alain est sur le point de lancer sa nouvelle entreprise et semblait être dans le camp des sympathisants de Sarkozy ou du moins en dehors du camp de ses opposants. Il était là pour le voir, ça suffirait, trop réservé comme la majorité des retardataires pour s'approcher, forcer le mur humain dressé devant lui et tendre la main.
Le Président Sarkozy et toute sa suite arrive sur l'esplanade du théâtre à Périgueux
Il arrive !... une foule enthousiaste l'accueil... Ceux à qui le Président a serré la paluche disent qu'ils ne se laveront plus les mains...

Près de moi, une petite femme venait d'apprendre chez son coiffeur (avenue Darth Vader sur la planète Mars) que le Président allait être en ville, et elle avait accouru illico presto. J'ai plaisanté en lui disant qu'elle aurait dû attendre que la coiffeuse ai fini sa coupe... – Christine au café Errel m'a dit en riant qu'il n'était pas étonnant que je sois toujours célibataire deux ans après mon arrivée à Périgueux –. Enseignante de son état, la petite dame était contre Sarkozy, mais menue, et douce elle était tout aussi réservée qu'Alain. Je soupçonnait bien en dépit de ses courtes phrases modérément militantes qu'elle brûlait de voir le Président ; une satisfaction que sa petite taille et sa réserve lui ont malheureusement refusé.
Surveillance policière sur les toits du théâtre de PérigueuxUne présence policière relativement discrète sur le toit du théâtre
Un argument renversant, une femme tombe à plat ventre
Cette pauvre femme a dû trouver les déclarations de Nicolas Sarkozy, surtout celle sur la Shoah particulièrement renversantes... J'allais publier un billet ce matin (vendredi) qui allait en partie dans le sens de ce qu'a dit Simone Veil. J'en parlerai brièvement dans ce billet ou dans un autre.

Nicolas Sarkozy rend viste à Périgueux le 15 février 2008Lorsque l'escorte s'est arrêtée sur l'esplanade et que le Président Sarkozy accompagné de Xavier Darcos et du Préfet de la Dordogne Jean-Francois Tallec (sur la photo ci-contre) s'est jeté dans la baignoire pour un bain de foule, la plupart des gens acclamaient.


Nicolas Sarkozy bain de foule à Périgueux le 15 février 2008C'est pendant son discours sur l'école et la réforme de l'enseignement primaire, à l'intérieur du théâtre, que quelques trois cent activistes jusqu'alors gardés à distance par un commissaire divisionnaire hyperactif, m'a-t-on dit, ont réussi à se frayer un passage au travers des cordons de policiers, et à se joindre à la multitude.



Contrat d'Avenir, un dessin de Nancy, un professeur périgourdin en colère
Une des pancartes sur le Contrat d'Avenir que m'a envoyée Nancy, une assistante de direction d'un directeur d'école en colère qui etait là (voir ses deux contributions dans les cadres bleus au bas de ce billet signés
« Contrat d'avenir sans avenir » et « Nancy »)
Tandis que les invités et les journalistes sortaient du théâtre, les manifestants se sont animés. Les quolibets, entremêlés de quelques injures se mirent à claquer l'air avec fracas : les mains se levaient en porte-voie, les visages s'animaient, les yeux s'enflammaient. Lorsque Xavier Darcos et Nicolas Sarkozy sont sortis, la tempête atteignait son paroxysme... puis l'armada est partie pour Champcevinel, un havre de paix.

Devrais-je dire dans quel camp je me place ? J'aimerais que mes avis restent indépendants et impartiaux et pourtant – pour une rare fois, je vous le promets –, j'admets avoir la tête à droite et le cœur à gauche et que les deux oscillent d'un côté ou de l'autre selon la personne qui dirige. Plus Sarkozyste que socialiste en ce moment, peut être parce que j'admire (et envie) l'énergie et le courage inépuisables de notre nouveau Président et que je crois en sa volonté sincère, que certains qualifieront de féroce, de nous réveiller et faire de nous un grand peuple se sentant mieux dans sa peau, dans une France qui compte de nouveau sur la scène mondiale. En aura-t-il la capacité ?... on verra bien, il est encore trop tôt pour le dire.

Je voterai Xavier Darcos au lieu de Michel Moyrand (PS, que je ne connais pas est qui est sûrement très bien) parce qu'il ne serait guère judicieux de passer sur l'opportunité d'avoir un maire-ministre de valeur pour la ville de Périgueux. Un maire qui plus est, est entré dans les petits papiers du Président et qui est semble-t-il très attaché à cette ville et à ses habitants.

Maintenant que j'ai révélé ce petit secret, permettez-moi de mettre au clair que je ne suis pas engagé politiquement. Que j'écrive un billet sur Xavier Darcos ou la Médiathèque de Trélissac l'emphase se portera toujours sur l'émotion que le sujet m'inspire. Ce qui crée des émotions chez moi c'est la joie et la peine, le succès et l'échec, la tendresse et la violence, l'entraide et l'égoïsme, la reconnaissance et l'injustice et bien plus encore ; c'est peut être aussi Xavier Darcos ou Michel Moyrand et les membres de leurs listes en tant qu'individus, mais pas l'UMP ou le Parti Socialiste et les idéologies que ces partis véhiculent...

J'ajouterai que vous êtes tous les bienvenus ici, quelque soit votre race, âge, genre ou opinion politique et religieuse.

L'homme qui serra presque quatre fois la main du Président

A voir : Jonathan Labbé de Canalmoins.net à encore fait fort !...

Gentil rappel : Merci de respecter les droits d'auteur pour tous les médias présents dans ce blog. Veuillez me contacter si vous désirez utiliser une de mes photos à des fins commerciales ou autres. Sauf cas particuliers la condition d'utilisation sera de mettre un lien visible vers mon blog sur la page ou figure la photo. Des agrandissements sont parfois disponibles, il suffit de demander. W

Libellés : , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 16 février 2008 à 22:30  

Je viens d'écouter et regarder ta vidéo William, ben Sarko a été plutôt sifflé à ce que je vois !
Bonne soirée !

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 18 février 2008 à 13:32  

Bravo William pour ce reportage : toujours cette excellente qualité des photos (quel est ton appareil ?).

Mes parents m'avaient dit que Périgueux était assiégé par la police ! Visiblement, une ambiance un peu potache, si j'en crois ta vidéo (là, par contre, la qualité…).

As-tu un don d'ubiquité ? Pour shooter à la fois de près et filmer de loin ? Patrick.

Commentaire de Blogger Périblog - William Lesourd , le 18 février 2008 à 14:26  

Merci Patrick
J'utilise un compacte Sony Cybershot 7,2 Méga Pixels avec un objectif Carl Zeiss. Il est un peu vieux maintenant et n'a pas de stabilisateur d'image, mais il fait l'affaire.

Ubiquité, non, moi j'appelle ça zoomer ;-) Ma carte mémoire a peu de capacité (256Mo) et je ne pouvais pas tout filmer car elle se remplissait trop vite, donc je me mettais en mode photo ou vidéo alternativement d'où l'effet haché du clip. De toute façon je préfère la photo à la vidéo, même si je commence à trouver dans la vidéo un certain intérêt. W

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 19 février 2008 à 00:02  

Bonjour, Je suis la jeune femme avec le panneau Contrat d'Avenir. Nous sommes 30 000 contrat d'avenir qui n'ont que le nom car notre avenir s'annonce morose car nos contrats se terminent le 30 juin. Avec rien derrière pas de formations, pas de contrats fixes, ... Je suis EVS dans une école primaire, c'est à dire que je suis assistante de direction d'un directeur d'école. J'étais donc doublement concernée par cette venue car Sarko plus Darcos le nec plus ultra! Je tenais à être présente pour sensibiliser les gens et les médias sur nos contrats bateaux. J'étais à la Cité lors de l'arrivée de sarko et le commissaire divisionnaire FRICONNET m'a interpellé car je troublais l'ordre public avec ma pancarte. Où est la démocratie en France!! Ils ont relevé mon identité ainsi que celle de mon mari et on m'a dit d'arrêter. Ce que j'ai refusé de faire car j'exerce mon droit républicain. Ils ont essayé de m'intimider mais cela n'a pas marché et j'ai suivi fidèlement Sarko en espérant bien le gêner. Et cela a marché, par 3 fois le commissaire m'a reprise. Quel honneur une femme seule et on se sent fort. Mais sur la place du théatre le commissaire me gardait à l'oeil mais il ne risquait pas de faire de vagues, là il y avait du monde anti Sarko.

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 20 février 2008 à 14:20  

Sarkozy 1er a ce qu'il mérite.
Le peuple est déçu et les 4 ans qu'il te reste vont être dur mon gars!!!!
Noter au passage les "enculé!" et autres "au chômage!".
S'il se fait siffler à Périgueux, on peut se demander ce qui va se passer lors de la remonté des champs Elysée le 14 juillet 2008.

Commentaire de Blogger Nino , le 21 février 2008 à 00:29  

« L’opportunité d’avoir un maire-ministre… »
L’opportunisme comme moteur de la citoyenneté et de l’engagement dans la société ! Superbe ! Quel programme pour « nous réveiller et faire de nous un grand peuple se sentant mieux dans sa peau » !

Amicalement

Commentaire de Blogger Périblog - William Lesourd , le 21 février 2008 à 04:31  

Merci Nino
Nous ne pouvons pas ignorer que d'avoir à Périgueux un maire-ministre (et pas le pire des maires, ni le pire des ministres, loin de là) est une opportunité (ou une chance si vous préférez) qui ne se présente pas tous les jours, et il serait à mon avis dommage pour la ville de ne pas en tirer profit en lui refusant la mairie aux municipales.

Maintenant, faire de l'opportunisme un moteur de citoyenneté, certainement pas. L'opportunisme dans le contexte que vous dites, m'exècre tout autant que l'élitisme ou le piston. W

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 22 février 2008 à 06:38  

Bonjour William,
Voici le coté de la pancarte qu'ils n'ont pas aimée (le drapeau français avec Marianne squelettique) cela veut tout dire. Je te mets le dessin en pièce jointe. Juste un truc concernant mon autre commentaire plus haut, le Commissaire Friconnet en dernier lieu m'a offert de passer au Commissariat car il aurait du boulot à me proposer, j'invite donc tous les EVS à y aller de ma part et je compte bien sûr répondre à son invitation même si je ne sais pas où je vais finir ma journée, peut-être un petit stage en prison, histoire de refréner mes ardeurs!
Je respecte les gens qui ont décidé de voter Sarko, c'est la liberté, je ne les juge pas donc je veux juste être respectée aussi pour mes idées sur lesquelles je me bats, le respect avant tout de la vie, de l'individu. Et je pense que les priorités de l'État devrait d'être de baisser les charges patronales, les charges des artisans, le taux de TVA, les marges de l'état sur le pétrole et autres.... C'est ainsi que l'on arrivera à relancer une économie en baisse vertigineuse et à créer des emplois. Pas en se baladant aux frais de la princesse avec des peoples, et parlant de choses que l'on ne connaît pas. Quand est-ce qu'un référundum sera demandé aux français du choix de politique nous concernant. Ce n'est pas en demandant aux profs de charger un enfant de cm2 du nom d'un enfant juif que l'on fera avancer les choses. Le travail de mémoire s'effectue déjà à l'école et il serait temps que l'on avance. Sarko a des idées rétrogrades et j'ai l'impression que l'on va de plus en plus vers une dictature.
Voilà mes idées.
Bon courage et à bientôt sur ton blog, Nancy
(voir le précédent commentaire de Nancy intitulé « Contrat d'avenir sans avenir » W)

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 2 mars 2008 à 08:44  

Je n'aime pas du tout ce personnage mais je reconnais que ton reportage est de très bonne qualité et donne bien l'ambiance de ce genre de manifestation.
Je découvre ce blog et je reviendrai. Bon dimanche.

Commentaire de Anonymous un poudrie , le 13 septembre 2010 à 10:49  

culture et censure
un groupe de salarié de Bergerac NC groupe SNPE dont l'actionnaire est l'état, a voulu aux Eyzies remercié pacifiquement notre président pour les 110 licenciements, suite à la loi de la programmation militaire. Dés notre arrivée nous avons été mis à l'écart manu-militari par les gardes mobiles avec l'impossibilité de déployer nos banderoles, la distribution de tractes. Nous sommes rester parqué 3h30 dans une ruelle. Pas de pollution visuelle ni sonore pour le couple sarko, bien qu'ils se permettent de venir pollué les grottes de Lascaux. je tien à remercier la préfette de la Dordogne et son sbire qui nous a expliquer rapidement (car il ne pouvais pas rester avec des pouilleux), que l'on ne pouvais pas mélanger tout le monde, et qu'il nous rendait notre liberté (bafouée par ces représentant) après avoir été retenu sans motif valable et légal. merci de nous avoir refuser notre droit d'expression, censuré, dans cette république de liberté et surtout d'avoir été considéré comme de la MER.. je ne vois pas comment sarko peut gérer notre patrimoine historique et culturel, quand il n'est pas capable de gérer son patrimoine industriel. rien que le cout de son déplacement aurait suffi à faire les investissements nécessaires à la pérennisation de cette entreprise qui se redressait malgré la conjoncture de crise.

La Saint Valentin au Cafe Errel Perigueux vendredi 15 février 2008

Pour illustrer la Saint Valentin, je ne me suis pas attardé sur ma vie sentimentale qui est aussi sèche que le fond d'une rivière au Sahel juste avant la mousson.

Au lieu de cela j'ai porté mon attention, le lendemain, sur Sarah et son ami assis à la terrasse du café Errel sur la place du Coderc.
Couple d'amoureux (dont Sarah Joh) assis sur la terrasse du café Errel « au coeur du café » place du Coderc à Périgueux
N'ais-je pas eu raison ? La tendresse exprimée par l'entrelacement de leurs (multitude) de doigts et surtout le bonheur qu'exhale leur beau regard clair feraient s'attendrir le plus dur des cœurs et comme le mien est fait de guimauve alors vous pensez que j'ai fondu...

Libellés : , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 16 février 2008 à 22:38  

Tu as bien fait de " fondre ", ils sont beaux les amoureux !

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 17 février 2008 à 11:50  

y'a pas de mousson au Sahel.

Commentaire de Blogger Périblog - William Lesourd , le 17 février 2008 à 17:44  

Le Sahel est principalement recouvert par la steppe et la savane. Il reçoit 150 à 500 mm de précipitations par an, principalement pendant la mousson.
Source : Wikipedia France

Il y est dit aussi que le sahel est une région en proie à la sécheresse et à une désertification qui connaît une progression inexorable, et ne suis-je pas justement en train de dire que ma vie sentimentale est sèche et non pas bénie et fertile par l'eau de pluie ?

Ceci dit, tu as au trois quart raison puisque la mousson concerne en général (ou est-ce uniquement) les régions d'Asie du Sud Est et de l'Océan Indien.

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 20 février 2008 à 18:01  

Bonjour, c'est Sarah (oui oui, la même que sur la photo)
Guillaume (c'est comme ca qu'il s'appelle l'amoureux trop mignon) et moi vous remercions pour la photo et votre gentil commentaire... et vous souhaitons bonne continuation avec votre blogue !
PS: ne désespérez pas pour ladite "sécheresse", il suffit de croire en l'amour et il pointe le bout de son nez, quand on ne s'y attend pas... (parole d'experte) ;-)

Commentaire de Blogger Périblog - William Lesourd , le 21 février 2008 à 01:15  

Merci Sarah pour cet encouragement, bien que je ne sois pas aussi désespéré que je le laisse entendre ;-)
Au revoir mes deux tourtereaux. W

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 21 juillet 2008 à 17:06  

Bonjour,
Je voulais juste vous dire que Jean-Paul DELUCHE, Président des Cafés ERREL, en "surfant sur le web" est tombé sur cette délicieuse photo. Il voulait vous en remercier. Bonne continuation
Bérengère

Le Grain d'Or commerce Bio vs Leclerc vendredi 8 février 2008

Ce billet posté le vendredi 8 février a été modifié samedi 9 au soir.

Une réflexion sur l'agriculture biologique

J'aimerais, dans ce billet, dissiper la perception selon laquelle les fruits et légumes vendus dans les magasins bio, sont plus chers que ceux que l'on trouve dans les magasins traditionnels, ou les étals de fruits et légumes des grandes surfaces.

Agriculture intensive vs agriculture biologique en Dordogne
Agriculture intensive entre Montagrier et Corneguerre en Dordogne.
C'est une entreprise risquée que de cultiver de tels produits sans qu'ils soient protégés au cours de leur croissance et mûrissement par un insecticide, ou stimulés par un engrais industriel. Le pourcentage de fruits et légumes impropres à la vente sera dans ce cas toujours plus grand que si des méthodes dites modernes avaient été utilisées : de plus ils n'auront pas la forme, la couleur ou le volume idéal auxquels les grandes surfaces nous ont habituées. Pour la plupart des consommateurs, une Golden Delicious bien ronde et bien jaune est toujours plus attirante qu'une pomme du même nom, à la forme tarabiscotée et à la peau mouchetée ; et pourtant cette dernière aura souvent meilleur goût et ne vous polluera pas l'estomac. Il faudrait entraîner les papilles à redécouvrir les saveurs qu'elles ont oubliées ou, parfois même, jamais connues. Ce serait un moyen de stimuler la consommation des produits bio. Un nombre plus grand de maraîchers se convertiraient à l'agriculture biologique si la demande était plus forte et le modèle économique viable. Le partage de leur expérience acquise aiderait à une agriculture plus efficace, à plus grande échelle, tout en ayant un impact négligeable sur notre environnement.

Nous ne nous débarrasserons jamais complètement des insecticides et des engrais industriels, et l'utilisation des OGM se généralisera. Au vu des rapports sur une démographie mondiale effrénée, une culture intégralement bio ne suffirait pas à la subsistance de l'humanité toute entière. Mais là où c'est possible et souhaitable, que les maraîchers n'hésitent pas à tenter le coup.

Si le prix est correct sur les étals bio alors comme beaucoup d'autres, j'achèterai leurs produits.

Le Grain d'Or à Périgueux

Ce fut le cas cet après-midi, lorsque j'ai remarqué que de belles oranges biologiques, sucrées, juteuses et en provenances d'Espagne se vendaient à 1,78€/kg au Grain d'Or dans la rue Salinière (petite rue qui prolonge la rue Limogeanne, avant d'arriver sur la place de la Clautre).

Le Grain d'Or - Fruits et Légumes Biologiques - Périgueux
Le Grain d'Or où l'on trouve d'excellents légumes et fruits biologiques, souvent moins cher qu'on le croit. Vous aurez remarqué sur la droite une boucherie/charcuterie bio...
D'autres produits semblaient moins chers eux aussi qu'au Leclerc du Clos Chassaing ; et je ne parlerai même pas du Monoprix qui base ses prix sur un indice ignorant du fait de ce que des gens en centre ville gagnent moins de 2000€ par mois...

Je vous invite donc, si vous passez par la rue Salinière, à vous arrêter un instant et à considérer les prix du Grain d'Or et la qualité de leur marchandise ; vous serez peut-être étonné(e). Mais souvenez-vous que les prix varient selon de vagues critères et ce qui est vrai aujourd'hui peut ne plus l'être demain...

Après cet achat qui m'a réjoui (il m'en faut peu en ce moment...), je suis allé chez Leclerc pour finir mes commissions. Les oranges à 2,20€/kg (non traitées à ce qu'il paraît, mais pas bio pour autant) étaient comme je l'avais pressenti, plus chères.

Un employé hors pair au magasin Leclerc du Clos Chassaing

J'ai rencontré mon ami le poissonnier, Frédéric Tucvalérien. En vérité je ne connais son nom que depuis hier et il n'est pas poissonnier ; mais il pourrait l'être, tant sa connaissance du poisson et surtout de tout ce qui touche à sa préparation et à sa cuisson est vaste. Réalisant cet après-midi que j'allais faire ce billet au sujet du bio et que je comparerai celui-ci aux produits frais en vente chez Leclerc, j'ai pensé qu'il serait approprié de parler un peu de ce vendeur charmant et de vous dire combien j'apprécie ses conseils culinaires.

Il y avait autrefois à son poste actuel, une petite femme taillée comme une commode qui ne vidait jamais mes poissons sans une mauvaise grâce évidente qui me rendait inconfortable ; si bien que jusqu'à l'arrivée de Frédéric Tucvalérien, je n'achetais de poisson que lorsque l'ami JJ disais que je perdais la mémoire et qu'il fallait que je me réapprovisionne en phosphore (vous souvenez-vous de Totus, l'aliment de la mémoire fait avec de la laitance de poisson ? D'un goût particulier, on aurait pu comparer ce supplément alimentaire à un durion, un fruit que j'ai découvert en Thaïlande, très cher, à l'odeur pas très ragoûtante que l'on ne peut plus arrêter de manger une fois que l'on a mordu dedans. À quelques 120 francs la boite de petits rectangles de Totus, ça fichait une claque au portefeuille du Lycéen crédule que j'étais...).

Depuis que Frédéric est derrière le rayonnage poissonnerie, je n'ai jamais mangé autant de poissons, et pas seulement lorsque j'oublie trop vite tel visage ou tel nom. Il m'a expliqué comment préparer mes sardines, mes maquereaux et autres pièces de saumon, et comme aujourd'hui, comment braiser un manche de gigot d'agneau. Ce rayonnage, ou un autre du même genre, est parfaitement adapté à ce gars ; il est un apport indéniable à ce poste et un atout inestimable pour le magasin.

17 ans dans les métiers de bouche (dont 6 ans en tant que cuisinier dans le bassin d'Arcachon) sont à l'origine des connaissances culinaire de Frédéric Tucvalérien...

Frédéric a 34 ans ; sans enfant, il vit en union libre à Périgueux.

Le Grain d'Or
7, Rue Salinière
24000 Périgueux
Tel : 08 75 89 97 15
Fax : 05 53 53 70 88

Libellés : , , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Anonyme , le 11 février 2008 à 13:18  

Je partage totalement le point de vue sur les produits biologiques bien meilleurs pour notre santé ... Il faut changer notre perception des bons produits... car il serait juste de préciser que c'est le client qui est décideur de ses achats et qui contraint agriculteurs et grandes surfaces à proposer des produits appétissants même si leur valeur nutritive nous leurre par l'aspect...C'est un sujet qui me tient à coeur et j'ai coutume de dire à mes enfants qu'un ver dans un fruit se voit et non pas un produit dangereux et ingéré...
Quand au prix pas toujours très attirant ! Et bien on peut parler quantité... manger mieux et moins me semble plutôt salutaire et au même prix de revient...
Peut être devons nous changer nos habitudes de consommation ?
Par ailleurs je pense qu'il faut être honnête avec soit même et regarder de près nos achats en général, pour s'apercevoir qu'il y a sans doute quelques petites économies à réaliser pour compenser l'investissement...
Mais sommes nous prêts à ne travailler que pour manger de bons produits ...
Le problème se pose davantage pour ceux qui ont déjà juste de quoi manger, même mal... sans achats superflus ou loisirs...
A méditer ...

Brigitte

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 14 février 2008 à 19:50  

Merci de votre visite sur mon blog, et votre commentaire sur Périgueux, une région que je ne connaissais pas et que j'ai trouvé magnifique, j'y retournerai sans aucun doute

françoise Oléron

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 15 février 2008 à 10:44  

Bonjour William, merci de votre visite sur mon blog ! Ça fait plaisir de lire les textes d'un Périgourdin. Je connais ce petit magasin pour m'y servir de temps en temps quand je vais en ville ! Si cela se trouve nous nous sommes déjà rencontré ....
Oui, notre ville est très belle, et hier soir, je suis revenue sous le pont de ST-Georges faire quelques photos de nuit . Amateur( trice ) seulement, mais j'apprends un peu tous les jours. Je les ai mises ce matin en ligne sur mon blog. D'autres à suivre....
Je permets de vous mettre dans mes liens, j'espère que cela ne vous dérange pas !
J'habite à Boulazac " cité Belair " pour me situer un peu.
Amicalement. Josie

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 23 février 2008 à 15:41  

Bonjour!

Je viens de tomber sur votre article et votre blog (très sympa)
Je partage cette idée que les produits bios sont bien meilleur pour la santé!
Je suis aussi une fidèle "du grain d'or."
bonne continuation à vous!
Sandra-Elisabeth

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 29 février 2008 à 12:22  

On ne peut tout de même pas nier l'évidence ! La question des prix du bio est complexe parce que les intermédiaires se sucrent aussi, et le surplus lié à la qualité de la production n'est pas forcément proportionnel à la différence de prix avec du pas bio. Manger bio est un luxe et ceux qui le nient , c'est parce qu'ils ont déjà les moyens de s'alimenter comme ça. Pour info depuis peu, le grain d'or a aussi un point de vente , assez grand à coté du jardiland de Chancelade, en plus de celui qui est à Trélissac, qui je suppose existe toujours. Bonne journée

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 5 avril 2008 à 22:19  

Bonjour, je suis de passage à Périgueux prochainement, ville que je ne connais pas du tout et j'étais à la recherche d'un restaurant bio/végétarien sympa pour dîner (je ne reste qu'une journée), pas trop cher (20€ maxi)et je tombe sur votre article! Auriez-vous des pistes? merci!

William répond : Vous savez c'est le pays du canard et du foie gras ici, mais je vais me renseigner et je mettrai ce commentaire à jour si je trouve quelque chose. W

Mediatheque Trelissac - Portes ouvertes 2 fevrier 2008 lundi 4 février 2008

Intérieur de la Médiathèque  peinte par Marcel Pajot
La Médiathèque de Trélissac près de Périgueux, Dordogne - ouverte début 2008
(ci-dessus) La Médiathèque de Trelissac vue du côté de la rue des Écoles.
(ci-contre) Une peinture de Marcel Nino Pajot qui expose quelques-unes de ses œuvres dans le hall d'entrée.

Intérieur de la Médiathèque, vue du portail en fer forgé« magnifique ! », « superbe ! », « remarquable ! », les superlatifs fusaient de tous bords lors de la journée « porte ouvertes » à la toute nouvelle Médiathèque de Trélissac. L'approbation semblait être unanime, et pour de bonnes raisons : un design aéré et élégant dont les couleurs éclatantes incitent à l'action et stimulent les cellules grises.

Intérieur de la MédiathèqueAvec l'ami JJ je suis allé dans l'auditorium pour y regarder un reportage sur la fabrication du triptyque en métal forgé conçu par Nathan Lafargue que l'on voit sur la photo ci-dessus. Un chef d'œuvre digne d'un Compagnon du Tour de France dont la symbolique du motif de décoration nous a partagé. JJ y voyait une toile d'araignée (spider web en anglais ce qui évoque l'Internet et les nouvelles technologies) et moi, moins cartésien, j'y voyais un soleil qui brille sur toutes les cultures du Monde.

Je n'étais pas venu à Trélissac pour emprunter des livres, car la bibliothèque de Périgueux, même si elle n'a pas coûté 2,5 millions d'euros (c'est dit sans la moindre note d'ironie, bien que cette somme ait soulevé quelques polémiques sur lesquelles je ne m'étendrai pas), rempli parfaitement cette fonction et elle est sur mon chemin quand je descends en ville.

Coin étude
Coin étude
Accès Internet à Trelissac
Accès Internet
Ce qui m'intéressait plus particulièrement, c'était le Club Photo, l'Artothèque (un concept intéressant dont je parlerai sans doute un jour prochain) et surtout le Club Vidéo où CANALMOINS.net, la WebTV régionale a élu domicile. Je pourrais dans le futur avoir besoin d'utiliser les services de ces filles et gars qui forment une équipe parfaitement soudée, dont la maîtrise de l'audiovisuel et les talents d'interprétation s'affirment de jour en jour. Il suffit d'aller sur leur site Web (un site qui malheureusement ne dessert pas très bien leur image) pour se rendre compte de la qualité, parfois inégale, il est vrai, de leurs reportages. L'humour et la dérision y sont omniprésents, et vous ne pourrez réprimer un sourire gros comme un croissant de lune lorsque vous regarderez une de leur vidéo du début à la fin. Celle où Jonathan Labbé danse la Tecktonik dans des endroits invraisemblables de Périgueux est hilarante.

L'équipe de CanalMoins.net
Quelques membres de l'équipe de CANALMOINS.net : (de gauche a droite) Ludovic Garreau, Chantale (?), Bastien Le Bihan, Hugues (?), Jean-Jacques Védrenne, Anne-Sophie Bellair, Jonathan Labbé, Léo Corréa.
En dépit de cette démarche désinvolte, leurs reportages vous informerons sur des sujets aussi divers que la danse des « djeunses », les personnalités du showbiz de passage, les films qui paraissent dans ce champ de navets qu'est le CAP Cinéma de Périgueux, les commerçants de la ville et même des interviews de piétons de souche ou d'ailleurs. Ah, j'allais oublier, ils créent d'un bout à l'autre des mini feuilletons et autres courts-métrages de fiction.


J'ai filmé ce petit clip vidéo montrant entre autres, la pièce couleur vert citron (citron vert bien entendu) réservée aux plus petits. Cliquez sur le gros bouton et patientez quelques secondes.

Médiathèque de Trélissac
L'accès à la Médiathèque s'effectue par deux entrées :
l'une Avenue Michel Grandou,
l'autre Rue des Écoles avec parking.
Le site officiel de la ville de Trelissac
Un billet sur PERIBLOG au sujet du lancement du site officiel de Trelissac

Ferronerie d'Art
Nathan Lafargue
Coulounieix-Chamiers
Marival 24600
Portable : 06 07 52 41 12

Libellés : , , ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog