Truffe de Perigueux 2008 Finale samedi 30 août 2008

Michel Moyrand, maire de Périgueux remet le premier prix des interprètes à Philippe Bégué
Michel Moyrand, maire de Périgueux remet le premier prix des interprètes à Philippe Bégué
La soirée avait commencé au son du « Armstrong » de Nougaro qu'interprétait Kristiah Deugnaud la jeune lauréate de la Truffe des enfants 2008 avec une étonnante maturité. Sa performance fut immédiatement suivie par un intervalle publicitaire de plusieurs minutes qui tua le rythme dans son œuf. On apprit durant cet interruption déconcertante que France Bleue Périgord, un sponsor majeur, transmettait le spectacle sur ses ondes et sur internet. À ce propos, une rediffusion de la Truffe de Périgueux sur cette radio est prévue pour dimanche 7 septembre à 15h (94,6 - 91,7 - 99 FM).

Caumon et Luca Costa
Caumon et Luca, les grands favoris du public
Peu après, la Parisienne que chantait gaillardement Mélissa Caubert m'a brièvement enflammé. Elle venait d'interpréter la chanson de Marie-Paule Belle avec des intonations variées et justes. Mais cette excitation fut de courte durée car même si je me tenais physiquement là, mon esprit s'était enfui jouer les feux follets dans les buissons du parc Gamenson. J'ai ressenti comme une légère apathie émaner de l'audience et à l'instar d'autres spectateurs, je me suis un peu ennuyé... Les prétendants au trophée de la Truffe ont dû trouver cela déconcertant : eux qui durant des semaines devant la glace avaient travaillé leur voix et leur bonne mimique n'ont pas, malgré leurs efforts, réussi à susciter l'enthousiasme parmi la foule. Il y a des soirs comme cela où rien n'y fait...
La remise des prix à la Truffe de Périgueux
La remise des prix à la Truffe de Périgueux

Jeremy Chapron - Star Academy
Jeremy Chapron de la Star Academy et ses groupies
De rares clameurs retentirent pour un certain Jeremy Chapron, une « star académique » si j'ai bien compris (je ne regarde toujours pas la télé), qui avait réussi à rassembler devant lui une petite troupe de midinettes avec pancartes et tout le tralala. Au cour de l'interview qui eut lieu après sa prestation, il a conseillé aux artistes présents ce soir là, de ne pas tenter de plaire à tout le monde, car ils risqueraient alors de ne plaire à personne. Il semble avoir mis lui-même cette leçon en pratique : il plaisait à ses fans mais ne me plaisait guère. Je n'exprime ici qu'un avis personnel. Seuls Brassens, Brel, Gainsbourg, Barbara ou Aznavour et quelques autres plus ou moins contemporains comme Grand Corps Malade, Eminem ou Nora Jones titillent mes sens, parce qu'ils ont des choses à dire et qu'ils les disent merveilleusement bien. Ah je mens, j'ai téléchargé un clip de Shakira « Hips don't lie » voici deux ans qu'il m'arrive encore de regarder avec délectation (voir clip en bas du billet)... incroyablement sexy. Jeremy était évidement hors concours tout comme Grégoire le parrain du 24ème festival de la Truffe et Stéphan Rizon lauréat du prix d'interprétation de l'an passé. Mon esprit sentant la fin du spectacle approcher, est revenu insuffler un peu de vie dans mon corps au moment même ou Stephan, beau, grand, intelligent, assuré de son pouvoir charmeur sur les femmes comme sur les hommes, Stephan, disais-je, s'est mis à chanter un duo avec une jeune femme dont ni moi ni nul autre média n'ont songé retenir le nom en dépit de l'exceptionnelle couleur de sa voix. Le duo était d'une grande inégalité. Je ne cherche pas à ternir le ramage de Stephan, mais il lui faudra travailler encore avant que sa voix de chanteur n'accède au niveau de celle d'un Johnny Mathis, d'un James Brown ou même d'un Barrack Obama, orateur de premier ordre qui va sans doute, pour des raisons qui s'expliquent par ses origines, lui servir de modèle devant la glace durant les mois prochains.
Voici le palmarès de cette soirée, glâné sur les pages de la Dordogne Libre :

Palamarès des interprètes :

  • 1er prix du jury : Philippe Bégué
  • 2ème prix du jury : Amandine Pirault
  • 3ème prix du jury : Mélissa Caubert
  • Prix du public : Julien Maroggi

Palamarès des auteurs-compositeurs-interprètes :

  • 1er prix : Myriam Kastner
  • 2ème prix : Caumon et Luca Costa
  • 3ème prix : lætikèt
  • Prix de la SACEM : Caumon et Luca Costa
  • Prix du public : Caumon et Luca Costa


Libellés : ,

Pour commenter les billets, veuillez cliquer sur le bouton rouge ci-dessous à droite ↓
Les commentaires, analyses et autres opinions qui paraissent dans Périblog, n'engagent que leur auteur.







Commentaire de Anonymous Telou , le 30 août 2008 à 17:45  

Bonjour! Je n'aime pas tellement poster sur des blogs mais j'avais juste envie de vous remercier pour votre blog bien sympathique! Perigourdine vivant en UK, c'est un plaisir de lire vos article sur la vie de Px! telou

____________Thanks for the comment...____
Je suis heureux que vous ayez avec ce commentaire, fait exception à votre règle. Cheerio, W

 

Découvrez (ou redécouvrez) Périgueux capitale administrative de la Dordogne à travers les archives de Périblog